Le Trois –

PUB

Les grandes dates du rachat de la branche énergie de General Electric par EDF

Une turbine à vapeur Arabelle, destinée à la centrale nucléaire d'Hinkley point en Angleterre. C'est la plus puissante du monde. (Archives Le Trois - Photo GE)
La turbine Arabelle, dans un atelier, à Belfort. | ©Arabelle solutions
Analyse
Le 10 février 2022, Emmanuel Macron, président de la République, annonce la relance d’un vaste programme nucléaire français. Quelques heures avant, EDF et General Electric annonçait un accord d’exclusivité en vue d’acquérir la branche nucléaire du conglomérat américain. Retour sur les grandes dates de ce rachat.

22 septembre 2021

EDF et General Electric mène des « discussions exploratoires » pour que l’énergéticien français rachète l’activité nucléaire de General Electric (lire notre article), six ans après le rachat controversé de la branche énergie d’Alstom. Des discussions existaient, c’était une officialisation. Au cours de l’automne, les négociations bloquent sur le prix de vente, comme Le Trois l’avait dévoilé (lire notre enquête). Selon des documents consultés par Le Trois, Geast, qui regroupait la partie “nucléaire” d’Alstom (Alstom power system) et la partie services (Alstom power services) comprenait 1926 salariés à Belfort, à la fin du premier trimestre 2014. Au 31 décembre 2021, ces entités enregistraient 1 486 salariés salariés (notre article). Actuellement, on évoque 1 300 personnes à Belfort.

10 février 2022

EDF signe un accord d’exclusivité avec General Electric en vue d’acquérir cette branche nucléaire ; l’annonce est faite avant l’ouverture des marchés financiers. Quelques heures après, depuis les ateliers de General Electric à Belfort, en compagnie de Jean-Pierre Chevènement, Emmanuel Macron annonce la relance d’un programme nucléaire français, avec la construction de six EPR 2 d’ici 2050, dont le premier en fonction pour 2035. Huit autres EPR 2 sont en option pour la seconde partie du siècle. Selon une enquête du Trois, EDF rachète 1,2 milliard de dollars cet actif nucléaire, deux fois le prix de vente de 2015 (lire notre enquête). Si les commandes sont beaucoup plus prometteuses à l’époque, les effectifs ont fondu de 18,53 %.

4 novembre 2022

Le contrat de rachat entre General Electric et EDF est signé (lire notre article). Le périmètre comprend la fourniture des équipements pour les nouvelles centrales nucléaires, dont les turbines Arabelle, ainsi que la maintenance et les mises à niveau des équipements des centrales nucléaires existantes hors Amériques. Le périmètre comprend notamment les sites français de La Courneuve et de Belfort, anglais de Rugby et indien de Sanaa. On compte 3 300 salariés dans le monde, répartis dans 16 pays. La réalisation de l’acquisition était “envisagée au second semestre 2023”, après levée des conditions suspensives habituelles et l’obtention des autorisations réglementaires requises.

Novembre 2022

L’ombre du Russe Rosatom plane dans les discussions. Avant l’invasion de l’Ukraine, le Russe Rosatom avait été évoqué pour rejoindre le capital de la société, à hauteur de 20 %. Ce n’est plus le cas aujourd’hui, sans pour autant le faire disparaître des radars. Rosatom est un acteur incontournable du nucléaire, présent dans 43 pays. Cette société a été créée en 2007, sous l’impulsion du Kremlin. Rosatom est un partenaire ancien de General Electric. Et important. Ils sont associés dans une joint-venture (co-entreprise). Elle a été contractée entre Alstom et l’acteur russe en 2007. L’entité française intervient sur trois projets du Russe : Akkuyu, en Turquie ; El-Dabaa, en Égypte ; et Paks, en Hongrie.

1er décembre 2023

Tout était prêt : la scène montée, les petits fours commandés, les invitations adressées. La finalisation du deal est finalement reportée, sine die, empêtré dans les turpitudes géopolitiques (lire notre article). Les Américains veulent supprimer leurs liens commerciaux avec le nucléaire civil russe, ce qui pourrait avoir des conséquences pour l’entité à vendre : pourra-t-elle continuer de commercer avec Rosatom, un élément essentiel à son équilibre économique ? Il fallait obtenir des autorités américaines une Licence OFAC du département américain du trésor pour pouvoir fournir les systèmes Arabelle commandés pour les centrales turque, égyptienne et hongroise, construites par Rosatom. La discussion se mène alors d’État à État.

16 mai 2024

Encore raté ! Depuis Flamanville (Manche), Emmanuel Macron devait confirmer le rachat par EDF de la branche énergie d’Alstom, alors qu’il devait assister au chargement du combustible de la centrale nucléaire. La visite a été annulée, à la suite des événements dramatiques en Nouvelle-Calédonie (lire notre article). En coulisses, on évoque toutefois l’engagement des procédures de séparation des systèmes informatiques. La date du 1er juin revient avec insistance. Elle se confirmera, comme le dévoile Le Trois, en soirée du 30 mai.

31 mai 2024

Le rachat de la branche nucléaire de General Electric est effectif (lire notre article), comme le dévoile Le Trois, en soirée du jeudi 30 mai. Le président de la République, Emmanuel Macron, a accordé une interview aux journaux quotidiens et régionaux du groupe Ebra pour officialiser le rachat. « Les accords conclus assurent la pérennité de cette activité », indique l’Élysée dans ses éléments de langage. Arabelle Solutions, la nouvelle entité est une filiale à 100 % de EDF. Le rachat prévu concerne environ 2 500 salariés en France, dont plus de 1 300 à Belfort, et 3 300 au niveau mondial. En Bourgogne-Franche-Comté, le groupe EDF va passer de 5700 à près de 7000 collaborateurs, dont plus de la moitié sera dédiée à la filière nucléaire.

Revivez nos différentes enquêtes sur ce dossier

> Le 16 mai 2024, le rachat encore repoussé (mai 2024)

https://letrois.info/dossiers/general-electric/le-rachat-de-la-branche-nucleaire-de-ge-par-edf-encore-repoussee/

> Entre GE et EDF, une guerre commerciale qui ne dit pas son nom (janvier 2024)

https://letrois.info/economie-social/entre-ge-et-edf-une-guerre-commerciale-qui-ne-dit-pas-son-nom/

> Le report du deal entre GE et EDF est un “problème politique” (décembre 2023)

https://letrois.info/economie-social/le-report-du-deal-entre-ge-et-edf-est-un-probleme-politique/

> Rosatom, angle mort de la vente de la branche nucléaire de GE à EDF (novembre 2022)

https://letrois.info/economie-social/rosatom-angle-mort-de-la-vente-de-la-branche-nucleaire-de-general-electric-a-edf-enquete/ 

> EDF racheté deux fois plus cher la branche nucléaire de GE (février 2022)

https://letrois.info/economie-social/edf-rachete-deux-fois-plus-cher-la-branche-nucleaire-de-general-electric/

> GE : ces questions qui entourent le rachat de l’activité nucléaire par EDF (février 2022)

https://letrois.info/economie-social/general-electric-ces-questions-qui-entourent-le-rachat-de-lactivite-nucleaire-par-edf/

> Les questions en suspens du rachat de la branche nucléaire de GE par EDF (août 2021)

https://letrois.info/economie-social/les-questions-en-suspens-du-rachat-de-la-branche-nucleaire-de-ge-par-edf-analyse/

Nos derniers articles

Revivez le passage de la flamme olympique à Montbéliard

La flamme olympique a traversé Montbéliard ce mardi 25 juin. Portée par 25 personnes, elle a cheminé durant 1h10 dans la cité des Princes avant de poursuivre vers Baume-les-Dames.

Le FC Sochaux classé meilleur centre de formation de national

La fédération française de football a dévoilé le 21 juin le classement annuel des centres de formation. Le FC Sochaux-Montbéliard domine le classement de national.

Montbéliard : au coeur des derniers réglages du prototype Sbarro

L’école Sbarro de Montbéliard a dévoilé son second prototype de l’année samedi 22 juin. Elle rend hommage aux 25 ans de l’université de technologie Belfort-Montbéliard. Et au 15 ans de l’intégration de la formation Sbarro à l'université. La veille, tout n’était pas encore prêt. Reportage au cœur de l’atelier.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts