Le Trois –

Stellantis : la CFE-CGC remontée contre la communication de la direction

Des centaines de salariés de Stellantis Sochaux ont débrayé mercredi 28 septembre. | ©DR​
La manière de communiquer de la direction de Stellantis sur la prime pouvoir d’achat passe mal auprès des salariés. La CFE-CGC le fait savoir, dénonçant un « chiffre trompeur » donné aux médias.

Même si la direction de l’usine Stellantis de Sochaux a annoncé une bonne nouvelle (lire notre article), ce jeudi, lors du comité social et économique (CSE) du mois de septembre, la tension ne retombe pas. Les syndicats ressortent très mitigés des propositions de la direction pour sauvegarder le pouvoir d’achat des salariés ; des débrayages ont été menés ce mercredi dans plusieurs usines de France (lire notre article). Les annonces « ne sont pas à la hauteur des enjeux », tance la CFE-CGC, dans un communiqué de presse adressé aux rédactions ce jeudi.

Mais certains syndicats, dont la CFE-CGC, n’ont pas apprécié la manière de communiquer de la direction. « La désastreuse communication associée, elle dépasse l’entendement », critique Christelle Toillon, déléguée syndicale de la CFE-CGC. « Voulant clairement privilégier la communication externe, en communiquant largement vers les médias sur le chiffre trompeur de 1400 euros, la Direction accentue la grogne et la démotivation des salariés », ajoute-t-elle (lire notre article).

"Partager équitablement les richesses de l’entreprise"

Stellantis va verser 1 000 euros de « prime de partage de la valeur » à ses salariés gagnant jusqu’à deux fois le Smic, soit 60 % des effectifs, intérimaires compris. Ceux touchant plus de deux fois le Smic recevront 500 euros. Tous les salariés auront aussi la possibilité de monétiser jusqu’à 3 jours de RTT, soit 400 euros en moyenne pour un ouvrier et 600 euros pour un cadre rappelle l’agence de presse, ce jeudi. C’est ainsi que la direction obtient le 1 400 euros : 1 000 euros qui concerne 60 % des salariés et la monétisation de 3 jours de RTT qui représente 400 euros en moyenne pour un ouvrier. Ce n’est donc pas une prime de 1 400 euros supplémentaire.

Le syndicat met en résonance ces primes avec les bénéfices records du groupe au premier semestre, annoncés récemment. « Après les annonces d’un bénéfice semestriel de 8 milliards, représentant 30 000 euros par salariés « Monde » et le rachat des actions Stellantis à GM avec une partie de la trésorerie du Groupe pour la coquette somme d’un milliard d’euros, soit plus de 3500 euros par salariés « Monde », l’annonce des montants de la prime de « non-partage » de la valeur a provoqué la stupéfaction », replace le syndicat catégoriel.

Il termine en demandant une hausse des salaires, comme les autres syndicats. « Il est urgent de partager équitablement les richesses de l’entreprise », rappelle Christelle Toillon. Les négociations annuelles vont s’ouvrir dès le mois de décembre a confirmé la direction de Stellantis, mardi.

Nos derniers articles

Un gros coup de frein pour Stellantis au premier semestre

Le constructeur automobile Stellantis a publié jeudi des résultats en forte chute au premier semestre, freiné par une baisse des ventes en Europe comme en Amérique du Nord.

Les sorties immanquables de l’autrice du Cartoville du pays de Montbéliard

Depuis le mois de mai, le pays de Montbéliard peut s'enorgueillir d’avoir un guide touristique prestigieux qui présente ses richesses : la célèbre collection Cartoville. Une collection de guides, qui présentent ses bons plans sous formes de cartes. Pauline Moiret, l’autrice du Cartoville du pays de Montbéliard, originaire du nord Franche-Comté, glisse ses incontournables pour réussir son mois d’août et (re)découvrir le pays de Montbéliard. Ses trois bons plans.

Automobile : premier semestre difficile pour l’équipementier Forvia

L'équipementier automobile Forvia a souffert au premier semestre du ralentissement du marché automobile et de taux d'intérêt élevés, avec un chiffre d'affaires en légère baisse et un bénéfice net en fort repli. Sur les six premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires atteint 13,5 milliards d'euros (-0,6% sur un an), freiné notamment par les taux de change.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts