Valdoie : administration provisoire confirmée pour 3 mois à La Rosemontoise

Valdoie : administration provisoire confirmée pour 3 mois à La Rosemontoise

L’administration provisoire est prolongée par l’agence régionale de santé et le conseil départemental, à l’Ehpad La Rosemontoise, à Valdoie. La dernière étude confirme des « difficultés structurelles dans la prise en charge des résidents, dans le management et en termes de gestion ».

L’administration provisoire est prolongée par l’agence régionale de santé et le conseil départemental, à l’Ehpad La Rosemontoise, à Valdoie, géré par l’association Servir. La dernière étude confirme des « difficultés structurelles dans la prise en charge des résidents, dans le management et en termes de gestion ».

Un arrêté, co-signé par Florian Bouquet, président du conseil départemental du Territoire de Belfort, et Pierre Pribile, directeur de l’agence régionale de santé, prolonge « la suspension de l’autorisation délivrée à l’association Servir pour la gestion de l’Ehpad de la Rosemontoise, et à mettre en place une nouvelle administration provisoire à compter du 7 août prochain », indique le conseil départemental du Territoire de Belfort dans un communiqué.

L’établissement avait été placé sous administration provisoire début avril, afin « d’assurer la prise en charge et le bien-être des résidents et la sécurité́ des professionnels dans l’exercice de leurs missions durant la pandémie ». Mi-avril, l’ARS avait reconnu « une crise majeure ». Une trentaine de personnes sont mortes du covid-19 dans l’établissement, dont une aide-soignante. Une information judiciaire a été ouverte, pour homicide involontaire.

Plan d’actions

La deuxième période d’administration provisoire (juin-juillet) a été assurée par deux professionnels reconnus localement, Françoise Betoulle et Robert Creel. « À la suite de cette période, les administrateurs provisoires ont dressé leur rapport définitif. Celui-ci met en exergue des difficultés structurelles dans la prise en charge des résidents, dans le management et en termes de gestion de l’Ehpad », indique le Département. Décision est donc prise de poursuivre l’administration provisoire de l’établissement, pour trois mois, à partir du 7 août. « Cette période permettra au nouvel administrateur d’engager un plan d’actions pour assurer l’avenir de l’établissement », indique le Département dans son communiqué.

Un autre établissement de l’association Servir a été placé en administration provisoire : c’est la Villa des sapins, une maison d’enfance à caractère social (Mecs).

Ceci vous intéressera aussi
Nord Franche-Comté : qu’ont voté les députés sur la constitutionnalisation du droit à l’avortement ?

3 votes pour. 2 votes contre. Dans le nord Franche-Comté, les élus de gauche et de droite se sont unis Lire l’article

Le fonds Maugis a fléché 37 millions d’euros vers 15 entreprises

Les membres du fonds Maugis ont visité des entreprises ayant bénéficié de l’accompagnement. Et de se rendre compte, sur le Lire l’article

L’hôpital Nord Franche-Comté s’équipe de huit nouveaux postes d’hémodialyse

L’hôpital Nord Franche-Comté a investi dans huit nouveaux postes d’hémodialyses. Un investissement chiffré à environ 650 000 euros pour faire Lire l’article

Malsaucy : 8 tonnes de poissons sains repêchés lors de la vidange

Un virus qui atteint les carpes Koï a nécessité, lors de la vidange du Malsaucy, un protocole spécifique pour l'éradiquer Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal