Valdoie : administration provisoire prolongée à l’Ehpad de la Rosemontoise

L'administration provisoire est prolongée jusqu'au 6 août à l'Ehpad de la Rosemontoise

L’agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté et le conseil départemental du Territoire de Belfort décident de prolonger l’administration provisoire de l’Ehpad La Rosemontoise, à Valdoie, géré par l’association Servir, confirment-ils dans un communiqué.

L’agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté et le conseil départemental du Territoire de Belfort décident de prolonger l’administration provisoire de l’Ehpad La Rosemontoise, à Valdoie, géré par l’association Servir, confirment-ils dans un communiqué.

L’établissement d’accueil de personnes âgées dépendantes avait été placé sous administration provisoire le 6 avril. À cette époque, seize résidents avaient succombé au covid-19. « La mise sous administration provisoire était intervenue pour sécuriser la prise en charge des résidents et les conditions d’exercice des professionnels de l’établissement, très durement touché par l’épidémie de Covid-19 », rappelle le communiqué de presse commun des deux tutelles. À l’époque, l’agence régionale de santé avait confirmé « une crise majeur dans l’établissement ». Depuis, une trentaine de résidents sont morts du covid-19, ainsi qu’une aide-soignante de l’établissement. L’établissement peut accueillir 115 résidents.

Deux professionnels locaux comme administrateurs

Ce lundi 8 juin, les deux tutelles ont informé les salariés et les familles de la prorogation de cette administration provisoire, pour deux nouveaux mois. « Les deux premiers mois d’administration provisoire ont permis à l’établissement de faire face à l’épidémie, l’enjeu des deux prochains mois sera de consolider durablement son fonctionnement », explique le communiqué de presse. Les deux premiers administrateurs ont terminé leur mission samedi. Ils sont remplacés par deux autres administrateurs. « Pour conduire cette nouvelle mission, les professionnels qui ont été́ désignés disposent d’une expérience approfondie des établissements médico-sociaux », insiste le communiqué de presse. Et ce sont deux professionnels reconnus localement. Ce sont Françoise Betoulle et Robert Creel. La première a « occupé les fonctions de directrice des soins à l’hôpital Nord-Franche-Comté après une carrière d’infirmière en Ehpad puis en milieu rural et un poste de directrice et formatrice à l’institut de formations en soins infirmiers de Belfort ». Le second est directeur général de l’association Les Bons enfants, qui gère le pôle gérontologique Claude Pompidou à Belfort.

Nos articles sur le sujet

> L’ARS reconnaît une « crise majeure » (à lire ici) ;

> L’Ehpad La Rosemontoise placé sous administration provisoire (à lire ici)

> Une aide-soignante de La Rosemontoise décèdé du covid-19 (à lire ici)

Ceci vous intéressera aussi
Valdoie : Michel Zumkeller et Corinne Coudereau démissionnent du conseil municipal
Michel Zumkeller et Corinne Coudereau démissionnent du conseil municipal de Valdoie.

Le député Michel Zumkeller (UDI) et Corinne Coudereau (UDI), élus d’opposition, ont démissionné du conseil municipal de Valdoie. Le recours Lire l'article

Valdoie : la gestion de la Villa des Sapins transférée à l’ASEA
La MECS Villa des Sapins, à Valdoie, a été placée sous administration provisoire

La MECS La Villa des Sapins est située à Valdoie. | ©Google Street view Le conseil départemental du Territoire de Lire l'article

Bernard Bensaid : « Nous offrons la bonne solution »
Bernard Bensaid, président et fondateur de Doctegestio.

Le président et fondateur de Doctegestio, un groupe qui rayonne dans l’univers de la santé, du médico-social, mais aussi de Lire l'article

À Valdoie, Biocoop parie sur le développement du vrac

Les magasins Biocoop de Valdoie et de Belfort sont portés par une société coopérative de consommateurs créée en 1987, Le Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut