Le Trois –

PUB

Jeune homme tué par balle à Besançon : le tireur présumé interpellé

le tireur présumé Jeune homme tué par balle à Besançon, dimanche soir, a été interpellé lundi par la police.
Le commissariat central de Besançon, dans le Doubs. | ©Google Street view

Un homme de 23 ans suspecté d’avoir tué un jeune de 17 ans, dimanche soir dans le quartier sensible de Planoise à Besançon, a été interpellé lundi à la mi journée, a-t-on appris de source policière.

(AFP)

Un homme a été interpellé ce lundi après-midi, dans le quartier de Planoise, à Besançon. Il est suspecté d’être l’auteur des coups de feu de dimanche soir, qui ont tué un adolescent de 17 ans. mis à jour le 18/05/2020 à 17h40.

Un homme de 23 ans suspecté d’avoir tué un jeune de 17 ans, dimanche soir dans le quartier sensible de Planoise à Besançon, a été interpellé lundi à la mi journée, a-t-on appris de source policière.

Sa compagne, avec laquelle il s’était caché dans un appartement de Besançon, et trois autres personnes qui se trouvaient avec lui dans une voiture au moment de l’homicide ont également été placées en garde à vue, a précisé à l’AFP le procureur de la République de Besançon, Étienne Manteaux. Le suspect, un habitant du quartier Planoise est connu de la justice pour des faits de violence et des affaires de stupéfiants, selon une source policière.

D’après les premiers éléments de l’enquête de la police judiciaire, co-saisie avec la sûreté départementale, “il s’agirait plutôt d’un litige personnel”, a relevé Étienne Manteaux. Une altercation verbale a eu lieu dimanche vers 19 h 30 entre la victime et un homme plus âgé au pied d’une barre d’immeubles, sur un lieu supposé de deal.

L’homme arrivé en voiture, à visage découvert et muni d’une arme de poing a tué la victime d’une seule balle dans le thorax avant de s’enfuir. “Le conducteur du véhicule ne savait pas du tout ce qu’il allait faire”, a noté le procureur, “il est resté sur place, où il a été interpellé”. Selon Étienne Manteaux, “le mode opératoire ne ressemble pas du tout à ce qu’on a pu observer de novembre 2019 à mars 2020 à Planoise, ça fait plus penser à un motif personnel qu’à une guerre de clans”.

Le maire demande des renforts

La vie de ce quartier sensible a été rythmée entre novembre et mars par des affrontements armés entre bandes rivales pour le contrôle du trafic de drogue. Dans le cadre de ces règlements de compte, un jeune homme de 23 ans avait été tué de deux balles et son passager de 21 ans avait été grièvement blessé début mars à proximité du centre de Besançon. Le maire de la ville, Jean-Louis Fousseret (LREM), a indiqué lundi à l’Est Républicain qu’il avait demandé la venue de renforts supplémentaires de forces de l’ordre.

Le procureur de Besançon tiendra une conférence de presse mercredi, à l’issue de la garde à vue des personnes interpellées. La députée LREM du Doubs, Fanette Charvier, a de son côté écrit au ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, pour réclamer des “mesures pérennes et globales” afin de “lutter efficacement contre la mainmise des trafiquants de drogue et de garantir la sérénité du quartier au quotidien”.

Nos derniers articles

Peugeot Motocycles : plus de deux mois de chômage pour les salariés

La CGT alerte. Peugeot Motocycles, à Mandeure, annonce plusieurs semaines d’arrêt complet de la production à la fin de l’été pour écouler les stocks de véhicules.

Montbéliard : l’usine d’incinération fait sa mue

L'usine d'incinération du pays de Montbéliard est en travaux pour 18 mois afin d'arrêter un des deux fours existants et de remplacer le deuxième. Avec trois objectifs : répondre aux nouvelles normes écologiques et énergétiques, produire un réseau de chaleur pour une partie de la Petite-Hollande et que l’usine soit autosuffisante en électricité.

Stellantis : le salaire de Carlos Tavares pourrait atteindre 36,5 millions d’euros

Les actionnaires du constructeur automobile Stellantis ont validé mardi à 70,2% des voix la rémunération du directeur général du groupe, Carlos Tavares, qui pourrait atteindre 36,5 millions d'euros pour l'année 2023 - un vote purement consultatif.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts