Le Trois –

PUB

Belfort : le centre de vaccination mobile va être prolongé

Vaccination contre la covid-19 par l'unité mobile de vaccination du Territoire de Belfort.

Le centre mobile de vaccination, porté par le conseil départemental du Territoire de Belfort, devrait être prolongé. Florian Bouquet a écrit au préfet pour lui dire qu’il était satisfait de sa proposition. Le centre devrait bientôt s’installer dans 6 gymnases.

Le centre mobile de vaccination, porté par le conseil départemental du Territoire de Belfort, devrait être prolongé. Florian Bouquet a écrit au préfet pour lui dire qu’il était satisfait de sa proposition. Le centre devrait bientôt s’installer dans 6 gymnases.

La semaine dernière, le centre de vaccination mobile semblait vivre ses dernières journées (notre article). Ce jeudi, il semble plutôt se diriger vers une prolongation. C’est ce que l’on retient d’un communiqué de presse de Florian Bouquet, président du conseil départemental du Territoire de Belfort. Il « se déclare extrêmement satisfait par la proposition du préfet du Territoire de Belfort consistant à pérenniser, au-delà du 7 mai, le fonctionnement de l’unité mobile de vaccination départementale à travers une contractualisation entre l’État et le conseil départemental du Territoire de Belfort », peut-on lire dans un communiqué de presse.

Dans son courrier adressé au préfet, Florian Bouquet rappelle qu’il a reçu des services de la préfecture une information par laquelle le centre ne serait plus approvisionné en doses Moderna jusqu’au 7 mai 2021. Et qu’il devait même, par la suite, faire parvenir « les noms, prénoms et n° de téléphone des personnes primo vaccinées pour leur donner un deuxième rendez-vous mais, cette fois-ci dans un centre de vaccination fixe », note Florian Bouquet dans sa lettre, citant des éléments du courrier envoyé par les services de la préfecture ; lundi, dans un courrier que Le Trois avait pu consulter, le préfet replaçait quelques éléments quant à la fermeture et indiquait qu’aucune date n’était programmée (notre article). Le président du conseil départemental veut prouver sa bonne foi et montrer dans quelle circonstance il a fait voter une motion, le jeudi 14 avril, aux élus du conseil départemental. Après notre article, lundi, sur les contradictions du Département, la gauche avait de son côté vivement réagi (lire notre article).

Le centre installé dans 6 gymnases

« Je salue votre proposition formalisée dans votre courrier du 16 avril consistant à conclure un contrat entre l’État et le Département, confirmant notre engagement durable comme partenaire dans une logique de mobilité et de proximité et assurant le maintien de notre dispositif mobile sur toute la phase de vaccination », écrit Florian Bouquet.

Le 19 avril, les services de la préfecture et du conseil départemental ont calé cette organisation informe Florian Bouquet. Le centre s’installera dans six gymnases du département et la rotation se fera sur six semaines. Cette contractualisation sera mise à l’approbation des conseillers départementaux le 20 mai. 

« Vous savez pouvoir compter sur l’engagement des élus et des agents du conseil départemental pour amplifier, au plus près de nos concitoyens, la dynamique de vaccination qui fait qu’aujourd’hui le Territoire de Belfort est parmi les départements les plus vertueux au niveau national », termine Florian Bouquet.

Nos derniers articles

Belfort : l’ultimatum de Damien Meslot envers l’Education nationale

Damien Meslot annonce quitter un dispositif commun avec l’Éducation nationale et l’État qui permet de mettre des moyens supplémentaires dans les quartiers prioritaires. La raison : la fermeture de 9 classes à Belfort. Une annonce qui agace profondément certains élus.

Des élus RN brandissent des affiches anti-immigrés en plein conseil régional

La présidente socialiste du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a annoncé jeudi son intention de porter plainte pour "incitation à la haine" contre des élus du Rassemblement national qui ont brandi des pancartes anti-immigration en séance plénière.

FCSM : « Le bouclage financier de la saison 24/25 ne posera aucun problème »

Pierre Wantiez, président délégué du FCSM était invité au conseil communautaire de Pays de Montbéliard Agglomération mercredi 10 avril. Les élus ont acté un soutien d’un million d’euros afin d’entrer dans la société coopérative d'intérêt collectif, en faveur du centre de formation et de la section féminine. L’occasion de refaire un point sur la santé du club.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts