Le Trois –

Stellantis élargit le périmètre des salariés concernés par la prime

Nouvelle ligne de montage de l'usine Stellantis de Sochaux. | ©Le Trois – Thibault Quartier​
Après plusieurs débrayages dans les usines Stellantis en France mercredi, la direction du groupe automobile a accepté vendredi d'élargir le périmètre des salariés qui bénéficieront d'une prime de 1 000 euros afin de les aider à faire face à l'inflation.

(AFP)

La prime dite de “partage de la valeur (PPV)” était jusqu’ici réservée aux salariés gagnant jusqu’à deux fois le Smic (lire notre article) et concernait environ deux tiers des effectifs. À l’occasion d’un comité social et économique central (CSEC), la direction a annoncé vendredi relever légèrement ce seuil, ce qui permettra à 2 500 salariés supplémentaires d’en bénéficier.

Présentée mardi, la première mouture de cette prime, destinée à protéger le pouvoir d’achat des salariés face à l’inflation, avait provoqué la colère des syndicats. Selon certains d’entre eux comme FO, la CGT ou la CFTC, le seuil de deux Smic excluait de fait ceux gagnant légèrement plus en raison de leurs conditions de travail difficiles. “En d’autres termes, la prime de partage de la valeur proposée par la direction exclut une partie des salariés au prétexte qu’ils travaillent trop, en particulier dans les équipes de nuit”, a réagi FO, premier syndicat du groupe en France, dans un communiqué. S’il juge “l’évolution des modalités de la PPV” comme “un pas dans la bonne direction”, FO estime qu’il “demeure insuffisant“. “Pour FO, +travailler plus pour gagner moins+ est inenvisageable”, a insisté l’organisation.

Les négociations salariales débutent le 1er décembre

Mercredi, à l’appel du syndicat et d’autres comme la CGT, la CFDT et par endroits la CFTC, des ouvriers de plusieurs usines du constructeur automobile avaient débrayé pendant au moins une heure. À Sochaux, Mulhouse, Rennes ou encore Valenciennes, plusieurs centaines de salariés avaient cessé le travail (lire notre article), ralentissant la production par endroits, sans l’interrompre totalement. Ce vendredi, la CFE-CGC avait déploré la communication du groupe, dénonçant « un chiffre trompeur » (lire notre article).

Outre le relèvement du seuil de la prime, la direction a également annoncé son versement d’ici deux semaines. “Les négociations salariales de 2023 débuteront le 1er décembre”, a également annoncé le DRH de Stellantis France, Bruno Bertin. “C’est un signal positif qui devra se traduire par un engagement fort et conséquent de la direction sur les salaires”, a réagi le délégué syndical central FO Olivier Lefebvre, cité dans le communiqué du syndicat.

Nos derniers articles

France 2030 : l’État soutient Neext Engineering à hauteur de 7,3 millions d’euros

La start-up belfortaine Neext Engineering, qui veut repenser la conception et l’usage des centrales thermiques, est lauréate d’un appel à projets de France 2030, « i-Démo 3 ». Son programme de recherche et développement Sparta reçoit un soutien de près de 10 millions d’euros, dont 7,3 millions d’euros sont fléchés vers la start-up.

Voitures neuves: la part des électriques a reculé en Europe au premier semestre

La part des modèles électriques dans les voitures neuves a diminué en Europe au premier semestre 2024, marquant un coup d'arrêt à l'envolée de ces motorisations, selon les chiffres publiés jeudi par les constructeurs.

Chaux : des dizaines d’animaux maltraités et des chatons dans le congélateur d’une maison

Vingt chats morts, dont 14 chatons conservés dans un congélateur, et plus d'une trentaine d'autres animaux de compagnie vivant dans l'obscurité et les excréments ont été découverts dans une maison du Territoire de Belfort, a indiqué jeudi le parquet.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts