[Éco-geste] Nettoyage de printemps pour lutter contre la pollution numérique

306 milliards. C’est le nombre de mails envoyés à travers le monde chaque jour. Cette semaine, Fleur, nous donne quelques pistes pour un bon nettoyage de printemps sur nos espaces numériques et réduire cette pollution silencieuse qui nous entoure.

306 milliards. C’est le nombre de mails envoyés à travers le monde chaque jour. Cette semaine, dans l’An Vert (retrouvez toutes les chroniques), Fleur, nous donne quelques pistes pour un bon nettoyage de printemps sur nos espaces numériques et réduire cette pollution silencieuse qui nous entoure.

En 2022, nous devrions atteindre les 333 milliards de mails expédiés. La moitié seraient des spams. Entre 60 et 80 % des courriels, selon différents sites, ne seraient jamais lus. Ces chiffres donnent le vertige.

Il faut admettre que l’outil numérique, que nous utilisons tous, génère une pollution impalpable mais bien réelle dans la production de CO2. Pour donner une équivalence, la pollution numérique mondiale a généré en 2021 autant de CO2 que l’ensemble du trafic aérien.

Alors, comment chacun peut alléger son bilan carbone ? 

Quand on évoque le nettoyage de printemps, on pense plus à laver ses rideaux ou à ranger son garage. Il faut désormais ajouter une case à cocher : nettoyer ses espaces numériques. Une journée mondiale du nettoyage numérique existe, le prochain Cyber World Clean Up Day se tient le 19 mars 2022. 

Vider sa boîte mail

Qu’elles soient personnelles ou professionnelles, nos boites mail frôlent l’indigestion. Combien de centaines ou de milliers de mails y dorment sans même avoir été ouverts ? Il est temps de se remonter les manches et cliquer sur “supprimer”. C’est fastidieux si on le fait un par un, alors après une recherche par expéditeur, on sélectionne tout et on vide la boîte. 

Un geste encore plus pertinent est de se désabonner de la newsletter, celle que vous recevez depuis 2009 après avoir commandé un seul et unique achat sur un site commercial. Chaque newsletter doit comporter la fonction “se désinscrire » en bas de page, c’est une obligation légale.

Mais si, au contraire, vous souhaitez vous abonner à une newsletter pertinente et non intempestive, celle du Trois, c’est par là : https://letrois.info/newsletter/

Quant à l’envoi de mail, leur usage doit rester raisonné. Il faut cibler les bons destinataires et ne pas mettre la totalité des collaborateurs “dans la boucle ». Qui eux-même vont “répondre à tous” et ainsi générer des transits de données inutiles. Les bêtes noires des boites mail sont les pièces jointes. Il est préférable d’héberger en ligne les documents, les images, les photos ou le pdf et de ne transmettre que son lien de partage sans l’envoyer en contenu dans le courriel.

Faire le tri dans ses applications

Smartphone, tablette, télévision connectée, désormais ces appareils dernier cri hébergent de nombreuses applications pour fonctionner. Là aussi, il est temps de faire le tri. Il arrive souvent que l’on installe une application pour essayer ou pour une tâche unique et qu’elle reste ensuite confortablement dans nos appareils. Ou simplement qu’elle a été installée par défaut à l’achat de votre appareil mais sans que vous en ayez l’usage. 

Alors, une ou deux fois par an, on nettoie ses espaces connectés, cela leur permet aussi  de fonctionner de manière plus fluide et de libérer de l’espace de stockage.

Le comble du comble ? Des applications pour nettoyer les autres applications existent ! 

Supprimer des fichiers

Depuis que les smartphones existent, prendre une photo ou une vidéo est devenu un jeu d’enfant. La contrepartie est que le nombre en est démultiplié ! 

Il est aussi facile de faire une capture d’écran pour se souvenir d’un sujet ou d’une information qui passe sous nos yeux. Mais que de fichiers qui encombrent les serveurs ! 

Là aussi, on prend son balai et on va vider son dossier capture d’écran (screenshot) de son téléphone, son dossier de 40000 photos ou un, auquel on pense moins : le dossier “téléchargements”, lorsque certains PDF vous obligent à les télécharger pour les lire.

Ceci vous intéressera aussi
Une nouvelle canicule touche la France, affectant tout le nord Franche-Comté 

Un nouvel épisode caniculaire va s'étendre vers le nord de la vallée du Rhône et le Sud-Ouest, mettant à rude Lire l'article

Nord Franche-Comté : les eaux de baignade sont de bonne qualité

L’Agence Régionale de Santé (ARS) déploie chaque année une surveillance sanitaire de la qualité de l’eau des zones de baignade. Lire l'article

Les 4 infos à retenir sur la natalité en Bourgogne Franche-Comté

L'INSEE a publié son bilan démographique pour 2021 dans la région. Au-delà de la crise sanitaire, le recul de la Lire l'article

Le pôle métropolitain met en garde sur les risques du « zéro artificialisation nette »

Damien Meslot, président du pôle métropolitain Nord-Franche-Comté et président Les Républicains du Grand Belfort, a écrit un courrier à Éric Lire l'article

Défilement vers le haut