[Blog] L’An vert

[Blog] L'An vert

La rencontre.- L’objectif de ce blog sera de partager des savoir-faire, des tests, du fait-maison afin d’amener, doucement, des gestes plus respectueux de l’environnement dans nos pratiques. Toute initiative nait d’une rencontre : avec une personne, un concept ou avec soi-même. Alors, nous nous donnerons rendez-vous tous les 15 jours pour une idée, une recette, une pratique à essayer… et à adopter !

Pourquoi « l’an vert » ? Parce-que changer ses habitudes, consommer de saison, essayer et se convaincre – ou au contraire être déçu – prend du temps. Et qu’il faut une bonne année et ce recul, pour mesurer le parcours accompli. Le vert ? Pour sa symbolique rapportant à la nature, plus largement repris aujourd’hui comme étendard de l’écologie, cette couleur restera aussi celle de l’espoir. L’espoir que chacun de nos gestes, si petits soient-ils, contribuent à aller dans le bon sens.

Bien sûr, le jeu de mot « l’an vert / l’envers » ne vous aura pas échappé. Derrière nos écrans se niche une réalité, un envers, dans lequel nous espérons que chacun des petits tuyaux partagés ici trouveront leur place.

Aux origines.- Une Comtoise approchant la quarantaine, qui a grandi entre forêts et rivières, avec, depuis toujours, un profond amour pour la faune et la flore de notre nord Franche-Comté. Une maman qui a eu envie de transmettre ce respect à ses enfants tout en changeant les pratiques familiales pour une vie plus « green », œuvrant au quotidien pour réduire les déchets, ralentir la pollution, lutter contre le gaspillage et la surconsommation. Une créative qui aime fabriquer, tester, préparer du fait-maison, jardiner, bricoler et qui considère tout cela comme un art de vivre. Une pédagogue qui pense que savoir ou savoir-faire ne vivent que s’ils sont transmis.

Et puis, il y a eu ce temps étrange qu’a été le confinement. Offrant plus de temps pour cuisiner, créer un potager, récolter des plantes, consommer local, tester de nouveaux DIY (Do It Yourself en anglais, se traduisant par « fais le toi-même ») et surtout s’interroger sur l’après.

Et cet après, c’est maintenant, tous les 15 jours, pendant un an ou plus, où nous partagerons, à l’orée du week-end, un petit truc pour un peu plus de « vert » dans nos vies.

Les articles traitant de ce dossier

PUBLICITÉ

Recherche par commune

PUBLICITÉ

Dernières actualités

Abonnement à la newsletter

Le Trois a obtenu en 2017, 2018 et 2019 une subvention du Fonds de Soutien aux Médias Sociaux de Proximité délivrée par le ministère de la Culture.

Partenaires

Slider
Défilement vers le haut