Violences familiales : où s’adresser

Pendant le confinement, les servcies d'aides aux victimes de violence restent opérationnels. Photo d'illustration - Victoria Borodinova Pixabay

Le premier confinement s’était accompagné dune hausse des violences au sein des familles. La préfecture du Territoire rappelle vers quelles structures se tourner, y compris pendant ce nouveau confinement.

Le premier confinement s’était accompagné d’une hausse des violences au sein des familles. La préfecture du Territoire rappelle vers quelles structures se tourner, y compris pendant ce nouveau confinement.

Pendant le confinement, les services de l’État sont particulièrement vigilants et pleinement mobilisés pour lutter contre les violences conjugales et intrafamiliales. « L’ensemble des différents dispositifs d’alerte et de secours sont actifs et opérationnels pour écouter, secourir et protéger les personnes victimes de violences à l’intérieur du foyer », indique la préfecture du Territoire de Belfort dans un communiqué.

Les services de police et de gendarmerie ont enregistré une hausse de 16% des violences conjugales qui ont concerné 142 310 personnes tous sexes confondus en 2019, a annoncé lundi le service statistiques du ministère de l’Intérieur, une information relayée par l’Agence France Presse.

Les numéros d’appel 17 ou 112 ou 114 (par SMS) doivent être privilégiés en cas d’urgence.
Mais toute victime peut aussi compter sur un accueil personnalisé et une orientation spécifique. Elle peut également quitter son domicile avec ses enfants à tout moment, sans devoir disposer d’une attestation.

Voici les références des acteurs terrifortains agissant auprès des victimes de violences conjugales et intrafamiliales.

CIDFF 90 : Centre d’information sur les droits des femmes et des familles
Fermé au public, excepté l’accès aux droits et l’accueil des victimes de violences : premier contact par téléphone auprès de Mme Djemah – 03 84 28 00 24 / 06 02 04 33 92
– Accueil téléphonique assuré le jeudi matin de 8h à 12h au 03 84 28 00 24
– Permanences juridiques maintenues au 06 02 04 33 92
– Courriel : cidf-belfort@orange.f r

Solidarité Femmes : Accueil de jour et lieu d’écoute, d’accompagnement et d’orientation des femmes, et notamment des victimes de violences conjugales – Centre d’hébergement insertion
Ouvert avec les adaptations suivantes :
Accueil téléphonique au 03.84.28.99.09 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h (fermé le lundi après-midi et le vendredi matin)
Accueil physique des personnes dans le cadre du dispositif d’accueil de jour (primo-accueil) et, si possible, après évaluation téléphonique du degré de dangerosité. Les rencontres physiques sont prioritairement réservées aux situations urgentes
L’accompagnement spécialisé des permanences d’accueil est maintenu au siège social.
Les permanences extérieures sont maintenues par téléphone dans la mesure du possible et de manière physique en cas de besoin au siège social, ainsi que lors des permanences dans les communes d’Audincourt, Valentigney, Héricourt, Delle, Pôle Santé à Belfort, L’Isle-sur-le-Doubs.
Continuité de la prise en charge pour les personnes hébergées CHRS
– Contact : 03.84.28.99.09
– Courriel : solidarite-femmes@wanadoo.fr

Accueil des victimes – France Victimes Nord Franche-Comté
Maintien de l’activité en relation avec la gendarmerie, la police et le Parquet.
Sont assurés les suivis « téléphones grave danger » et les EVVI (évaluations personnalisées des victimes).
Le bureau d’aide aux victimes au tribunal est ouvert sur rendez-vous.
– Contact : 09 70 19 52 52
– Courriel : contact@france-victimes-nfc.fr (juriste et psychologue disponibles)

Fondation Armée du Salut :
Hébergement d’urgence pour les femmes victimes de violences et leurs enfants
– Contact : 115
– Hébergement et prise en charge des auteurs de violences : dispositif de prise en charge du conjoint violent maintenu

Commissions SIAO :
– Maintien des commissions en visioconférence
– Contact : Coordinatrice SIAO (Laure Barbier) 06.16.28.15.03

Hôpital Nord Franche-Comté :
Vigilance accrue concernant la prise en charge des violences intra-familiales :
– maintien de l’accueil et prise en charge aux urgences et service du pôle femme/mère/enfant
– possibilité de dépôt de plainte des femmes victimes de violences lors de leur consultation aux urgences de l’HNFC
– fonctionnement habituel du service social de l’HNFC

Centre de planification et d’éducation familiale Simone-Veil :
Ouvert, le centre reçoit les urgences (situations de violences conjugales, familiales, demande d’IVG et suivi de contraception) en adaptant ses horaires afin que les personnes puissent être reçues dans les plus brefs délais.
– Contact : 03.84.28.17.12

Police/Gendarmerie :
– Maintien d’une vigilance renforcée concernant les faits et les signalements de violences intra-familiales
– Accueil au commissariat et en brigade dans les conditions habituelles.
– Présence de l’intervenante sociale en commissariat et gendarmerie selon les modalités habituelles
– Contact : 06.10.30.71.79 – celine.degermann@territoiredebelfort.fr

Ministère de la Justice :
Le tribunal judiciaire de Belfort poursuit son activité normalement. Tous les contentieux sont traités, notamment les affaires de violences conjugales (ordonnances de protection, audiences correctionnelles pour les mesures de détention provisoire et de contrôle judiciaire, présentations devant le juge d’instruction et le juge de la liberté et de la détention, permanences du parquet, procédures d’urgence devant le juge civil notamment pour l’éviction du conjoint violent…).

Conseil départemental d’accès aux droits :
Fonctionnement aux horaires habituels
– Contact : 03.84.58.53.32
– Courriel cdad90@gmail.com

Les espaces de solidarité du département :
Accueil du public sur rendez-vous pris préalablement par téléphone (possibilité de prise de RDV aux guichets des ESD)
Contact : 0800 200 490
Horaires d’ouverture des ESD
– lundis : de 9h à 12h et de 13h30 à 17h
– mardis : de 13h30 à 17h. Le matin uniquement par téléphone.
– mercredis : de 9h à 12h et de 13h30 à 17h
– jeudis : de 9h à 12h et de 13h30 à 17h
– vendredis : de 9h à 12h et de 13h30 à 16h

Ceci vous intéressera aussi
Avec le confinement, le service Optymo termine plus tôt dès le 19 novembre
100% des places des bus Optymo seront accessibles dès le 11 juin.

En raison du confinement et de la baisse de fréquentation, le réseau urbain Optymo termine plus tôt son service à Lire l'article

Confinement : des recours contre les autorisations de chasse en Haute-Saône et le Territoire de Belfort

Des ONG environnementales ont déposé une série de recours contre des arrêtés autorisant la chasse pendant le confinement pour limiter Lire l'article

Le Territoire de Belfort renforce le dispositif d’accueil d’urgence
Le Territoire de Belfort va disposer de 130 places d'hébergement d'urgence. (illustration - Photo Lechenie-narkomanii - Pixabay)

Le plan hivernal d'urgence a été lancé dès le 18 octobre dans le Territoire. Il restera en vigueur jusqu’au 31 Lire l'article

La plateforme emploi90.fr poursuit sa montée en puissance
Le conseil départemental a lancé la plateforme de recherche d'emplois emplois.90fr.

Le 30 juin, le conseil départemental du Territoire de Belfort lance la plateforme dédiée à l’emploi, emplois90.fr. C’est un outil Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut