Stellantis : une production de packs batteries lancée en 2023 à Sochaux

L’usine Stellantis de Sochaux va produire, en série, des packs batteries à partir du printemps 2023 apprend-t-on auprès de la direction de l’établissement. Une pierre de plus dans le passage à l’électrique.
L’usine Stellantis de Sochaux va produire, en série, des packs batteries à partir du printemps 2023 apprend-t-on auprès de la direction de l’établissement. Une pierre de plus dans le passage à l’électrique.

L’électrification des gammes automobiles de Stellantis se poursuit et l’adaptation du process industriel également. Depuis le mois d’août, l’usine accueille un atelier prototype d’assemblage batterie (notre article). Mais à partir de mars 2023, « le site de Sochaux passe la vitesse supérieure vers l’électrification », indique la direction de l’usine, à la sortie du comité social et économique (CSE) du mois de septembre, organisé ce jeudi.

C’est une nouvelle activité qui est internalisée. Au printemps prochain, Sochaux produira en série des packs batteries pour les futurs véhicules hybrides PHEV (rechargeable) et 100 % électrique (BEV). « C’est de l’activité supplémentaire pour Sochaux », souligne une porte-parole de l’usine, jointe par téléphone. Et de poursuivre : « On se met en ordre de marche pour accueillir les nouvelles énergies. »

Une quinzaine de postes

Ce nouvel atelier sera implanté dans le bâtiment M03, sur 5 900 m2, juste à côté du secteur de Préparation des Organes Mécaniques. Environ 15 postes par tournée seront nécessaires « pour assurer la production de 40 packs par heure », indique la direction. « Au préalable, les salariés qui rejoindront cette nouvelle activité suivront un cycle de formation aux risques électriques », ajoute-t-elle.  L’atelier prototype est conservé, pour les phases de projet des véhicules et de leur industrialisation.

Cette annonce intervient dans un contexte social particulièrement tendu ; de nombreux débrayages ont eu lieu hier (lire notre article), à la suite des propositions de la direction du groupe, mardi, pour faire face à la perte de pouvoir d’achat (lire notre article). La CFE-CGC a notamment critiqué l’opération marketing de la direction faisant croire à une prime de 1 400 euros (notre article).

Les équipes travailleront le 1er novembre

La direction de l’usine Stellantis de Sochaux a publié le calendrier de production des prochaines semaines. En octobre, deux séances supplémentaires sont pour le moment programmées, les 15 et 22 octobre, ainsi que le dimanche 23 octobre pour l’équipe de nuit, « tout ceci restant conditionné à l’approvisionnement des pièces », prévient la direction. Toutes les équipes travaillent également le mardi 1er novembre.

Ceci vous intéressera aussi
En 1906, à Belfort, la « résurrection » d’un mort fait le tour du monde !

En ce mois de janvier 1906, des médias du monde entier évoquent une affaire extraordinaire survenue au tribunal de Belfort. Lire l’article

« On n’imagine pas qu’on a autant de soudage autour de nous »

Selectarc, à Grandvillars, a accueilli, mercredi, une phase de sélection du championnat de France de soudure, organisé au mois de Lire l’article

Stellantis : « la déception » des syndicats après d’âpres négociations

Les négociations annuelles obligatoires (NAO) se sont terminées au cœur de la nuit de jeudi à vendredi. La dernière proposition Lire l’article

Belfort : les 5 projets lauréats du budget participatif 2022

Les projets lauréats du budget participatif 2022 de la Ville de Belfort viennent d’être désignés par les habitants. À vélo, Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal