Stellantis Sochaux : la nouvelle ligne de montage testée le 13 décembre

Skillet dans l'usine Stellantis de Mulhouse, pour la nouvelle ligne de montage de Sochaux.

La future ligne de montage du programme Sochaux 2022, de l’usine Stellantis, a été présentée ce mercredi à l’ensemble des salariés. Un premier véhicule doit passer sur la ligne, le 13 décembre, pour valider le process. Elle sera ensuite testée pendant plusieurs mois. Le nouveau système sera totalement opérationnel après l’été 2022.

La future ligne de montage du programme Sochaux 2022, de l’usine Stellantis (ex PSA), a été présentée ce mercredi à l’ensemble des salariés. Un premier véhicule doit passer sur la ligne, le 13 décembre, pour valider le process. Elle sera ensuite testée pendant plusieurs mois. Le nouveau système sera totalement opérationnel après l’été 2022.

« Sochaux aura, dans un an, l’un des ateliers de Montage les plus modernes d’Europe. » C’est la promesse formulée par la direction du site de Stellantis Sochaux (Ex PSA). Ce mercredi, elle a présenté aux 7000 salariés du site une vidéo de la future ligne de montage du programme Sochaux 2022.

Aujourd’hui, c’est l’heure des travaux de génie civil. Les premiers moyens industriels doivent arriver au printemps informe la direction dans un communiqué. Et les installations doivent être opérationnelles en fin d’année. Le 13 décembre, un premier véhicule doit passer sur les lignes et valider les installations : c’est le véhicule tortue. L’arrêt du système 1 (308), à l’automne, permettra d’entamer la transition. La demi équipe rejoindra alors le système 2 (3008, 5008 et Opel Grandland X). Cela permettra de libérer des salariés qui partiront sur le nouveau système, pour le mettre au point.

Opérationnelle après l’été 2022

Au premier semestre 2022, les tests se poursuivront sur le nouveau système. Une fois que le nouveau montage sera opérationnel, les équipes seront transférées l’une après l’autre. L’ancien système 2 et le nouveau montage cohabiteront donc quelques mois jusqu’au transfert définitif des dernières équipes. Le nouveau système sera totalement opérationnel après l’été 2022 et les actuelles installations seront arrêtées.

« En investissant dans la transformation de Sochaux, notre groupe nous donne les moyens d’avoir demain un des sites les plus performants d’Europe, pour proposer à nos clients une mobilité sure, propre et abordable », explique Stéphane Dubs, le directeur de Stellantis Sochaux. « Cette transformation assure l’avenir des femmes et des hommes de Sochaux », estime-t-il.

Travail les samedis de février

Le succès du 3008 ne désemplit pas. Et les équipes sont sollicitées. Les équipes de doublage du système 2 (3008, 5008 et Opel Grandland X) travaillent les quatre samedis de février. La tournée de nuit travaille le dimanche 14 février. Et les plages de flexibilité sont activées pour chaque journée de travail. « En mars, le calendrier devrait être similaire mais il est trop tôt pour l’afficher au vu du contexte sanitaire qui pourrait évoluer », indique la direction. L’équipe du week-end n’est pas non plus, compte tenu des incertitudes liées au contexte sanitaire, à l’ordre du jour. Sur le système 1, quelques plages de flexibilité (308) sont également programmées en février.

Ergonomie

« Pour obtenir une ergonomie au meilleur niveau pour les opérateurs, les véhicules seront tour à tour suspendus à l’aide d’une installation permettant de les positionner à la meilleure hauteur d’un poste à l’autre, ou posée au milieu d’un skillet, lui-même à hauteur variable », détaille le communiqué de presse de la direction, qui présente le calendrier. Un skillet est « une plateforme de 30 m² sur laquelle les salariés seront embarqués avec leurs kits de pièces », poursuit-elle. Sur le sujet de l’ergonomie, la CFDT a rappelé à la direction que l’usine était loin d’être exemplaire à ce sujet, aujourd’hui.

Les deux millions de pièces détachées reçues chaque jour sur le site pour permettre l’assemblage des véhicules seront bientôt gérés par un transstockeur, une installation utilisée dans l’univers de la logistique. Ce sera une première en Europe, dans le monde automobile.

Sochaux 2022 permettra d’obtenir des ateliers plus compacts, un flux optimisé et le digital appuiera les opérateurs. « Ces nouvelles installations ont été conçues pour accueillir aussi bien la production de véhicules thermiques classiques qu’hybrides, et demain électriques, tout en garantissant la performance du site, et donc son activité future », rappelle la direction.

Impact social

La CFE-CGC est rassurée par le plan de production envisagée dans l’usine. « Il confirme la volonté de la direction de Sochaux de rester le leader des véhicules vertueux en CO2 avec l’ambition de poursuivre les transformations du site en garantissant l’emploi pour les ressources internes », observe le syndicat catégoriel. Le syndicat rappelle également que les bonnes performances des années passées du site de Sochaux est lié à l’investissement des salariés. Des salariés très sollicités, aussi, pendant la crise sanitaire. « Tous ces efforts ne doivent pas rester vains, la performance économique ne peut se faire qu’en renforçant la performance social », indique le communiqué.

Cet aspect social, Force ouvrière le met aussi en avant. « Si l’avenir industriel du Site de Sochaux est clair, l’avenir Social des salariés l’est beaucoup moins ! » écrit le syndicat dans son communiqué. Comme le disait déjà au Trois, ce lundi, Éric Peultier (l’interview complète ici), délégué syndical, la grande inquiétude de Force ouvrière concerne le manque d’effectifs. « Nous sommes à la limite de l’exercice dans beaucoup trop de secteurs », alerte le syndicat, qui précise que des salariés ne peuvent plus prendre leurs congés. « Les salariés, déjà moralement fatigués par les long mois de crises sanitaires, sont épuisés par ces organisations dégradées », met en garde, pour sa part, la CFDT, qui demande le retour d’intérimaires. Le syndicat regrette que la présentation n’ait été que sur Sochaux 2022 et non pas sur les orientations stratégiques à 3 ans du groupe.

FO alerte finalement sur le rythme de plus en plus compliqué de la ligne, pas simple pour les opérateurs les plus âgés. Le syndicat s’inquiète enfin du plan de formation pour répondre aux besoins de Sochaux 2022.

Ceci vous intéressera aussi
Stellantis : face à la pénurie de semi-conducteurs, la séance de samedi annulée à Sochaux
La séance supplémentaire de samedi, programmée sur le système 2 (3008, 5008, Opel Grandland X) a été annulée apprend-t-on auprès de la direction de Stellantis Sochaux, à la suite d’un problème d’approvisionnement de semi-conducteurs.

La séance supplémentaire de samedi, programmée sur le système 2 (3008, 5008, Opel Grandland X) a été annulée apprend-t-on auprès Lire l'article

Stellantis : les séances de ce lundi 8 février sont confirmées à Sochaux
Les séances du 8 février sont maintenues à Sochaux, à l'usine Stellantis (Ex-PSA), malgré la pénurie de semi-conducteurs.

Les séances du système 2 sont confirmées ce lundi 8 février. Sochaux. | ©Groupe PSA, Direction de la communication Confrontée Lire l'article

Stellantis : une nouvelle séance annulée ce mercredi après-midi à Sochaux
Une prime d’intéressement de 3000 euros sera versée aux 50 000 salariés du groupe PSA en France.

La séance de ce mercredi 10 février après-midi est annulée à l’usine Stellantis de Sochaux, sur le système 2 apprend-t-on Lire l'article

Stellantis : la séance supplémentaire de samedi à nouveau annulée
Les couleurs de Stellantis installé sur l'usine de Sochaux ce mardi 19 janvier.

Comme la semaine dernière, la séance supplémentaire programmée ce samedi 13 février est annulée, compte tenu des difficultés d’approvisionnement mondial Lire l'article

Défilement vers le haut