Automobiles : l’usine de Sochaux passe aux couleurs de Stellantis

Les couleurs de Stellantis installé sur l'usine de Sochaux ce mardi 19 janvier.

Depuis le 16 janvier, les groupes automobiles PSA et Fiat Chrysler Automobiles ont fusionné pour donner naissance à Stellantis, le 4e groupe automobile mondial. À Sochaux, ce changement est déjà visible. Le logo de la nouvelle entité a déjà pris place sur le rond-point de l’entrée principale.

Depuis le 16 janvier, les groupes automobiles PSA et Fiat Chrysler Automobiles ont fusionné pour donner naissance à Stellantis, le 4e groupe automobile mondial. À Sochaux, ce changement est déjà visible. Le logo de la nouvelle entité a déjà pris place sur le rond-point de l’entrée principale.

PSA Sochaux est mort. Vive Stellantis Sochaux. Depuis le 16 janvier, les groupes automobiles PSA et Fiat Chrysler Automobiles (FCA) ont fusionné pour donner naissance au 4e groupe automobile mondial. Les nouveaux patrons du groupes ont actionné les cloches des bourses italienne, française et américaine, ce lundi et mardi, pour marquer l’entrée d’un nouvel acteur sur le marché. Dès mardi matin, la nouvelle identité a été installée à l’usine de Sochaux.

Le siège du nouveau groupe est installé à Amsterdam ; c’est un changement majeur pour le groupe français. Politiques et syndicats ont majoritairement salué la construction de ce groupe automobile, qui doit permettre des économies d’échelle, des synergies et de faire face aux évolutions du marché, mais aussi marqué leurs inquiétudes quant aux conséquences pour l’emploi et le futur des usines.

Électrification

Lors d’une conférence de presse, ce mardi, Carlos Tavares, le directeur général de Stellantis et ancien président-directeur général de PSA, a annoncé le tournant de l’électrique. Ils devront être « abordables » dans les prochaines années pour les classes moyennes a-t-il assuré. Aujourd’hui, le groupe propose 29 modèles électriques ; 10 nouveaux sont attendus d’ici la fin de l’année. En termes de synergies, deux tiers des véhicules seront construits sur deux plateformes communes. Le nouveau groupe veut également conquérir le marché chinois, sur lequel il n’est pas encore optimal.

Stellantis compte 14 marques, dont les françaises Peugeot, Citroën, DS, mais également les prestigieuses Alpha Roméo ou Maserati et les américaines Dodge, Chrysler ou Jeep. Le groupe devra être composé de 300 000 salariés, PSA devant se désengager de Faurecia.

Ceci vous intéressera aussi
Les 5 infos à retenir du budget 2023 de Pays de Montbéliard Agglomération

Les orientations budgétaires de Pays de Montbéliard Agglomération (PMA) ont été présentées en conseil communautaire, jeudi 2 février. Recettes réduites Lire l’article

Bourogne : une étude pour créer un nouveau réseau de chaleur avec les déchets du Sertrid

Le Grand Belfort projette de récupérer la chaleur fatale de l’usine d’incinération de Bourogne. Une étude va être menée pendant Lire l’article

Le Parlement accélère le développement des énergies renouvelables

Bravant le tumulte politique de la réforme des retraites, le Parlement a définitivement adopté mardi, par un ultime vote du Lire l’article

Des manifestants moins nombreux, mais toujours bien visibles [photos]

Même si le nombre de manifestants a baissé ce mardi, la mobilisation se maintient en France et dans le nord Lire l’article

Défilement vers le haut

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Scannez avec votre smartphone

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Aller au contenu principal