Encore des tirs à Besançon ce jeudi : un blessé par balles

Un jeune homme de 19 ans a été blessé aux jambes par plusieurs tirs d’arme à feu ce jeudi 27 février vers 17 h 30 dans le quartier sensible de Planoise, à Besançon

(AFP)

Deux adolescents ont été blessés mercredi. Ce jeudi un homme de 19 ans a été blessé aux jambes.

Un jeune homme de 19 ans a été blessé aux jambes par plusieurs tirs d’arme à feu ce jeudi 27 février vers 17 h 30 dans le quartier sensible de Planoise, à Besançon, où deux mineurs avaient déjà été blessés la veille, a-t-on appris auprès du parquet. La victime, âgée de 19 ans, a reçu « des impacts au niveau des jambes », a indiqué le procureur de la République. Aucun suspect n’avait encore été interpellé jeudi soir, a-t-il indiqué.

Le jeune majeur, hospitalisé, est « très défavorablement connu » de la justice, étant « mis en examen pour trafic de stupéfiants », a ajouté Étienne Manteaux qui tiendra un point de presse vendredi en fin d’après-midi. Les faits se sont déroulés devant un ensemble de commerces du « quartier de reconquête républicaine » de Planoise, où, mercredi vers 18 h 30, deux mineurs de 13 ans et 17 ans, avaient déjà été blessés par deux hommes armés, circulant sur un scooter. Le plus jeune, atteint à une jambe, a dû subir une intervention chirurgicale. Depuis novembre, des règlements de comptes entre trafiquants de stupéfiants ont fait une dizaine de blessés par balles dans ce quartier sensible de 20 000 habitants. Plusieurs enquêtes ont été ouvertes pour « tentative d’homicide ».

Ceci vous intéressera aussi
« Guerre de territoire » entre trafiquants à Besançon : jusqu’à 10 ans de prison
Affaire Péchier: sa caisse de prévoyance lui réclame le remboursement de 500.000 euros

Les membres d'un clan ayant participé à des affrontements armés pour le contrôle du trafic de drogue, entre novembre 2019 Lire l'article

Du fournil au marché dominical, le « boulanger humaniste » de Besançon entre en campagne

Stéphane Ravacley, le "boulanger humaniste" de Besançon est entré officiellement en campagne, celle des législatives de juin.

Jonathann Daval condamné en appel à 160 000 euros de dommages-intérêts
Jonathann Daval procès novembre Vesoul

La cour d'appel de Besançon a confirmé vendredi la condamnation de Jonathann Daval, qui purge une peine de 25 ans Lire l'article

Belfort : des enseignants du Courbet dénoncent la désorganisation liée à la réforme du lycée

Des enseignants du lycée Gustave-Courbet, à Belfort, ont publié une lettre ouverte adressée à la rectrice académique pour dénoncer la Lire l'article

Défilement vers le haut