Besançon : deux mineurs blessés par de nouveaux tirs à Planoise

Deux mineurs ont été blessés, dont l’un au moins par balle, dans le quartier sensible de Planoise à Besançon (Doubs) où de nouveaux tirs ont retenti mercredi vers 18H30, a indiqué le parquet à l’AFP, confirmant des informations de L’Est Républicain.

(AFP)

Deux mineurs ont été blessés, dont l’un au moins par balle, dans le quartier sensible de Planoise à Besançon (Doubs) où de nouveaux tirs ont retenti mercredi vers 18 h 30, a indiqué le parquet à l’AFP, confirmant des informations de L’Est Républicain.

Un jeune de 13 ans, touché par au moins une balle à la jambe dans des circonstances restant à déterminer, a été hospitalisé et subissait une intervention chirurgicale dans la soirée sans que ses jours ne soient en danger, a précisé le parquet. Un second, âgé de 17 ans, a également été blessé à la jambe mais plus légèrement, l’enquête devant préciser s’il a été également atteint par une balle.

Depuis novembre, des règlements de comptes entre trafiquants de stupéfiants ont fait huit blessés par balle, âgés de 14 à 31 ans, dans ce quartier de reconquête républicaine (QRR). Plusieurs enquêtes ont été ouvertes pour « tentative d’homicide ». Selon L’Est Républicain, le nouvel incident s’est produit dans une rue connue pour être l’un des principaux points du trafic. Les enquêteurs de la sûreté départementale et de la police judiciaire recherchaient encore d’éventuelles douilles mercredi soir, a précisé le parquet. Aucune interpellation n’a été immédiatement effectuée, les CRS continuellement présents dans le quartier s’étant déployés pour « sécuriser la zone », a-t-on ajouté de même source.

Ceci vous intéressera aussi
Doubs : 5 membres de la famille de la jeune Bosniaque tondue expulsés vers Sarajevo
Les parents de la jeune Bosniaque tondue ont été expulsés.

Condamnés hier vendredi en première instance, les parents de la jeune femme ont été expulsés ce samedi matin. Les parents Lire l'article

Relaxe disciplinaire confirmée en appel pour l’avocat de Jonathann Daval
Me Randall Schwerdorffer

Me Randall Schwerdorffer était accusé de violation du secret professionnel. Me Randall Schwerdorffer| © photo profil Facebook (AFP) Me Randall Lire l'article

Besançon: un automobiliste condamné pour avoir délibérément percuté la terrasse d’un bar
Justice

Un automobiliste de 46 ans qui avait percuté la terrasse d'un bar en septembre à Besançon, sans faire de blessé, Lire l'article

Besançon : manifestation contre la « marchandisation » de la santé
Les manifestatnts réclamaient des moyens pour l'hôpital.

Les manifestants ont réclamé plus de moyens pour l'hôpital public. Les manifestants ont réclamé plus de moyens pour l'hôpital public. Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut