Le Trois –

PUB

Le Dr Péchier devant la juge pour 8 nouveaux cas d’empoisonnements présumés

Le tribunal de Besançon. | ©DR​
Frédéric Péchier, anesthésiste déjà mis en examen pour 24 empoisonnements de patients et qui clame son innocence, entame mercredi à Besançon une longue série d'auditions, notamment sur huit autres cas présumés qui pourraient lui valoir de nouvelles mises en examen.

Libre sous contrôle judiciaire, il est attendu à 9 h pour trois premiers jours d’auditions dans le bureau de la juge Marjolaine Poinsard, en charge de ce dossier d’instruction hors norme ouvert en janvier 2017, a indiqué à l’AFP l’un de ses avocats, Me Randall Schwerdorffer.

Frédéric Péchier est soupçonné au total par les enquêteurs de 32 empoisonnements de patients, dont 13 mortels : mis en examen en 2017 pour sept premiers cas, il l’avait été une seconde fois en mai 2019 pour 17 autres cas, soient 24 empoisonnements, dont neuf mortels.

Parmi les huit nouveaux cas examinés mercredi, quatre patients sont morts. À la lumière de nouvelles contre-expertises médicales en train d’être remises à la justice, “le premier interrogatoire (de mercredi) doit déterminer s’il y a” ou non “mise en examen pour les (huit) faits nouveaux” d’empoisonnements de patients, a précisé le procureur de la République de Besançon, Etienne Manteaux.

Sept jours d'audition

Six autres journées d’auditions “récapitulatives” sont ensuite prévues courant mars afin d’aborder l’ensemble des cas, a ajouté le magistrat. “Nous n’avons aucune idée de la façon dont les interrogatoires vont être abordés (…) On a de nombreuses auditions sur de très nombreux jours mais on n’a aucun planning” ni “aucun détail”, a regretté Me Schwerdorffer, selon lequel la défense est “mise au pied du mur”.

“Pendant quatre ans”, c’est-à-dire depuis les dernières mises en examen en mai 2019, “Frédéric Péchier n’a jamais été entendu. Je crois que c’est sans précédent dans l’histoire judiciaire”, a-t-il estimé, évoquant un dossier bâti sur des “hypothèses” et non sur des “certitudes”. La possibilité que son client garde le silence devant la juge, évoquée il y a quelques jours dans le Journal du Dimanche (JDD), est une “option” pas encore “arrêtée”, a expliqué le conseil. M. Péchier, qui avait fait en septembre 2021 une tentative de suicide et dont le contrôle judiciaire lui impose de vivre dans la Vienne, loin de ses enfants, est toujours “abattu”, a confié Randall Schwerdorffer.

Il “a vécu comme un acharnement la dernière ordonnance de la juge qui lui interdit d’exercer la médecine”, alors qu’une précédente décision de justice ne lui interdisait que la pratique de l’anesthésie et de la réanimation, a-t-il ajouté (lire notre article). La défense a fait appel de cette interdiction, a-t-il souligné.

Frédéric Péchier, 51 ans, est soupçonné d’avoir pollué les poches de perfusion de patients entre 2008 et 2017 dans deux cliniques privées de Besançon pour provoquer des arrêts cardiaques puis démontrer ses talents de réanimateur, mais aussi pour discréditer des collègues avec lesquels il était en conflit.

Nos derniers articles

Vellescot : l’écloserie de Philippe Courtot, un savoir-faire en danger

Philippe Courtot est le seul pisciculteur de Franche-Comté à posséder une écloserie. Il devra bientôt prendre sa retraite. Son savoir-faire est en danger. Pour faire part de ses inquiétudes, il a convié préfecture et élus.

Fesches-le-Châtel : Cristel, la revanche de l’inox face à la menace PFAS

Numéro un des fabricants d’articles culinaires en inox, l’entreprise Cristel, localisée à Fesches-le-Châtel dans le Doubs, ne cesse de grandir depuis 2020. Rencontre.

Peugeot passe au volant rectangulaire à partir de 2026

Peugeot va équiper un premier modèle de voiture d'un volant rectangulaire en 2026 avant de l'étendre à toute la gamme, a indiqué vendredi le chef de produit du constructeur, Jérôme Micheron.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts