Le Trois –

Bourogne : les artilleurs au défi de gravir le château d’eau de 37 mètres de haut

Les militaires du 1er régiment d'artillerie, en rangs, font face au nouveau mur d'escalade installé sur le château d'eau de la base de Bourogne. | © Le Trois - H.G.
Reportage
Un mur d’escalade sur le château d’eau du 1er régiment d’artillerie a été inauguré ce mardi 9 juillet. Cette voie, dénommée Voie royale, vise à tester l’engagement physique et mental des troupes.

Hugo Guéritaine

« S’élever par l’effort : tout le monde connaît cette maxime. » Le colonel Matthieu Debas, chef du 1er régiment d’artillerie (1er RA) de Bourogne s’adresse à ses troupes, en rang, face à lui. Dans son dos, le château d’eau a changé. L’un des plus hauts murs d’escalade de France vient d’être installé et est inauguré ce mardi 9 juillet. Il monte jusqu’à 25 mètres au-dessus du sol, soit jusqu’à la limite de la réserve du château d’eau. « Pour placer les prises, il a fallu percer. On ne pouvait le faire dans la réserve. Alors, il a fallu trouver une solution pour atteindre le haut du château d’eau », explique Pascal Etienne, le dirigeant de l’entreprise Espace Vertical Sport, qui s’est chargée de la pose de la voie d’escalade. 


Pour gravir les derniers mètres, c’est un filet qui est attaché. Une fois arrivé en haut, il faut sonner la cloche pour valider sa montée. Cette piste (le mur d’escalade et le filet), haute de 37 mètres, a été baptisée la « Voie royale », en référence à l’histoire du régiment. « Il a été créé en 1671 par Louis XIV. C’est le plus vieux régiment d’artillerie d’Europe », retrace le lieutenant Timothée, officier communication du régiment.

Le colonel Debas commence à monter le mur d'escalade. | © Le Trois - H.G.

« Repousser ses limites »

L’installation de ce mur d’escalade est une volonté du colonel Matthieu Debas. « C’est pour tester le degré d’engagement physique et mental, s’exercer à repousser ses limites. Chaque Fusilier du Roy (surnom des membres du régiment, NDLR) est attendu devant cette Voie royale, exprime-t-il, juste après avoir grimpé le mur devant tous, pour montrer l’exemple. Les deux voies ne sont pas forcément techniques, mais elles sont hautes. Il faut dominer l’appréhension du vide. » Il aura fallu environ sept minutes au colonel pour monter et descendre la Voie royale. « Que ce soit [d’arriver] à la première fenêtre, à la deuxième ou tout haut, l’essentiel, c’est d’avoir essayé », déclare-t-il à ses troupes, avant de faire fermer le ban et de rompre les rangs.


Surnommé Royal Artillerie, le 1er RA est unique en France (lire notre article), notamment car il est le seul à détenir des LRU, les lance-roquettes unitaires (lire notre article) ; une réflexion est engagée par l’état-major pour renouveler cette arme au tournant de la décennie. Ces armes ont une portée de tir atteignant 80 km avec une précision métrique de cinq mètres. Ces blindés chenillés ont notamment été livrés en Ukraine (lire notre article).

De nouveaux locaux en 2025

Depuis la venue, en avril 2023, à Bourogne ,du ministre des Armées Sébastien Lecornu, les annonces faites ont avancé (lire notre article). La construction de nouveaux bâtiments de vie est prévue en 2025. « Les bâtiments actuels datent des années 1970 ; ils deviennent vétustes. Des espaces de vie plus confortables vont arriver. Ça s’inscrit dans la politique de l’armée de terre pour plus recruter et fidéliser », détaille le lieutenant Timothée.

Nos derniers articles

France 2030 : l’État soutient Neext Engineering à hauteur de 7,3 millions d’euros

La start-up belfortaine Neext Engineering, qui veut repenser la conception et l’usage des centrales thermiques, est lauréate d’un appel à projets de France 2030, « i-Démo 3 ». Son programme de recherche et développement Sparta reçoit un soutien de près de 10 millions d’euros, dont 7,3 millions d’euros sont fléchés vers la start-up.

Voitures neuves: la part des électriques a reculé en Europe au premier semestre

La part des modèles électriques dans les voitures neuves a diminué en Europe au premier semestre 2024, marquant un coup d'arrêt à l'envolée de ces motorisations, selon les chiffres publiés jeudi par les constructeurs.

Chaux : des dizaines d’animaux maltraités et des chatons dans le congélateur d’une maison

Vingt chats morts, dont 14 chatons conservés dans un congélateur, et plus d'une trentaine d'autres animaux de compagnie vivant dans l'obscurité et les excréments ont été découverts dans une maison du Territoire de Belfort, a indiqué jeudi le parquet.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts