Le Trois –

Montbéliard : Marie-Noëlle Biguinet interpelle le ministre de l’Intérieur

Mairie de Montbéliard – Denis Bretey
BUREAU DU MAIRE - HÔTEL DE VILLE - MONTBELIARD - 20 MAI 2014

Une nouvelle série de voitures brûlées, dans le quartier de la Petite-Hollande à Montbéliard, conduit Marie-Noëlle Biguinet, maire de Montbéliard, à écrire au ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin. Elle demande une force de police « nombreuse, visible et dissuasive » rapidement.

Une nouvelle série de voitures brûlées, dans le quartier de la Petite-Hollande à Montbéliard, conduit Marie-Noëlle Biguinet, maire de Montbéliard, à écrire au ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin. Elle demande une force de police « nombreuse, visible et dissuasive » rapidement.

« La situation et l’ambiance ne cessent de se dégrader. » Marie-Noëlle Biguinet, maire de Montbéliard, adresse, ce mardi 28 juillet, une longue lettre à Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, pour l’alerter sur la situation du quartier de la Petite-Hollande, à Montbéliard.

Depuis le 13 juillet, elle recense plus de 30 voitures incendiées et la destruction des caméras de vidéo-surveillance. « Dans la nuit du 14 au 15 juillet, une bande d’environ 40 individus masqués et habillés de noir a tenté de briser les portes vitrées du collège Lou-Blazer, établissement en REP +, s’opposant avec violence et détermination aux forces de police présentes », ajoute-t-elle. « Un habitant, passé à tabac, a dû être hospitalisé au CHU de Besançon pour y subir des opérations de reconstruction faciale », complète la maire de Montbéliard.

Population « abandonnée »

Une nouvelle fois, un couvre-feu est instauré pour les mineurs de moins de 16 ans dans le quartier. Il est actif jusqu’au 31 juillet. Elle reconnait qu’il n’est pas bien respecté, « la police n’intervenant que très peu », regrette Marie-Noëlle Biguinet, par crainte « d’embuscades ». S’il n’y a pas de risques de propagation aux bâtiments avoisinants, les pompiers « n’interviennent plus pour les voitures incendiées ». Dans ce tableau, la maire de Montbéliard souligne la présence d’équipements publics (Université, Caisse d’allocation familiale, Sécurité sociale, Collège, Crèche, piscine d’été…).

« La situation est grave et la police intervient a minima », embraie la maire de Montbéliard. Elle regrette le « zéro risque de sanction » et déplore que les demandes d’interventions ne soient pas suivies d’effets. « Faute de moyens (ou de consignes adaptées claires), la population ne constate pas d’actions efficaces et visibles », souffle la maire de Montbéliard. « Nous laissons là, poursuit-elle, toute une population modeste qui se sent abandonnée et le dit, notamment via une pétition rassemblant 400 personnes de ce quartier qui ont osé la signer. »

Marie-Noëlle Biguinet rebondit sur les annonces du ministre de l’Intérieur, à Nice, et notamment sa volonté d’arrêter « l’ensauvagement ». Elle met en garde également sur le risque de diminuer, encore, les effectifs de la police. Et dès le mois d’août. Elle attend un renfort « d’une force de police nombreuse, visible et dissuasive », et réclame des CRS, « stationnés sur place », pendant le mois d’août.

En copie de ce courrier, que nous avons pu consulter, le préfet du Doubs, Joël Mathurin, le député Denis Sommer, le sénateur Jacques Grosperrin et le Premier ministre, Jean Castex.

Nos derniers articles

Belfort, 2e antenne du Village by CA en Franche-Comté

Le Village by CA Franche-Comté, implanté depuis 7 ans à Besançon, ouvre un deuxième site au CrunchLab à Belfort, pour renforcer son ancrage régional dans le nord Franc-comtois. Une façon d’être toujours au plus près des start-up, entreprises et écosystèmes territoriaux, qui confirme l’ambition du Village by CA Franche-Comté d’accompagner les entrepreneurs locaux pour impulser le développement et la transformation de tout le territoire.

Champagney : après le Malsaucy, les Ballastières touchés par les cyanobactéries

Les lieux naturels de baignade continuent d’être touchés par la présence de cyanobactéries. Après l’étang du Malsaucy, des cyanobactéries ont été détectées au site des Ballastières, à Champagney, en Haute-Saône.

La Bourgogne-Franche-Comté approuve une feuille de route pour la filière nucléaire

Lors de la dernière assemblée plénière, le conseil régional a approuvé une feuille de route pour soutenir la filière nucléaire régional, notamment en présentant des actions autour de la formation, face aux besoins de recrutement importants formulés par les industriels.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts