Le Trois –

A Belfort, Bruno Le Maire propose à GE de créer une entreprise d’aéronautique

Bruno Le Maire, entouré par les élus locaux (maire de Belfort, présidente de la Région, parlementaires, député européen), lors du point presse après la réunion de travail avec les syndicats de GE. | ©Le Trois – P.-Y.R.

Sera-t-il entendu par les dirigeants de GE ? Le ministre de l’Économie et des Finances a proposé ce lundi après-midi, depuis Belfort, au géant américain de créer sur son site belfortain une nouvelle entreprise co-financée par l’État via la Banque Publique d’Investissement (BPI).

Sera-t-il entendu par les dirigeants de GE ? Le ministre de l’Économie et des Finances a proposé ce lundi après-midi, depuis Belfort, au géant américain de créer sur son site belfortain une nouvelle entreprise co-financée par l’État via la Banque Publique d’Investissement (BPI).

Bruno Le Maire a passé près de deux heures avec les représentants syndicaux de GE, ce lundi 3 juin après-midi, pour une réunion de travail. À l’issue de cette réunion, flanqué des élus locaux, il a fait quelques annonces devant les micros et caméras.

La première d’entre elles semble venir en réponse à une piste inlassablement avancée par l’intersyndicale de GE depuis plusieurs mois : celle de la diversification dans le domaine de l’aéronautique. Le ministre de l’Économie et des finances a ainsi proposé à GE de créer sur son site belfortain une nouvelle entreprise dans ce secteur, pour laquelle l’État abonderait l’investissement de GE à hauteur équivalente, via la BPI (Banque Populaire d’Investissement) : « Si GE investit 10 millions, nous investirons 10 millions ; si c’est 15, nous investirons 15 millions ».

Le ministre de l’Économie entend aussi mobiliser les 50 millions d’euros payés par GE pour compenser la promesse non tenue de créer 1 000 emplois. Autre piste accueillie favorablement par le ministre : le développement de la filière hydrogène dans le nord Franche-Comté. « La proposition du maire de Belfort est intéressante ; l’hydrogène est une des spécificités de Belfort. Nous allons y répondre positivement », a-t-il affirmé, sans toutefois préciser comment.

La position du ministre de l’Économie a donc évolué depuis le mois de mars. Dans un courrier adressé aux élus, il confirmait « les potentiels similarités », « les atouts du site de Belfort en termes de compétences et de densité du réseau de sous-traitants », mais restait très prudent. Les investissements sont « lourds » et « les démarches sont particulièrement longues », notamment pour l’obtention des « certifications nécessaires à l’activité aéronautique », alertait-il alors.

"Il faut que les choses aillent vite et que, dans les semaines qui viennent, les salariés voient les résultats de nos décisions"
Bruno Le Maire
Ministre de l'Économie et des Finances

Un comité de suivi programmé pour septembre

Enfin, Bruno Le Maire a annoncé la mise en place d’un comité de suivi du plan social, qu’il présidera. Il veut qu’il se tienne en septembre, au ministère de l’Économie. Il entend que ce comité soit vigilant quant au nombre d’emplois supprimés, mais aussi sur le maintien des compétences à Belfort. Il a en effet répété à plusieurs reprises que le nombre d’emplois supprimés à travers le plan social de GE (1 044, NDLR) est excessif et qu’il demande à GE de le revoir à la baisse. Quel serait le chiffre acceptable pour lui ? Le ministre s’est bien gardé de fixer un seuil. Il en a appelé à « un plan raisonnable, qui n’affecte pas les compétences ».

Là aussi, le ministre reprend un des chevaux de bataille des syndicats de GE, qui se battent sur le thème des compétences. « Je regarde les compétences. Il ne faut pas que ce dispositif de plan social débouche progressivement sur une disparition de l’activité gaz de Belfort », a-t-il déclaré en substance.

Quant à la possibilité de faire plier GE sur le plan social, Bruno Le Maire a indiqué : « Il faut que GE joue le jeu. Ce n’est pas une entreprise américaine ordinaire en France, avec ses quelque 16 000 salariés dans le pays. Il faut construire ensemble un avenir pour l’industrie à Belfort et un avenir pour GE en France ».

 

Nos derniers articles

La Banque de France propose un nouvel outil d’analyse aux dirigeants

La Banque de France lance un outil à l’adresse des chefs d’entreprises. L’espace dirigeant regroupe toutes les informations Banque de France sur son entreprise : cotation, indicateurs de marché, performances et prise de contact facilitée avec l’institution financière.

Carte scolaire : « La baisse démographique continuera d’avoir des conséquences dans le Territoire de Belfort »

Retrait de postes, démographie, baisse du nombre d’élèves, avec Mariane Tanzi, directrice adadémique des services de l’éducation nationale, le point sur la dynamique de l’année scolaire à venir dans le Territoire de Belfort.

Alstom va vendre une partie de ses activités de signalisation en Amérique du Nord

Le constructeur ferroviaire Alstom va vendre ses activités de signalisation conventionnelle en Amérique du Nord à l'allemand Knorr-Bremse AG pour 630 millions d'euros, une opération qui s'inscrit dans le cadre de son plan de désendettement, a annoncé l'industriel vendredi.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts