Tourisme : la plateforme 100 merveilles de Bourgogne-Franche-Comté évolue

En 2018, Bourgogne-Franche-Comté Tourisme a mis en ligne la plateforme de connaissances Les 100 merveilles de Bourgogne-Franche-Comté. Une plateforme développée par la start-up Artips, destinée aux habitants pour s’informer sur la région et son patrimoine : gastronomie, histoire, légendes… C’est « un moyen de renforcer le sentiment d’appartenance et de transformer les habitants en de véritables ambassadeurs », estime Bourgogne-Franche-Comté Tourisme. Cette plateforme compte 32 700 utilisateurs. « Pour la saison à venir, 30 nouvelles notions accompagneront les 100 merveilles de Bourgogne-Franche-Comté déjà en place », informe la structure dédiée à la promotion touristique. « La plateforme de connaissance est gratuite et accessible à tous depuis un smartphone ou un ordinateur », rappelle Bourgogne-Franche-Comté Tourisme. En s’inscrivant en ligne, « il est possible de choisir le jour et l’heure de réception des anecdotes ludiques et décalées pour apprendre et comprendre les caractéristiques de la région ».

Ceci vous intéressera aussi
Covid-19 : léger ralentissement, mais pression toujours forte sur les hôpitaux

Les données épidémiologiques de l’épidémie de la covid-19 se stabilisent à l’échelle régionale. Mais le système hospitalier est toujours sous Lire l'article

Covid-19 : une prime pour les étudiants infirmiers mobilisés
Le conseil régional Bourgogne-Franche-Comté a décidé d’augmenter le nombre de places en formation d’infirmiers et d’aides-soignants, pour la nouvelle rentrée scolaire.

Les étudiants infirmiers auront une revalorisation de leur indemnité de stage. | ©Le Trois – archives « Les étudiants en soins infirmiers mobilisés Lire l'article

La vente des Hospices de Beaune finalement reportée
Les hospices de Beaune - Image par Falco de Pixabay

La vente devait avoir lieu ce dimanche 15 novembre 2020. Elle a été reportée d'un commun accord entre les organisateurs Lire l'article

[Tribunes] Chambre des métiers et de l’artisanat : « Plutôt que subir, nous agissons »

Les présidents des chambres des métiers s'expriment sur la crise sanitaire. | ©DR "Nous, Présidents de la Chambre de Métiers Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut