General Electric : l’intersyndicale appelle à la mobilisation mardi

L’intersyndicale de General Electric EPF, l’unité fabriquant les turbines à gaz et menacée par un plan social, appelle à la mobilisation ce mardi 21 mai, à 8 h 30, à la porte Alstom des 3-Chênes, « pour accompagner la sortie du spectaculaire convoi d’une turbine 9HA, symbole du savoir-faire belfortain ». L’intersyndicale est composée des syndicats CFE-CGC, un syndicat de cadres, de Sud Industrie et de la CGT. Leur volonté, montrer « l’unité [du] territoire », pour s’opposer aux suppressions de postes. Les syndicats évoquent aujourd’hui le chiffre de 800 suppressions de postes, dont l’annonce est attendue au mois de juin.

  • Mardi 21 mai, à 8 h 30, à la porte Alstom des 3-Chênes, à Belfort.

Ceci vous intéressera aussi
General Electric : un futur industriel se dessine à Belfort
Huit axes industriels sont retenus dans les orientations stratégiques du site de Belfort de General Electric

L’espoir est là. Huit des dix pistes du projet industriel de l’entité turbines à gaz de General Electric intègrent les Lire l'article

Intégration militaire pour les nouveaux étudiants de l’Esta

Depuis 6 ans, l’école supérieure des technologies et des affaires (Esta) proposent une intégration singulière aux étudiants de 1re année : Lire l'article

General Electric : 764 nouvelles suppressions de poste dont 89 à Belfort
General Electric demande à ses sous-traitants de baisser leurs prix de 20% pour faire face à la crise consécutive au covid-19.

Le quotidien Libération annonce ce matin un nouveau plan social au sein de General Electric. 764 suppressions de postes dans Lire l'article

General Electric veut restructurer deux divisions en Europe
L’intersyndicale gagne du temps sur les délocalisations de General Electric.

En plein débat sur la relance et la relocalisation industrielle, General Electric annonce la restructuration de deux divisions en Europe, Lire l'article

Défilement vers le haut