Le Trois –

Stellantis: encore 2000 Peugeot 308 sur le carreau la semaine prochaine

Peugeot 308, fabriquée à l'usine Stellantis de Sochaux, sur le système 1.

Les mauvaises nouvelles s’enchaînent pour la ligne de production de la Peugeot 308, à l’usine Stellantis de Sochaux. À l’arrêt depuis deux semaines, elle ne tournera pas encore la semaine prochaine apprend-t-on auprès de la direction. La raison est toujours la même : la pénurie de semi-conducteurs.

Les mauvaises nouvelles s’enchaînent pour la ligne de production de la Peugeot 308, à l’usine Stellantis de Sochaux. À l’arrêt depuis deux semaines (notre article), elle ne tournera pas encore la semaine prochaine apprend-t-on auprès de la direction. La raison est toujours la même : la pénurie de semi-conducteurs.

La note commence à être salée. La ligne de production de la Peugeot 308 (système 1) sera encore à l’arrêt la semaine prochaine, sachant qu’elle ne tourne plus déjà depuis 15 jours. Selon nos informations, ce sont près de 2 000 véhicules qui ne seront pas produits. Sur les trois semaines d’arrêt (soit 14 séance de travail), ce sont 5 600 Peugeot qui ne seront pas fabriquées par l’usine sochalienne.

Du côté de la direction, on accuse le coup. La situation est dure. Mais on reste optimiste : trois équipes sur quatre continuent de travailler, sur la ligne de production des Peugeot 3008, 5008 et Opel Grandland X (système 2). Cette semaine, aucune séance n’a été annulée pour ces équipes. Et les prochaines sont confirmées, même si aucune séance supplémentaire n’est programmée.

Déjà 20 séances annulées

Des salariés du système 1 sont envoyés en formation sur le système 2, en prévision de la transformation de l’usine, en 2022 et de l’arrivée d’un mono-flux autour des Peugeot 3008 et 5008. D’autres vont effectuer des remplacements sur le système 2 également, d’opérateurs qui prendront des congés, après avoir été particulièrement sollicités ces derniers mois, face à la réussite commerciale des véhicules sochaliens, de la crise sanitaire et du nombre réduit d’intérimaires qui interviennent dans l’usine.

Les autres sont placés en activité partielle, le cadre de la modulation – qui permet de toucher 100 % de son salaire malgré l’annulation de séances, jusqu’au nombre de 12 – étant déjà atteint pour certains. « Jusqu’à maintenant, beaucoup de salariés étaient protégés par l’accord de modulation et ne perdaient pas d’argent », rappelle le syndicat Force ouvrière. Mais si les salariés du système 1 ne sont pas en formation, n’effectuent pas de remplacement ou ont atteint le maximum de la modulation, « le montant en bas de la feuille de paye va s’en ressentir à la fin du mois », critique le syndicat.

« Aujourd’hui, notre industrie subit une déstabilisation jusqu’alors jamais connue et se sont les salariés qui en font les frais », poursuit Éric Peultier, de Force ouvrière. Selon nos calculs, ces nouvelles annulations portent à 20 le nombre d’annulation de séances sur le système 1 depuis le début de la crise de la pénurie de semi-conducteurs.

Nos derniers articles

L’heure du grand ménage

Le retour de la belle saison est pour beaucoup l'occasion de nettoyer son foyer de fond en comble. En effet, après les mois d'hiver, pendant lesquels les logements ont tendance à être fermés et moins aérés, le printemps est le moment idéal pour ouvrir grand les fenêtres, aérer les pièces et procéder à un nettoyage en profondeur pour éliminer la poussière accumulée, les toiles d'araignées et autres résidus.

Les défis de la psychiatrie dans le nord Franche-Comté

Prise en charge, manque de personnels, défi démographique… Lors d’une conférence de presse, l’association hospitalière de Bourgogne-Franche-Comté (AHBFC), structure privée à but non lucratif, a brossé le portrait des défis de la psychiatrie des 5 prochaines années.

Peugeot Motocycles : « On ne veut pas reproduire les mêmes erreurs »

Le président de Peugeot Motocycles veut rassurer sur la suite de l’activité à Mandeure, alors que deux mois de chômage technique sont annoncés. La priorité est d’écouler les stocks. En novembre, l’activité reprendra avant un redémarrage soutenu en 2025.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts