Le Trois –

Sochaux : Stellantis accueille un système de stockage automatisé unique au monde

Au fond, le bâtiment de Stellantis Sochaux accueillant le transtockeur. | ©Le Trois – Thibault Quartier

Avec le projet Sochaux 2022, l’usine automobile Stellantis de Sochaux devient la plus moderne d’Europe. Alors que le nouveau système de montage fonctionne depuis plusieurs mois, c’est la partie logistique qui vit une profonde mutation. Avec au cœur de la logique, un système révolutionnaire de gestion des pièces : un transstockeur.

Avec le projet Sochaux 2022, l’usine automobile Stellantis de Sochaux devient la plus moderne d’Europe. Alors que le nouveau système de montage fonctionne depuis plusieurs mois, c’est la partie logistique qui vit une profonde mutation. Avec au cœur de la logique, un système révolutionnaire de gestion des pièces : un transstockeur. C’est le premier installé dans une usine de montage automobile.

1 200 voitures sortent quotidiennement de l’usine Stellantis de Sochaux, en vitesse de croisière. Et chaque véhicule compte un millier de pièces. Chaque jour, il faut donc fournir à la ligne de montage 1,2 million de pièces. Un défi logistique considérable, sachant qu’il faut en parallèle réceptionner 250 à 300 poids lourds pour le montage, ce qui représente 9 000 unités à transporter (conteneurs ou palettes). Aujourd’hui, les lignes de palettes se juxtaposent. Chaque ligne s’allonge sur 60 mètres, ce qui représente les pièces nécessaires au montage de 60 voitures… soit une heure de travail !

Depuis le 16 août, l’usine sochalienne s’appuie sur un équipement unique dans l’industrie automobile et des usines de montage, un transstockeur. « C’est un énorme magasin automatisé », explique Julien Monclin, directeur de la logistique de l’usine. Le nouveau bâtiment mesure 25 mètres de haut et enregistre une surface au sol, « ramassée », dixit Stellantis, de 1 100 m2. Il a été construit au bout du montage, afin d’être au plus près de la production.

130 mouvements par heure

Aujourd’hui, le système est déployé à 60 %. Il sera totalement opérationnel à l’automne.  Il comporte 4 500 emplacements, répartis autour de 4 allées et sur 17 niveaux. Les grues, de 13 tonnes, se déplacent horizontalement à la vitesse de 3 mètres par seconde et verticalement à 1,5 mètre par seconde. Le système permet d’enregistrer 130 mouvements de palettes par heure, dans les deux sens, soit 260 mouvements. Si besoin, on peut monter la vitesse à 180 mouvements par heure ; selon l’industriel il peut délivrer une palette toutes les 18 secondes. « Le transtockeur donne le rythme au reste », résume également Stéphane Dubs, à la tête du segment SUV de Stellantis, en Europe, regroupant 7 usines en France, Allemagne et Italie.  

Pour garantir la flexibilité, les références ne sont pas regroupées, mais on en trouve dans toutes les allées, afin de pallier un problème technique précise Yann Mangonot, responsable de l’automatisation de la logistique, en détaillant toutes les subtilités du transtockeurs. Devant lui, un ballet ininterrompu de palettes qui rentrent et qui sort. Entre la commande d’une pièce et la sortie de la palette, il faut compter 6 minutes, sachant que l’on peut accélérer et l’obtenir en 4 minutes s’il faut répondre à un besoin urgent.

Avec ce système, « nous sommes capables de prendre toutes les pièces dans n’importe quel ordre, sans problème pour faire la voiture », remarque Julien Monclin. Avant, le stockage était façonné en fonction des prévisions de production. À présent, ils peuvent s’adapter à un ajustement de la production en cas de problème de pièces sur un modèle par exemple ; on a accès à 100 % du stockage. On optimise le rangement et on maîtrise mieux les pièces à disposition. « Cet outil permet de gérer en temps réel les pièces que reçoit chaque jour le site », ajoute Stellantis.

[ En images ]

Photos prises par Le Trois – Thibault Quartier

Les buttlers, des robots intelligents

Ce système est également complété par de nouveaux objets automatisés : des buttlers, des robots qui s’apparentent à des tortues, capable de soulever 1 tonne. Ils sont toujours en phase de tests pour amener les pièces en bord de ligne. Ils ont l’énorme avantage de pouvoir s’adapter « au flux réel ». Ils peuvent aller où ils veulent et prendre n’importe quelle pièce. Il y a 20 machines actuellement. Le site vise l’achat d’une centaine d’unités. « À terme, nous livrerons tout avec ces buttlers », garantit Julien Monclin. L’automatisation du process s’est élevée à 8 millions d’euros dans le projet Sochaux 2022, qui atteint 200 millions d’euros d’investissement.

Aujourd’hui, une pièce parcourt 200 mètres entre le camion qui la décharge et la ligne de montage. Avant Sochaux 2022, cette distance était d’un kilomètre. Ce défi logistique s’inscrit dans une volonté de compacter l’usine, pour la rendre plus compétitive. Et les innovations mises en place à Sochaux pourront être transposées à l’avenir dans les 92 autres usines du groupe Stellantis.

Nos derniers articles

Stellantis: la rémunération de Carlos Tavares atteindra jusqu’à 36,5 millions d’euros pour 2023

La rémunération de Carlos Tavares, patron du constructeur automobile Stellantis, pourrait atteindre à terme 36,5 millions d'euros pour l'année 2023 grâce à une prime de performance, au risque de relancer la polémique sur les salaires des patrons.

Fontaine : les voitures banalisées renforcent leurs contrôles sur la zone de l’Aéroparc

En 2023, plus de 40 000 contrôles avec les voitures radars du Territoire de Belfort ont été effectués. Le préfet annonce une vigilance accrue de ces voitures sur la zone de Fontaine, où circulent plusieurs camionnettes de livraison.

« Une délinquance contenue » : cinq infos sur la lutte contre l’insécurité dans le Territoire de Belfort

Vols en baisse, hausse des violences physiques, moins d’accidents de la route…. Le point sur les principales données de la délinquance et de l’insécurité routière dans le Territoire de Belfort après un point presse avec la préfecture du Territoire de Belfort vendredi 16 février.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts

Aller au contenu principal