Le Trois –

PUB

Robert Poggi, nouveau directeur de l’action régionale d’EDF

Robert Poggi est le nouveau directeur de l'action régionale du groupe EDF en Bourgogne-Franche-Comté. | ©Le Trois – Thibault Quartier
Nouveauté
Robert Poggi prend la tête de la direction de l’action régionale du groupe EDF en Bourgogne-Franche-Comté. Il succède à Yves Chevillon, qui fait valoir ses droits à la retraite. L’énergéticien est un acteur clé de la transition énergétique et doit répondre à de nombreux défis, dont le recrutement des compétences. Une tâche à laquelle va s’atteler le nouveau directeur. Rencontre.

EDF renouvelable. EDF hydraulique. EDF Renouvelable. Dalkia. Framatome. Hynamics. Enedis. Bientôt la branche nucléaire de General Electric avec les turbines à vapeur Arabelle… Les activités du groupe EDF en Bourgogne-Franche-Comté couvre un éventail extrêmement large. De plus, si EDF n’exploite pas de centrales nucléaires en Bourgogne-Franche-Comté, la filière n’en est pas moins très fortement implantée avec des équipementiers de premier ordre : Framatome au Creusot ; General Electric à Belfort pour les turbines à vapeur et les alternateurs.

L’énergéticien compte 5 700 salariés en Bourgogne-Franche-Comté. L’intégration de la branche nucléaire va faire croître fortement les effectifs d’EDF dans la région. Lors de l’annonce du rachat, en février 2022, la partie nucléaire de General Electric représentait 2 400 personnes en France et le rachat devait concerner 3 400 à l’échelle mondiale, en comptabilisant les effectifs des sites en Angleterre (Rugby) et en Inde (Sanand). En novembre 2022, quand GE et EDF ont signé l’accord de vente, la CFDT craignait la suppression de 300 postes en Europe dans le cadre de cette acquisition (lire notre article).

Le défi des compétences

Robert Poggi était préalablement directeur Bourgogne d’Enedis ; il a occupé plusieurs fonctions chez le distributeur d’énergie, notamment en Ile-de-France. Dans une vie antérieure, ce fils et petit-fils de marin a aussi été capitaine de marine marchande, naviguant sur des paquebots, des ferrys ou encore des porte-conteneurs pendant cinq ans. Il a aussi embarqué deux ans, comme officier détection, à bord de sous-marins nucléaires lanceurs d’engins de la Marine nationale. Cet ingénieur diplômé de Supelec a également travaillé à la construction de trois méthaniers pour Gaz de France, à Saint-Nazaire.

Les défis de l’énergéticien sont immenses. Il doit accompagner l’innovation, pour répondre aux enjeux écologiques et de sobriété – comme l’illustre par exemple un projet tel que Belfort e-start (lire notre article) ou des recherches autour des bornes vehicle to grid, qui propose des recharges à double flux, faisant de la voiture un vecteur de déplacement et une capacité de stockage. Il doit aussi accompagner la transition électrique de la mobilité et sa décarbonation. Le déploiement de l’hydrogène est un autre dossier sur son bureau. « Face aux nouveaux enjeux énergétiques, il faut continuer l’accélération sur la transition écologique et l’amplifier », insiste le nouveau directeur de l’action régionale, à l’occasion d’une conférence de presse organisée ce mardi 6 juin à Dijon.

Les solidarités

Dans sa présentation, Robert Poggi a insisté que l’ordre d’évocation des sujets n’avait pas d’importance. Mais on a senti une volonté de souligner la dimension « solidarité » du groupe EDF. Il a rappelé que la précarité énergétique touche 3 millions de ménages en France, soit près de 10 % des foyers. À ce sujet, EDF dispose en région Bourgogne-Franche-Comté de 19 conseillers solidarités, qui travaillent en lien avec les conseils départementaux et les missions locales. La fondation EDF porte aussi le fonds de solidarité logement, qui soutient 100 000 familles à hauteur de 20 millions d’euros par an. Régionalement, la fondation aide les associations avec une enveloppe de 85 000 euros.

Mais surtout, EDF fait face à un mur des compétences. Celui du recrutement et donc de l’attractivité de ses filières, nucléaire en premier lieu. Celle-ci doit embaucher 100 000 personnes d’ici 2027 rappelle Robert Poggi, alors que la filière pèse aujourd’hui 200 000 emplois. C’est « un vrai chantier » qu’EDF engage à ce sujet. Il faut donc « attirer les jeunes vers les métiers techniques, qui n’ont pas toujours eu la cote », convient le directeur.

Framatome annonce par exemple 600 recrutements dès 2023. « Cela fait vivre nos territoires », insiste Robert Poggi. En termes de recrutement, il y a aussi des besoins dans les métiers du renouvelable (éolien, photovoltaïque), des services énergétiques ou encore des réseaux électriques.

Localement, la ferme solaire de l’Aéroparc, qui représente un investissement de 27 millions d’euros, est envisagée pour l’automne 2023.

Nos derniers articles

Sophie Rollet, dix ans de combat contre Goodyear

"Dix ans sur ce dossier": entre "soulagement" et "frustration", Sophie Rollet, lanceuse d'alerte, a "enfin" passé la main à la justice dans son enquête sur l'éclatement des pneus Goodyear à l'origine de la mort de son mari.

Fimu : « Ce festival est fou et les gens qui en sont fiers ont raison »

Le Fimu se termine doucement ce dimanche soir. C’est l’heure d’un pré-bilan, avec Julian Catusse, directeur du festival et Delphine Mentré, adjointe à la Ville en charge de la culture.

Fimu : les confidences et anecdotes d’une hébergeuse d’artistes

Comme de nombreux musiciens à Belfort pour le Festival international de musique universitaire (Fimu), le duo Mastella-Sorchiotti séjourne chez l’habitant jusqu’à la fin du festival. Une tradition pour ce festival qui permet de lier de belles amitiés. Rencontre avec leur hébergeuse.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts