Le Trois –

General Electric : quelles conséquences sur l’emploi depuis 2014 ? [infographie]

EDF et GE ont signé fin 2022 un protocole pour le rachat de GE par EDF, qui vient de faire un pas important vers sa renationalisation. (archives Le Trois - T.Q.)

Turbines à gaz, hydro, Services, Steam… Les plans de suppressions de postes se sont succédé à Belfort depuis le rachat, en 2015, de la branche énergie d’Alstom par le conglomérat américain. Le tournant s’observe en 2017. Depuis, près d’un quart des effectifs a disparu.

Turbines à gaz, hydro, Services, Steam… Les plans de suppressions de postes se sont succédé à Belfort depuis le rachat, en 2015, de la branche énergie d’Alstom par le conglomérat américain. Le tournant s’observe en 2017. Depuis, près d’un quart des effectifs a disparu. mis à jour le 9 février à 23h12

Pour comprendre cette dynamique de l’emploi, le Trois s’est appuyé sur des documents du comité inter-entreprise des 3-Chênes, regroupant Alstom, les principales entités de General Electric (retrouvez ici tout notre dossier) mais aussi Actemium et LGE, des sous-traitants. Et le montant distribué au comité par ces entreprises est calculé par un pourcentage des effectifs. Le nombre de salariés est donc communiqué.

Cependant, il n’est pas facile de se repérer dans la nébuleuse de toutes les entités de General Electric. Certaines ne comptent que quelques dizaines de personnes à Belfort, sans forcément de structuration hiérarchique. Toutes ne sont pas adhérentes, qui plus est, au CIE 3-Chênes. C’était le cas de Global operations, par exemple, l’entité qui embauchait les comptables, créée en 2016 et supprimée en 2019.

Fin 2014, on comptabilisait au moins 4 790 personnes au Techn’Hom travaillant à Alstom, chez des sous-traitants des industriels (Actemium, LGE) et dans différentes entités de General Electric. Fin 2021, ce chiffre était tombé à 3 505. Soit une baisse de 26,83 % des emplois directs ; mécaniquement, les retombées sont nombreuses sur l’emploi de la région. Et quand on sait que l’emploi salarié a reculé de 3,4% dans le Territoire de Belfort entre 2010 et 2019, forcément, on fait le lien (lire notre article).

Si l’on regarde les principales entités de General Electric – les turbines à gaz, les deux entités nucléaires (Thermal manufacturing Belfort, qui fabrique Arabelle, et Thermal system Belfort, chargée des projets), Hydro et Services – la chute est de 23,32 % (graphique ci-dessous). En novembre 2020, la CFE-CGC avait mené un travail sur la chute de l’emploi à l’échelle de la France, chez General Electric (lire notre article).

Les effectifs de l’entité fabriquant la turbine Arabelle et les alternateurs (TMB) sont maintenus, avoisinant 500 personnes. Les effectifs de cette entité avaient considérablement diminué au début des années 2010. Alors que l’on comptait 846 salariés en 2009, ils n’étaient plus que 538 en 2013. Les équipes de gestion de projet ont perdu près de 20 % des effectifs ; ce sont elles qui ont été particulièrement visées en 2021, lors du dernier plan social. Dans le même temps, Alstom transports comptait 561 salariés fin 2014 et 490 fin 2021.

Nos derniers articles

Au quatrième jour du procès, Humberto Zepeda, des doutes à la conviction de l’innocence de son fils

Il a douté à trois reprises de l'innocence de son fils, avant de trouver les arguments pour parer les accusations : Humberto Zepeda, le père de Nicolas, accusé d'avoir assassiné Narumi Kurosaki, se livre dans un entretien à l'AFP.

Belfort : une ouverture très prochaine du centre de soins non programmés de la Miotte

Le centre d’accueil « des petites urgences » ouvrira début janvier 2024 à Belfort, à la clinique de la Miotte. Il sera ouvert cinq jours sur sept. Un seul médecin, épaulé de temps à autre par des vacataires, sera présent au départ.

Montbéliard classé 5e plus beau marché de Noël d’Europe

Le marché de Noël de Montbéliard a été classé 5e plus beau marché de Noël d'Europe dans le cadre du concours Internet Best Christmas in Europe, organisé par European Best Destinations.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Nouveau

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

PUB
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Aller au contenu principal