Le Trois –

British American Tobacco ferme définitivement son usine de Boncourt

La société British American Tobacco veut fermer son site de Boncourt, dans le Jura suisse (©Adobe stock)
Le cigarettier britannique British American Tobacco (BAT) a confirmé ce mercredi la fermeture définitive de son usine de Boncourt, dans le Jura Suisse. 226 emplois sont supprimés, dont 118 étaient occupés par des frontaliers.

British American Tobacco a décidé de fermer son usine de cigarettes de Boncourt, dans le Jura Suisse, pour transférer l’activité « vers des usines plus grandes en Europe », indique l’entreprise dans un communiqué de presse, publié ce mercredi. Fin octobre, il avait annoncé son intention de le faire (lire notre article).

226 emplois sont supprimés, selon les syndicats ; 118 étaient occupés par des travailleurs frontaliers, Français. « Le site industriel historique de Boncourt n’échappe donc pas à la fermeture », regrettent les syndicats suisses Unia et Syna, dans un communiqué de presse commun, publié ce mercredi. « Malgré un travail remarquable de 36 employé-e-s de BAT accompagné-e-s des deux syndicats, la direction n’a pas pris en compte les mesures alternatives proposées par les salarié-e-s et validées en assemblée par le personnel », ajoutent-ils. « Plusieurs pistes crédibles, documentées et chiffrées ont été soumises à la direction », complètent Unia et Syna.

« Ce processus de transfert sera réalisé progressivement jusqu’à la fin 2023 afin de permettre une transition en douceur pour les employés et les sous-traitants », indique le groupe. Un accord a été conclu avec les syndicats « afin de garantir que les employés touchés bénéficient du soutien d’un plan social avantageux ». Seize rounds de négociations ont toutefois été nécessaires entre les syndicats et la direction pour obtenir « le maximum des améliorations », indiquent les deux syndicats.

« La confirmation de BAT de stopper la production sur le site de Boncourt sera lourde de conséquences pour la commune ajoulote et pour le canton du Jura », déplorent de leurs côtés le gouvernement de La République et Canton du Jura et de la commune de Boncourt. Le gouvernement attend aussi des « garanties » à l’égard des entreprises régionales indirectement touchées. « Les discussions déjà entamées sur le plan fiscal vont se poursuivre. Celles-ci porteront également sur l’avenir des bâtiments et du site », poursuit la communication du gouvernement cantonal. « Cette délocalisation signe la fin d’un fleuron industriel suisse historique qui était vecteur d’attractivité pour notre territoire et léconomie locale. Nous regrettons également que la direction de BAT n’ait pas souhaité entendre les propositions formulées par les syndicats en faveur d’un plan de sauvetage pour préserver une partie des emplois », ont regretté le député Les Républicains Ian Boucard et le sénateur Les Républicains Cédric Perrin du Territoire de Belfort. Le conseiller régional écologiste Éric Oternaud, qui a participé à la construction de l’usine Swatch à Boncourt, a glissé que la potentialité de cette fermeture n’est pas nouvelle. “En 2011, on avait déjà l’information de la fermeture. Nous avons privilégié les embauches BAT et le sénateur était bien informé”, a-t-il déclaré sur Twitter.

Nos derniers articles

France 2030 : l’État soutient Neext Engineering à hauteur de 7,3 millions d’euros

La start-up belfortaine Neext Engineering, qui veut repenser la conception et l’usage des centrales thermiques, est lauréate d’un appel à projets de France 2030, « i-Démo 3 ». Son programme de recherche et développement Sparta reçoit un soutien de près de 10 millions d’euros, dont 7,3 millions d’euros sont fléchés vers la start-up.

Voitures neuves: la part des électriques a reculé en Europe au premier semestre

La part des modèles électriques dans les voitures neuves a diminué en Europe au premier semestre 2024, marquant un coup d'arrêt à l'envolée de ces motorisations, selon les chiffres publiés jeudi par les constructeurs.

Chaux : des dizaines d’animaux maltraités et des chatons dans le congélateur d’une maison

Vingt chats morts, dont 14 chatons conservés dans un congélateur, et plus d'une trentaine d'autres animaux de compagnie vivant dans l'obscurité et les excréments ont été découverts dans une maison du Territoire de Belfort, a indiqué jeudi le parquet.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts