General Electric : « Bruno Le Maire joue les pompiers pyromanes », dénonce la CGT

Manifestation GE Belfort octobre 2019 diaporama (3)

« Après Gaz et Hydro, GE poursuit son attaque tous azimuts sur les capacités turbines et alternateurs… Ce sont, aujourd’hui, les grandes turbines à vapeur charbon et nucléaire qui sont en danger », déplore la coordination CGT de General Electric, dans un communiqué. Une information révélée par Le Trois, ce jeudi 26 novembre. « Prétextant d’un arrêt des ventes de centrales à charbon neuves, GE lance au niveau européen un vaste Plan de restructuration de sa filière STEAM (centrales à vapeur charbon et nucléaire) », poursuit le document. « C’est GEAST, la structure Nucléaire créée pour sanctuariser la production de la turbine Arabelle issue d’ALSTOM qui est aujourd’hui impactée. Les emplois menacés concourent à l’expertise nucléaire », dénonce le syndicat. « Depuis la vente de la branche énergie d’ALSTOM au groupe américain GE par Emmanuel Macron, l’État dispose d’un administrateur à GEAST censé́ protéger l’intérêt national. Mais Bruno Le Maire joue les pompiers pyromanes. Il court après les médias pour dire que le Gouvernement est en train d’améliorer la situation industrielle. Dans le même temps, son administrateur valide ce plan de casse visant à abandonner les capacités de produire des centrales neuves à vapeur quel que soit le combustible utilisé. » Puis de conclure : « GE veut nous imposer un plan d’abandon industriel pour se recentrer sur le marché de service. Le plan en projet couterait des dizaines de millions d’euros [voire] des centaines pris dans sa globalité́. Plutôt que de voir autant d’argent dépenser dans la casse d’un outil industriel, il est préférable de l’investir dans les outils indispensables à la transition énergétique. »

Ceci vous intéressera aussi
Belfort : les 5 projets lauréats du budget participatif 2022

Les projets lauréats du budget participatif 2022 de la Ville de Belfort viennent d’être désignés par les habitants. À vélo, Lire l’article

Belfort : la prime de la discorde au comité inter-entreprises des Trois-Chênes

Un mouvement de grève a été engagé au CIE des Trois-Chênes, qui gère les œuvres sociales des salariés de General Lire l’article

Le Belfortain Olivier Nasti élu chef de l’année de Gault et Millau

Olivier Nasti, chef du Chambard, en Alsace, a été élu cuisinier de l'année du guide gastronomique Gault et Millau, tandis Lire l’article

Le fonds Maugis a fléché 37 millions d’euros vers 15 entreprises

Les membres du fonds Maugis ont visité des entreprises ayant bénéficié de l’accompagnement. Et de se rendre compte, sur le Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal