GE : l’intersyndicale indignée par les propos de Bruno Le Maire

Sur France Info, mercredi matin, Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, a déclaré qu’il n’y pas « de débouchés » pour les turbines à gaz. Une position qui fait bondir l’intersyndicale de l’unité turbines à gaz de General Electric à Belfort, qui regrette « l’ignorance » du ministre. « Le marché de la turbine à gaz n’a effectivement pas beaucoup de débouché mais en France uniquement, suite à la loi votée l’année dernière, déclare-t-elle dans un communiqué, avant de préciser : [Mais] le marché du gaz 50 Hz adressé par le site de Belfort représente 75 % du marché mondial, dont les capacités vont doubler d’ici 2040 d’après l’agence international de l’énergie. » Ces perspectives reposent sur le développement des énergies renouvelables, « en attendant des solutions techniquement et économiquement viables de stockage de d’énergie de masse ». « GE soutient d’ailleurs cette hypothèse dans son livre blanc », rappelle l’intersyndicale.

L’intersyndicale rappelle que la sous-charge de 15 % mentionnée par la direction du géant américain n’est pas liée au marché, « mais aux délocalisations d’activité hors de Belfort et à la baisse de 48 à 26 % de part de marché de GE sur ce marché 50 Hz ». L’intersyndicale, compte tenu des décisions de Siemens et des départs déjà enregistrés à Belfort, estime qu’elle a plutôt besoin d’embauches que de suppressions de postes.

L’intersyndicale, composée de Sud Industrie, de la CFE-CGC et de la CGT, contredit également le ministre qui a prétendu à l’antenne de France Info être en relation avec les syndicats. Elle demande à rencontrer le président de la République et le ministre, « pour leur expliquer les risques et les opportunités industrielles pour Belfort, ce qui évitera au gouvernement de répéter les arguments parcellaires de GE légitimant des suppressions d’emplois. »

Ceci vous intéressera aussi
Damien Meslot : « Pays de Montbéliard Agglomération ne veut pas parler avec ses voisins »

Damien Meslot, président Les Républicains (LR) du Grand Belfort, regrette le choix des élus de Pays de Montbéliard Agglomération de Lire l'article

Bourogne : plein feu sur le LRU du 1er régiment d’artillerie

Le 1er régiment d’artillerie de Bourogne est le seul régiment français a disposer du lance-roquette unitaire (LRU). Cette arme est Lire l'article

Quand le monde des entreprises et celui des armées se lient autour d’un club

Rapprocher le monde des armées de celui de l’entreprise. Favoriser l’acculturation. Telle était l’ambition des acteurs qui ont signé une Lire l'article

Les Restos du cœur proposent un service itinérant dans le Territoire de Belfort

Dès le mois de juillet 2022, la section départementale des Restos du Cœur met en place un centre itinérant pour Lire l'article

Défilement vers le haut