Covid-19 : un soutien psychologique pour les professionnels et le grand public

Une aide psychologique est mise en place dans la région.

Grand public et professionnels de santé de la région ont accès à un soutien psychologique mis en œuvre en Bourgogne-Franche-Comté par de nombreux acteurs de la santé mentale, annonce l’ARS de Bourgogne-Franche-Comté dans son communiqué quotidien. L’épidémie, sa mortalité, la période de confinement, sont susceptibles d’entraîner des situations de détresse ou d’inquiétude. L’Agence Régionale de Santé salue le travail engagé dès le début de la crise par l’ensemble des acteurs de la santé mentale, pour proposer des solutions accessibles à chacun, en fonction de sa situation. Le dispositif de l’urgence médico-psychologique en particulier, a été activé avec l’appui des CUMP (cellules d’urgences médico-psychologiques), qui reposent sur le volontariat de psychiatres, psychologues et infirmiers.

De nombreuses initiatives portées par les centres hospitaliers spécialisés de la région, les professionnels libéraux, les associations permettent de mettre à disposition du grand public comme des professionnels directement confrontés à la maladie, des numéros d’écoute et de soutien.

La pluralité et la diversité de ces réponses en Bourgogne-Franche-Comté complètent le dispositif national organisé par le ministère des Solidarités et de la Santé (numéro d’information offrant un service de soutien psychologique gratuit : 0 800 130 000).

Les chiffres du jour

Les hôpitaux de la région prennent en charge ce 2 mai 1 139 patients atteints de formes graves du coronavirus, contre 1140 hier, dont 172 en réanimation (178 hier) ; près de 2 500 personnes (2 492 contre  2 484 hier) sont désormais sorties d’hospitalisation. 850 décès (843 hier) en établissements de santé sont attribuables au COVID-19 en Bourgogne-Franche-Comté.

[infogram id="c2a88f8d-f33e-46d2-9df0-055d4392fb19" prefix="wKa" format="interactive" title="Covid-19 – les chiffres clés en établissements hospitaliers en Bourgogne-Franche-Comté"]
Ceci vous intéressera aussi
Covid-19 : l’amélioration se confirme en Bourgogne-Franche-Comté

Les données communiquées par l’agence régionale de santé de Bourgogne-Franche-Comté cette semaine témoignent d’une amélioration continue de la situation sanitaire Lire l'article

L’établissement français du sang encourage le don de plasma
L’établissement français du sang encourage le don de plasma

L’établissement français du sang (EFS) a lancé une campagne de communication pour encourager le don de plasma, dont les besoins Lire l'article

Vitesse réduite sur l’A36 à cause d’une pollution aux particules fines
L’Atmo Bourgogne-Franche-Comté, qui mesure la qualité de l’air, a déclenché une procédure d’alerte concernant un épisode de pollution aux particules fines dans toute la région et en particulier dans le nord Franche-Comté

L’Atmo Bourgogne-Franche-Comté, qui mesure la qualité de l’air, a déclenché une procédure d’alerte concernant un épisode de pollution aux particules Lire l'article

Covid-19: le nombre d’hospitalisation baisse, mais l’ARS redoute le variant anglais
Centre de dépistage covid-19 BioAllans, installés dans les anciens locaux de la chambre des métiers et de l'artisanat, à Danjoutin.

De nombreux indicateurs sont passés au vert en Bourgogne-Franche-Comté et la vaccination progresse chez les plus de 75 ans notamment. Lire l'article

Défilement vers le haut