Stellantis : face à la pénurie de semi-conducteurs, la séance de samedi annulée à Sochaux

La séance supplémentaire de samedi, programmée sur le système 2 (3008, 5008, Opel Grandland X) a été annulée apprend-t-on auprès de la direction de Stellantis Sochaux, à la suite d’un problème d’approvisionnement de semi-conducteurs.

La séance supplémentaire de samedi, programmée sur le système 2 (3008, 5008, Opel Grandland X) a été annulée apprend-t-on auprès de la direction de Stellantis Sochaux, à la suite d’un problème d’approvisionnement de semi-conducteurs.

La séance supplémentaire de samedi, programmée sur le système 2 (3008, 5008, Opel Grandland X) a été annulée apprend-t-on auprès de la direction de Stellantis Sochaux (ex PSA), à la suite d’un problème d’approvisionnement de semi-conducteurs.

Depuis plusieurs semaines, les constructeurs automobiles sont confrontés à une pénurie mondiale de semi-conducteurs. Volkswagen, comme le rappelle Les échos, avait tiré la sonnette d’alarme il y a un mois. Toyota, Ford ou encore Nissan avait rapidement précisé qu’ils réduiraient aussi leur production. Comme le rappelle Le Monde, cette pénurie, conséquence de la pandémie de la covid-19, touche depuis plusieurs mois le secteur des technologies, lui aussi boosté par la crise sanitaire avec des demandes en hausse d’ordinateurs portables ou de consoles.

Jusqu’ici, les constructeurs français étaient plutôt épargnés. Mais, ils doivent dorénavant aussi adapter leur production et réduire leur cadence, en témoigne la décision prise ce jeudi par l’usine Stellantis de Sochaux. Elle a déprogrammé une séance supplémentaire, prévue ce samedi, sur le système 2, produisant les 3008, 5008 et Opel Grandland X. Cette décision doit permettre de « gérer au mieux la disponibilité des pièces », indique la direction de Stellantis Sochaux, dans un communiqué. Seule l’activié de peinture est maintenue informe Force ouvrière sur les réseaux sociaux.

Pilotage journalier

« La direction de la Supply Chain travaille en étroite collaboration avec nos fournisseurs pour minimiser l’impact de la pénurie mondiale de semi-conducteurs sur nos programmes de production », informe la direction de Stellantis Sochaux. « Dans ce contexte, un pilotage journalier a été mis en place pour anticiper et prendre les décisions les plus adaptées », indique-t-elle également. C’est près de 400 véhicules qui devait sortir de l’usine ce samedi.

Cette pénurie est la conjonction de plusieurs facteurs. Le premier est l’accroissement de l’utilisation de ces semi-conducteurs dans l’automobile, qui augmentent la demande. Le deuxième résulte de la crise sanitaire et de la fermeture d’usines en Chine, entraînant du retard dans la production. Enfin, la décision américaine de mettre sur liste noire une entreprise chinoise à obliger les acheteurs à trouver d’autres fournisseurs, « dans un marché à flux tendu », explique BFMTV.

Ceci vous intéressera aussi
Semi-conducteurs : Carlos Tavares estime la situation « compliquée jusqu’à fin 2023 »

Le manque de semi-conducteurs pour l'industrie automobile, qui pénalise l'activité des usines des constructeurs automobiles, risque de perdurer jusqu'à la Lire l’article

Stellantis élargit le périmètre des salariés concernés par la prime

Après plusieurs débrayages dans les usines Stellantis en France mercredi, la direction du groupe automobile a accepté vendredi d'élargir le Lire l’article

Claude Quittet, gentleman footballeur

Thierry Mathey publie une biographie du footballeur Claude Quittet, emblématique joueur du FC Sochaux-Montbéliard, originaire de Mathay. Il a terminé Lire l’article

Stellantis : la CFE-CGC remontée contre la communication de la direction

La manière de communiquer de la direction de Stellantis sur la prime pouvoir d’achat passe mal auprès des salariés. La Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal