Stellantis : 198 000 voitures produites à l’usine de Sochaux en 2022

L’usine Stellantis de Sochaux a produit 198 000 véhicules en 2022, contre 265 000 l’année précédente. L’an passé, l’usine a migré vers un nouvel atelier de montage, expliquant la baisse de la production. Et la crise des semi-conducteurs l’a fortement fragilisée.
Les trois quarts des voitures produits à Sochaux sont des 3008. | ©Le Trois – Thibault Quartier
L’usine Stellantis de Sochaux a produit 198 000 véhicules en 2022, contre 265 000 l’année précédente. L’an passé, l’usine a migré vers un nouvel atelier de montage, expliquant la baisse de la production. Et la crise des semi-conducteurs l’a fortement fragilisée.

198 000 véhicules ont été produits à l’usine Stellantis de Sochaux en 2022, contre 265 000 en 2021, 310 000 en 2020 et 515 000 en 2019 (retrouvez ici les productions depuis 2014). Depuis 2005, seulement cinq années ont été sous la barre des 300 000 véhicules : 287 804 en 2008 ; 270 000 en 2009 ; 278 500 en 2013 ; 265 000 en 2021 ; et 198 000 en 2022. 200 000 véhicules, c’était presque la capacité de production de l’usine, au début des années 1960 (220 000), selon le service animation du patrimoine de Pays de Montbéliard Agglomération.

En 2021, les Peugeot 3008 et 5008 ont été produites à hauteur de 218 000 véhicules ; jusqu’en septembre 2021, l’usine produisait aussi des Peugeot 308. La nouvelle Peugeot 308 est dorénavant produite à Mulhouse (Haut-Rhin). Sur ces 198 000 véhicules produits en 2022, 76 % sont des Peugeot 3008 et 24 % des Peugeot 5008, également produits à Rennes. Sur ce segment de véhicules, la baisse n’est donc que de 6,16 % par rapport à 2021. Une baisse à replacer dans une année très particulière à Sochaux.

Aujourd’hui, l’usine historique, qui a célébré ses 110 ans en 2022, ne dispose que d’un système de montage, conformément au projet de compactage du site de production, dans le cadre du projet Sochaux 2022, déployé l’an passé. Un nouveau système de production a été mis en route au mois de février. L’année a donc été marquée par une montée en cadence de la production et un transfert progressif des équipes vers la nouvelle ligne de production. La production était ralentie. Tout au long de l’année, elle a été adaptée et les procédures affinées. En ce début d’année 2023, on avoisine une production quotidienne de 1 200 véhicules, le rythme de croisière visé. « Nous savions que nous n’allions pas avoir le même niveau qu’avant », acquiesce une porte-parole de l’usine. « Nous tenons nos objectifs », apprécie-t-elle, alors que l’on va fêter le premier anniversaire du nouvel atelier montage, en phase de production depuis février 2022 (lire notre article). La dernière équipe à avoir migré vers le nouvel atelier l’a fait le 30 mai.

Un quart de véhicules hybrides

L’usine sochalienne a aussi été fortement perturbée par la crise des semi-conducteurs, notamment au début de l’été, où une quarantaine de séances avait déjà été supprimées. En 2021, c’étaient plus de 100 séances qui avaient été remises en cause à cause de la pénurie des pièces. Au mois d’octobre, Carlos Tavares, p-dg de Stellantis, estimait que la situation serait compliquée jusqu’à fin 2023.

Comme en 2021, la production des véhicules hybrides représente un quart de la production, contre 11 % en 2020. À l’été 2021, Stellantis a annoncé investir 30 milliards d’euros dans l’électrification des véhicules, d’ici 2025. L’objectif est de 100% de véhicules électriques (BEV) vendus en Europe et 50% aux États-Unis à l’horizon 2030, en proposant 75 modèles BEV et en vendant 5 millions de ces véhicules.

La future usine de Sochaux est dotée de la future plateforme Stella Medium, qui sera capable de produire toutes les motorisations : thermique ; hybride ; 100 % électrique. Les prochains Peugeot 3008 et 5008 seront assemblés à Sochau

Ceci vous intéressera aussi
FCSM : Charles Demouge dénonce des comportements de « voyous »

Il n’était pas à l’ordre du jour, mais le sujet du transfert du centre de formation et d’entraînement du FCSM Lire l’article

Mandeure : Mutares finalise l’acquisition de Peugeot Motocycles

La société allemande Mutares vient de finaliser son acquisition de Peugeot Motocycles, rachetée à l’Indien Mahindra. Elle prend le contrôle Lire l’article

Alstom : la tension monte à Belfort à la suite des négociations salariales

Les propositions de la direction nationale d’Alstom dans le cadre des négociations salariales passent mal auprès des salariés du constructeur Lire l’article

Gen-hy s’associe à Eiffage Énergie systèmes pour son usine d’électrolyseurs

Gen-hy et Eiffage Énergie systèmes s’associent et créent la société Gen-hy Cube, qui va porter l’usine de fabrication d’électrolyseurs créés Lire l’article

Défilement vers le haut

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Scannez avec votre smartphone

LeTrois, partout avec vous...

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Aller au contenu principal