Régionales: la gauche se rassemble en Bourgogne-Franche-Comté

dépouillement élections juin 2021

Les deux listes de gauche qualifiées pour le second tour ont annoncé leur fusion ce lundi. Le cumul de leurs voix au premier tour représente presque 37%, alors qu’une quadrangulaire se profile.

(AFP)

Les deux listes de gauche qualifiées pour le second tour ont annoncé leur fusion ce lundi. Le cumul de leurs voix au premier tour représente presque 37%, alors qu’une quadrangulaire se profile.

La présidente socialiste sortante de Bourgogne-Franche-Comté Marie-Guite Dufay et l’écologiste Stéphanie Modde ont annoncé ce lundi la fusion de leurs listes pour le second tour de l’élection régionale, alors que LREM se maintient. « La parole écologiste a été entendue (…), nous avons conclu, suite à une longue nuit de négociations, un accord de second tour » basé sur des « engagements pris sur la transition écologique et sur les sujets écologistes », a déclaré Mme Modde lors d’une conférence de presse commune avec ses nouveaux alliés lundi à Dijon.

Avec 10,34% des voix au premier tour elle n’a « pas souhaité prendre le risque de se maintenir seule au second tour ». Marie-Guite Dufay, arrivée en tête avec 26,52% des suffrages avec sa liste PS-PCF-PRG, s’est félicitée d’avoir réussi à rassembler la gauche, estimant que « le rempart au RN est à gauche en Bourgogne-Franche-Comté, il n’est pas avec Denis Thuriot (LREM) avec 11% ».

Dans la matinée, le candidat de la majorité présidentielle avait annoncé le maintien de sa liste au second tour, ouvrant la voie à une quadrangulaire avec également Julien Odoul (RN) et Gilles Platret (LR).

"Des zones d'incertitude très dense"

Sa décision intervient après le « refus de la présidente sortante de constituer un arc politique républicain, préférant le sectarisme d’un accord rétréci avec les communistes et les verts », a-t-il précisé, estimant que « ce choix exclura une grande partie des Bourguignons Francs-comtois ». « Nous rejetons bien évidemment les extrémistes des droites », a également indiqué Denis Thuriot, qui remercie les électeurs « de leur confiance » et les appelle « tous à la plus forte mobilisation le 27 juin ».

Selon un responsable national du parti présidentiel « le risque RN est assez limité » en Bourgogne-Franche-Comté, « la réflexion et la question se seraient posées de manière différente s’il y avait eu un risque RN ». « On a des élus potentiels dans toutes les régions où on peut se maintenir; donc, avant de se désister, il faut vraiment qu’il y ait une bonne raison », a-t-il ajouté.

LREM « joue les apprentis sorciers », a fustigé la présidente sortante, ses alliés jugeant cette décision « insensée » et « risquée », alors que Julien Odoul (23,19%) s’est placé deuxième du premier tour et le Républicain Gilles Platret (21,04%) troisième. « L’abstention (64,57%) nous emmène sur des zones d’incertitude très denses », a souligné la socialiste, qui appelle à la « vigilance » et prévoit « une mobilisation extrêmement grande (du RN) entre les deux tours pour aller chercher les voix qu’ils n’ont pas eues » ce qui « peut rebattre les cartes ».

« Les masques tombent : le parti LREM qui se pose comme un rempart contre l’extrême droite n’a en réalité que joué avec le RN. En Bourgogne-France-Comté, il se maintient pour affaiblir le bloc social et écologique plutôt que de combattre le RN comme nous le faisons en PACA », a tweeté de son côté le premier secrétaire du PS Olivier Faure.

Ceci vous intéressera aussi
Bourgogne-Franche-Comté: les 100 nouveaux conseillers régionaux

Les élections régionales se déroulent à la proportionnelle avec des listes départementales. Voici quels sont les nouveaux conseillers régionaux, département Lire l'article

Dijon : une enquête ouverte après la découverte de deux caisses de professions de foi

Une enquête à été ouverte à Dijon, dans laquelle doit être entendu le directeur d'Adrexo, prestataire chargé de la distribution Lire l'article

Belfort: le taux d’incidence au plus bas depuis mars 2020, mais la vaccination chute

Pour la première fois depuis le début de la pandémie, le taux d'incidence est en-dessous du seuil de vigilance dans Lire l'article

Une appli pour connaître la qualité de l’eau en Bourgogne-Franche-Comté
BFC- goumois_doubs_thierry_marguet

L'agence de l'eau Rhin-Rhône-Méditerranée annonce avoir lancé la version 2021 de son application gratuite « qualité rivière ». Elle recense Lire l'article

Défilement vers le haut