Municipales : la liste 2020 en commun se retire si le second tour est maintenu

Mathilde Nassar, qui conduit la liste écologiste et divers gauche « 2020 en commun » annonce qu’elle ne présentera pas de liste pour le second tour si celui-ci n’est pas reporté.

Mathilde Nassar, qui conduit la liste citoyenne soutenue par Europe-Écologie Les Verts et la France insoumise « 2020 en commun », annonce qu’elle ne présentera pas de liste pour le second tour si celui-ci n’est pas reporté. – mis à jour le 16 mars à 12h15

« Nous ne participerons pas au second tour des élections municipales dans les conditions actuelles », annonce ce dimanche soir Mathilde Nassar, qui conduit la liste 2020 en commun dans la course à la mairie de Belfort, dans un communiqué. La liste est arrivée en deuxième position avec 15,26% des suffrages exprimés (1 286 bulletins), loin derrière le maire LR sortant Damien Meslot, qui caracole en tête avec 4 045 électeurs, soit 48% des voix.

« Pour 2020 en commun, la seule priorité est la crise sanitaire d’une ampleur inédite que nous traversons. Le collectif inter-hôpitaux avait déjà appelé à l’annulation du premier tour. Nous connaissons les conditions dans lesquelles travaillent les personnels hospitaliers dans le Nord Franche-Comté. Notre souci va aux malades et à nos concitoyens qui sont en première ligne face à l’épidémie » poursuit le texte adressé un peu après 22h aux rédactions.

"Des élections qui déshonorent la démocratie"

0
Le nombre d'électeurs belfortains qui ont accordé leur suffrage au premier tour à la liste conduite par Mathilde Nassar​

« Les électeurs nous ont envoyé ce soir un message puissant : la confusion des discours entre la priorité sanitaire au confinement d’un côté et le maintien de l’élection de l’autre est incompréhensible et irresponsable. Comment imaginer que nous puissions même faire campagne la semaine prochaine ? Qu’est-ce qu’une élection sans débat démocratique, sans confrontations des opinions, et sans électeurs. Toute notre démarche s’est construite sur l’exigence de renouveau démocratique, qui n’a aucun sens dans ces conditions de scrutin », poursuit la candidate.

Les débats d’entre deux-tours, organisés normalement par France bleu Belfort-Montbéliard et L’Est Républicain sont annulés. Pour Mathilde Nassar, jointe par téléphone plus tard dans la soirée, ce premier tour est « un revers démocratique fort ». « Cela me rend malade d’entendre Damien Meslot dire qu’on lui renouvelle sa confiance. C’est obscène », souffle-t-elle.

« Nous remercions les électeurs et électrices qui se sont reconnus dans notre projet. Mais, nous annonçons ce soir que nous ne présenterons pas de liste au second tour de l’élection municipale lors du dépôt des listes mardi soir à 18h, si d’ici là le gouvernement n’avait pas pris la seule décision responsable qui s’impose : celle du report ou de l’annulation des ces élections qui déshonorent la démocratie », indique finalement le communiqué. « Ce n’est pas par insconscience démocratique », justifie Mathilde Nassar, qui rappelle ne pas être là pour des postes. Sa position de première liste derrière Damien Meslot facilite cette position. D’autres listes lui emboiteront-elles le pas ?

Ceci vous intéressera aussi
Violences familiales : où s’adresser
Pendant le confinement, les servcies d'aides aux victimes de violence restent opérationnels. Photo d'illustration - Victoria Borodinova Pixabay

Le premier confinement s'était accompagné dune hausse des violences au sein des familles. La préfecture du Territoire rappelle vers quelles Lire l'article

Avec le confinement, le service Optymo termine plus tôt dès le 19 novembre
100% des places des bus Optymo seront accessibles dès le 11 juin.

En raison du confinement et de la baisse de fréquentation, le réseau urbain Optymo termine plus tôt son service à Lire l'article

Confinement : des recours contre les autorisations de chasse en Haute-Saône et le Territoire de Belfort

Des ONG environnementales ont déposé une série de recours contre des arrêtés autorisant la chasse pendant le confinement pour limiter Lire l'article

Le Territoire de Belfort renforce le dispositif d’accueil d’urgence
Le Territoire de Belfort va disposer de 130 places d'hébergement d'urgence. (illustration - Photo Lechenie-narkomanii - Pixabay)

Le plan hivernal d'urgence a été lancé dès le 18 octobre dans le Territoire. Il restera en vigueur jusqu’au 31 Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut