Montbéliard : Marie-Noëlle Biguinet interpelle le ministre de l’Intérieur

Mairie de Montbéliard – Denis Bretey

Une nouvelle série de voitures brûlées, dans le quartier de la Petite-Hollande à Montbéliard, conduit Marie-Noëlle Biguinet, maire de Montbéliard, à écrire au ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin. Elle demande une force de police « nombreuse, visible et dissuasive » rapidement.

Une nouvelle série de voitures brûlées, dans le quartier de la Petite-Hollande à Montbéliard, conduit Marie-Noëlle Biguinet, maire de Montbéliard, à écrire au ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin. Elle demande une force de police « nombreuse, visible et dissuasive » rapidement.

« La situation et l’ambiance ne cessent de se dégrader. » Marie-Noëlle Biguinet, maire de Montbéliard, adresse, ce mardi 28 juillet, une longue lettre à Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, pour l’alerter sur la situation du quartier de la Petite-Hollande, à Montbéliard.

Depuis le 13 juillet, elle recense plus de 30 voitures incendiées et la destruction des caméras de vidéo-surveillance. « Dans la nuit du 14 au 15 juillet, une bande d’environ 40 individus masqués et habillés de noir a tenté de briser les portes vitrées du collège Lou-Blazer, établissement en REP +, s’opposant avec violence et détermination aux forces de police présentes », ajoute-t-elle. « Un habitant, passé à tabac, a dû être hospitalisé au CHU de Besançon pour y subir des opérations de reconstruction faciale », complète la maire de Montbéliard.

Population « abandonnée »

Une nouvelle fois, un couvre-feu est instauré pour les mineurs de moins de 16 ans dans le quartier. Il est actif jusqu’au 31 juillet. Elle reconnait qu’il n’est pas bien respecté, « la police n’intervenant que très peu », regrette Marie-Noëlle Biguinet, par crainte « d’embuscades ». S’il n’y a pas de risques de propagation aux bâtiments avoisinants, les pompiers « n’interviennent plus pour les voitures incendiées ». Dans ce tableau, la maire de Montbéliard souligne la présence d’équipements publics (Université, Caisse d’allocation familiale, Sécurité sociale, Collège, Crèche, piscine d’été…).

« La situation est grave et la police intervient a minima », embraie la maire de Montbéliard. Elle regrette le « zéro risque de sanction » et déplore que les demandes d’interventions ne soient pas suivies d’effets. « Faute de moyens (ou de consignes adaptées claires), la population ne constate pas d’actions efficaces et visibles », souffle la maire de Montbéliard. « Nous laissons là, poursuit-elle, toute une population modeste qui se sent abandonnée et le dit, notamment via une pétition rassemblant 400 personnes de ce quartier qui ont osé la signer. »

Marie-Noëlle Biguinet rebondit sur les annonces du ministre de l’Intérieur, à Nice, et notamment sa volonté d’arrêter « l’ensauvagement ». Elle met en garde également sur le risque de diminuer, encore, les effectifs de la police. Et dès le mois d’août. Elle attend un renfort « d’une force de police nombreuse, visible et dissuasive », et réclame des CRS, « stationnés sur place », pendant le mois d’août.

En copie de ce courrier, que nous avons pu consulter, le préfet du Doubs, Joël Mathurin, le député Denis Sommer, le sénateur Jacques Grosperrin et le Premier ministre, Jean Castex.

Ceci vous intéressera aussi
Le groupe Alliance Immobilier : trois agences, cinq métiers [publi-clip]

PUBLI-clip Le groupe Alliance Immobilier : trois agences, cinq métiers https://youtu.be/eYMDZ93uIWc

Montbéliard : 52 résidents positifs à la covid-19 à l’Ehpad Maison Joly

Maison Joly, sur le site du Mittan à Montbéliard, fait face à un foyer infectieux majeur ; 52 résidents sur 80 Lire l'article

[Confinement] Les bons plans des conquérantes pour soutenir les producteurs et commerces locaux #2

Jamais elles ne nous abandonnent ! Pendant le confinement, Cécile et Lucie dévoilent une nouvelle fois leur solidarité envers ces Lire l'article

Montbéliard : un centre de dépistage covid-19 au temple Saint-Georges
Centre de dépistage covid-19 au temple saint)-georges de Montbéliard.

Un centre de dépistage covid-19 a été installé au temple Saint-Georges, à Montbéliard. | ©Ville de Montbéliard Les laboratoires BioAllan Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut