Moins de 200 personnes en réanimation : une première depuis le 28 mars

Gestes barrière, protections et confinement semblent produire leurs effets.

Le communiqué journalier de l’ARS Bourgogne-Franche-Comté est encourageant ce dimanche. On compte 194 malades du covid-19 en réanimation, chiffre le plus bas depuis fin mars. L’ARS souligne l’importance de continuer à respecter le confinement et les gestes barrière

Le nombre de patients en réanimation passe pour la première fois depuis le 28 mars sous la barre des 200, se réjouit l’ARS dans son communiqué de ce dimanche 26 avril. D’autres paramètres publiés par Santé Publique France cette semaine, comme l’évolution du taux de positivité des tests, témoignent d’une lente décrue de l’épidémie. Les personnes présentant des facteurs de risques et les personnes âgées demeurent des publics particulièrement vulnérables à ce virus.

Les données journalières de suivi de l’épidémie de coronavirus dans la région font état de 1218 hospitalisations ce dimanche (1216 hier samedi), dont 194 en service de réanimation (201 hier), 795 décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie (786 hier) et 2 237 patients sortis d’hospitalisation (2227 hier). À noter que depuis la fin du mois de mars, c’est la première fois que le nombre de patients en réanimation est inférieur à 200 (193 le 28 mars), relève encore l’ARS. Au-delà de ces données hospitalières, Santé Publique France met en évidence d’autres indicateurs qui témoignent de la décrue de l’épidémie dans la région :

  • 939 actes de SOS Médecin sur 10 000 ont concerné une suspicion de COVID contre 1573 la semaine précédente
  • Le taux de positivité des tests SARS-Cov-2 de trois laboratoires de ville (Eurofins, Biomnis et Cerba) s’établit à 12% contre 20% la semaine précédente. Dans le même temps, le taux de positivité des tests effectués par les deux CHU de la région, s’établit à 15 % contre 23% la semaine précédente.

Pour encourager cette tendance, le respect des gestes barrière et la distanciation sociale sont impératifs, souligne l’ARS.

Près de 80% des personnes en réanimation ont plus de 60 ans

Santé publique France confirme que la grande majorité des personnes hospitalisées, y compris en service de réanimation, avait 60 ans ou plus (89,4 % et 79,9 % en réanimation).

Les caractéristiques des personnes admises en réanimation varient peu, avec une majorité d’hommes (67,6 %), un tiers des patients âgés de 45 à 64 ans, plus de 60 % des patients âgés de 65 ans et plus. Quatre patients sur cinq présentaient au moins un facteur de risque (majoritairement un diabète, une hypertension artérielle, une pathologie cardiaque ou pulmonaire). D’après les certificats électroniques avec mention covid-19 dans les causes médicales de décès, 75 % des personnes décédées avaient une comorbidité connue.

[infogram id="c2a88f8d-f33e-46d2-9df0-055d4392fb19" prefix="Z4a" format="interactive" title="Covid-19 – les chiffres clés en établissements hospitaliers en Bourgogne-Franche-Comté"]
Ceci vous intéressera aussi
Nicolas Soret : « Nous sommes présents à toutes les étapes de la vie de l’entreprise »

Nicolas Soret est vice-président de la région Bourgogne-Franche-Comté, en charge des finances et du développement économique. Le maire de Joigny Lire l'article

La chambre des métiers au cœur d’une farouche bataille politique

Pas forcément très visibles, les élections consulaires organisées à la chambre des métiers et de l’artisanat (CMA) agitent de sacrées Lire l'article

L’aire urbaine de Belfort-Montbéliard-Héricourt-Delle fortement exposée aux particules fines

L’Insee a analysé la qualité de l’air de la région Bourgogne-Franche-Comté. La conclusion est parlante : un quart des habitants sont Lire l'article

Covid-19 : les indicateurs repassent dans le rouge dans le Territoire de Belfort

Les indicateurs épidémiologiques de la pandémie de la covid-19 repassent dans le rouge dans le Territoire de Belfort et en Lire l'article

Défilement vers le haut