Maude Clavequin reçoit le soutien de La République en marche

La vice-présidente à la région Bourgogne-Franche-Comté a reçu le soutien de La République en Marche dans sa course aux municipales à Belfort. Elle avait appelé à une liste de rassemblement.

 

La vice-présidente à la région Bourgogne-Franche-Comté a reçu le soutien de La République en Marche dans sa course aux municipales à Belfort. Elle avait appelé à une liste de rassemblement.

« Le bureau exécutif national de La République en Marche (LREM) a décidé d’apporter son soutien à Maude Clavequin », apprend Bruno Kern, référent départemental du parti dans le Territoire de Belfort, ce mercredi soir. Celui-ci est désigné chef de file de LREM sur la ville de Belfort, « à ses côtés », poursuit-il. « Cette décision traduit le patient travail de réconciliation entre des responsables belfortains, soucieux de créer les conditions du changement à Belfort », complète-t-il.

Quid du PS

Bruno Kern confirme dans son message que cette candidature est le fruit « d’une entente réaffirmée », avec le MoDem, c’est-à-dire Christophe Grudler, député européen. Début octobre, Maude Clavequin avait été investie par le Parti socialiste. Un parti qui rappelle qu’aucune alliance avec le parti présidentiel n’est envisageable. Après l’annonce de sa candidature, ses collègues socialistes du pays de Montbéliard avaient réagi avec véhémence. Lundi soir, lors de l’annonce de sa candidature à la mairie de Montbéliard, le député LREM Denis Sommer avait notifié sa volonté de travailler avec Maude Clavequin.

Défilement vers le haut