Belfort : Maude Clavequin est investie par le Parti socialiste

Par un communiqué de presse laconique, envoyé en milieu d’après-midi, ce mercredi, la fédération du Parti socialiste du Territoire de Belfort annonce que Maude Clavequin a reçu le soutien national. « Le Bureau national du Parti socialiste, réuni le mardi 1er octobre dernier, a accordé à l’unanimité sa confiance à Maude Clavequin en l’investissant tête de liste pour les prochaines élections municipales à Belfort », écrit la fédération socialiste dans son communiqué. La candidate, déclarée la semaine dernière, n’avait pas revendiqué d’appartenances partisanes et avait appelé de ses vœux un large rassemblement derrière elle. Elle rappelait également son attachement socialiste. Même si elle a reçu le soutien national du parti, des élus socialistes du pays de Montbéliard avaient regretté cette décision de Maude Clavequin. Selon nos informations, La République en marche du Territoire de Belfort avait accueilli cette annonce avec intérêt. Aujourd’hui, la procédure de désignation du parti au gouvernement n’a pas encore abouti.

Ceci vous intéressera aussi
General Electric : 300 suppressions de postes chez Steam Power en France, dont 240 à Belfort
GE - 300 suppressions de poste dans la branche steam/charbon

General Electric prévoit la suppression de 300 postes en France dans son entité steam/charbon, apprend-t-on de sources concordantes. Belfort serait Lire l'article

General Electric : « Je suis sidéré », déclare Damien Meslot

Damien Meslot, maire de Belfort. | ©Le Trois – archives La France va être encore sérieusement touchée par un plan de Lire l'article

General Electric : « Cette mascarade a assez duré », déclare Cédric Perrin
Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort, a déposé une proposition de loi, approuvée au Sénat, pour avoir deux procurations au second tour des élections législatives de 2020, le 28 juin.

Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort. | ©Le Trois – archives General Electric prévoit un nouveau plan social d’envergure en France, Lire l'article

General Electric : « Nationaliser pour mettre fin au carnage », affirme Belfort en Grand
Les élus d'opposition au conseil municipal de Belfort, de Belfort en Grand.

Samia Jaber, Jacqueline Guiot et Bastien Faudot, de Belfort en Grand. | ©Le Trois x 3 Samia Jaber, Jacqueline Guiot et Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut