L’inquiétude de l’ARS de Bourgogne-Franche-Comté à la veille du Nouvel An

Alors que la situation est « très défavorable », l’agence régionale se montre inquiète lors de son bilan mensuel et appelle à rester vigilants à l’occasion des fêtes du Nouvel An.

Alors que la situation est « très défavorable », l’agence régionale se montre inquiète lors de son bilan mensuel et appelle à rester vigilants à l’occasion des fêtes du Nouvel An.

Dans son communiqué hebdomadaire, l’ARS de Bourgogne-Franche-Comté souligne d’abord que le seuil symbolique des 4000 morts du covid vient d’être franchi : « Notre région, qui vient de franchir le seuil des 4 000 décès du covid-19, connaît actuellement une situation sanitaire très fragile avec une pression soutenue qui s’exerce sur notre système hospitalier, le plaçant en grande tension. »
L’agence régionale poursuit en insistant sur le fait que la région présente des indicateurs inquiétants. « L’évolution de la situation épidémique dans notre région est très défavorable, avec un taux d’incidence en population générale de l’ordre de 214 pour 100 000 habitants (soit environ 100 points de plus qu’à l’échelle nationale) et de 243 pour 100 000 habitants concernant les 65 ans et plus. La circulation active du virus n’épargne aucun département. Le taux de positivité des tests (5,2 %) s’établit à près du double de la moyenne nationale (2,9 %). La baisse relative de ces taux sur les sept derniers jours doit être interprétée avec précaution, compte tenu du plus grand nombre de tests réalisés au cours de cette période par des personnes asymptomatiques qui souhaitaient se rassurer à l’approche des fêtes et du fait de la non réalisation de tests au cours du long week-end de Noël.
Même artificiellement orientés à la baisse, ces deux indicateurs restent les plus élevés de France et témoignent d’une circulation élevée du virus dans notre région. Les données relatives aux admissions à l’hôpital attestent de la tension que connaît notre système de santé : 1 843 patients (450 de plus qu’au pic de la 1ère vague) sont actuellement en soin pour des formes sévères de covid-19 dans les établissements de santé de notre région, dont 180 placés en réanimation. La barre des 4 000 décès depuis le début de la crise a été franchie au cours de la semaine écoulée. On recense 2 620 décès à l’hôpital et 1 499 décès en établissements médico-sociaux depuis le 1er mars 2020. »

« Attention au Nouvel An »

Le communiqué s’achève en exhortant chacun à la prudentce à l’occasion du Nouvel An. « Dans ce contexte de situation sanitaire très préoccupante, le moindre relâchement dans l’application des mesures prises dans l’espace public et des gestes de protection individuels et collectifs est susceptible de générer un emballement de l’épidémie et la saturation de notre système de soins, ce qui justifie le dispositif de couvre-feu renforcé annoncé par le Gouvernement pour le début de l’année 2021. L’ARS Bourgogne-Franche-Comté demande à chacun de ne pas prendre de risque à l’occasion de regroupements particulièrement risqués pour le réveillon de Nouvel An et fait appel une nouvelle fois à la nécessaire responsabilité et vigilance de tous, sans relâche, y compris au sein du cercle convivial. Le respect des mesures de couvre-feu et des gestes barrières (port du masque, lavage des mains, distanciation physique, règle des 6 à table…) est plus que jamais de mise pour éviter un nouveau rebond épidémique et sauver des vies. »

Ceci vous intéressera aussi
Covid-19 : les 20 premiers établissements où vont commencer les vaccinations dans la région
Le vaccinations vont commencer dans les quinze premiers jours de janvier dans une vingtaine d'établissements.

La vaccination contre le covid va démarrer dans les quinze premiers jours de janvier dans une vingtaine d'établissements de Bourgogne-Franche-Comté. Lire l'article

Le docteur Mohamed Si Abdallah nommé directeur adjoint de l’ARS
Le docteur Mohamed Si Abdallah, nommé directeur général adjoint de l'agence régionale de santé Bourgogne-Franche-Comté.

Le docteur Mohamed Si Abdallah, directeur général adjoint de l'ARS Bourgogne-Franche-Comté. | ©ARS BFC Le docteur Mohamed Si Abdallah a Lire l'article

14 000 doses de vaccin Moderna arrivent à Besançon, Dijon et Lons-le-Saunier
14 000 doses de vaccin Moderna et 30 000 doses de vaccin Pfizer sont livrées cette semaine, selon l'ARS. Image par Willfried Wende de Pixabay 

L'ARS de Bourgogne Franche-Comté annonce l'arrivée du vaccin Moderna, validé en fin de semaine dernière, dans la région cette semaine. Lire l'article

Covid-19: la Bourgogne-Franche-Comté semble avoir évité le risque de flambée après les fêtes

v Les données de l'ARS sur l'évolution de l'épidémie en Bourgogne-Franche-Comté.| DR Pas d'explosion du nombre de cas, et baisse Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut