Le recul de l’épidémie se poursuit en Bourgogne-Franche-Comté

Filtrage des visites pendant la période de plan Blanc, en novembre 2020, à l'hôpital Nord-Franche-Comté.

Le taux d’incidence dans la région est maintenant d’environ 150. Pour les plus de 65 ans, il est inférieur à 100.

Le taux d’incidence dans la région est maintenant d’environ 150. Pour les plus de 65 ans, il est inférieur à 100.

« Le niveau de circulation virale a continué de diminuer ces derniers jours en Bourgogne-Franche-Comté, réduisant la pression que subit le système hospitalier depuis de longs mois », se réjouit l’ARS (Agence Régionale de Santé) dans son communiqué hebdomadaire de ce vendredi 14 mai.
« La lente décrue de l’épidémie s’est poursuivie ces sept derniers jours en Bourgogne-Franche-Comté, où la baisse de la circulation virale se confirme en tous points du territoire, l’incidence régionale s’établissant autour de 150 pour 100 000 habitants en population générale. Sous l’effet protecteur de la vaccination, le repli est encore plus significatif chez les plus de 65 ans, l’indicateur étant désormais partout inférieur à 100 pour cette tranche d’âge. Le taux de positivité des tests se réduit également, à moins de 6% en moyenne », indique l’ARS.

« Cette amélioration progressive se mesure à présent en milieu hospitalier, où le nombre de patients pris en charge est repassé en-dessous du millier », se félicite encore l’ARS L’agence annonce cependant 49 nouveaux décès à l’hôpital cette semaine, ce qui porte le nombre de décès en établissements de santé à 4 655 depuis mars 2020 ; 2 283 décès sont par ailleurs à déplorer dans les établissements médico-sociaux de la région.
« Au cœur d’un week-end prolongé et dans la perspective d’un nouveau palier d’allègement des restrictions, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté demande à chacun de rester prudent et de continuer à appliquer scrupuleusement gestes de prévention en toutes circonstances, recours au dépistage en cas de signes évocateurs de la maladie ou de contact à risque, consignes d’isolement. »
L’ARS indique également que, à ce jour, plus de 850 000 habitants de Bourgogne-Franche-Comté ont reçu au moins une dose de vaccins . La proportion s’établit à près de 80% des plus de 75 ans, de 70% des plus de 60 ans et à plus de 60% des personnes de plus de 50 ans.

Ceci vous intéressera aussi
Covid 19: l’ARS de Bourgogne-Franche-Comté reste sur ses gardes

« L'épidémie n'est pas dernière nous », estime l'agence régionale de santé. L'ARS souligne également de fortes disparités dans la région et Lire l'article

Un appel d’urgence de don de sang lancé par l’établissement français du sang
Don de sang, à la maison du don de Belfort.

L’établissement français du sang (EFS) lance un appel d’urgence à la mobilisation. Les réserves de sang sont trop basses sur Lire l'article

Régionales : le RN battu de justesse en Bourgogne-Franche-Comté, selon un sondage

La liste RN arriverait en tête des intentions de vote au premier tour des élections régionales en Bourgogne-Franche-Comté mais serait Lire l'article

Bourgogne-Franche-Comté: face au RN menaçant, la quête fébrile d’une parade
La gauche veut avancer unie pour les élections départementales du Territoire de Belfort.

Un vent de confiance souffle sur le RN en Bourgogne-Franche-Comté. Mais la présidente sortante espère renouveler le scénario de 2015 Lire l'article

Défilement vers le haut