Le Cirque Plume n’aura pas de dernier tour de piste

C’est une institution qui a tiré sa révérence, sans lumières. Le Cirque Plume, fierté franc-comtoise, n’a pas pu terminer sa tournée d’adieu. Il annule ses dates jusqu’à Noël. Et met un terme à une formidable aventure circassienne et poétique. Marie-Guite Dufay lui rend un vibrant hommage.

C’est une institution qui a tiré sa révérence, sans lumières. Le Cirque Plume, fierté franc-comtoise, n’a pas pu terminer sa tournée d’adieu, à cause de la covid-19. Il annule ses dates jusqu’à Noël. Et met un terme à une formidable aventure circassienne et poétique. Marie-Guite Dufay lui rend un vibrant hommage.

Ce devait être la dernière saison. Les dernières représentations. La clôture d’une carrière de près de 40 ans. Depuis 2017, on se prépare à cette fin. Une tournée d’adieu de 300 dates, avec le spectacle La dernière saison, dont trente à Besançon, du 14 octobre au 6 décembre. Mais on ne s’est pas préparée à celle-ci. Une fin sans fin, à cause de la covid-19. Le cirque plume a dû annuler 94 représentations cette année, dont celles menant jusqu’à Noël.

« Le Cirque Plume est un grand vaisseau qui s’enfonce dans la nuit dont il restera le souvenir de ses lumières », précise-t-il dans une lettre ouverte, publiée sur son compte Facebook, le 18 septembre. « Le Cirque Plume ne meurt pas en ces jours, il achève sa carrière, relève-t-il dans sa lettre. Nous l’avions prévu depuis 5 ans. Mais pas comme ça ! Nous sommes bien désolé.es, nous avons tenu jusqu’au bout les options possibles, toutes très fragiles. Les circonstances ne nous permettent pas d’aller plus loin. Elles nous obligent à abandonner ces représentations que nous attendions depuis tout ce temps. Nous vous avons tant aimés. » Il ne jouera plus en Franche-Comté, « dont la nature a été une source importante de nos inspirations ».

Poésie

« C’est une nouvelle qui attriste tous les habitants de notre territoire, mais sans doute plus particulièrement les Francs-Comtois : cette fois, c’est acté, nous n’aurons plus le bonheur de voir le Cirque Plume », confie Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, dans un communiqué de presse. « Un communiqué poignant nous a tous pris de court : les conditions qu’impose la prudence sanitaire sont venues mettre un terme abrupt à la longue histoire d’amour et d’amitié qui liait notre Région à cette troupe sans égale », poursuit-elle. Dans les années 1980, le Cirque plume avait réinventé les arts du cirque, invitant « la musique, la danse, la couleur, le rythme, et surtout, ce qui savait nous toucher au cœur : la poésie », énumère Margie-Guite Dufay. « Je veux donc dire au Cirque Plume un au-revoir mêlé tout à la fois de tristesse et de gratitude. Rien n’entamera la tendresse dont il nous a fait cadeau », conclut-elle. Dans cette émotion du départ, le Cirque plume a lui écrit : « La vie continue : le cirque est très vivant et généreux, il est la vie qui continue. La poésie, elle, est éternelle. »

Ceci vous intéressera aussi
Doubs : 5 membres de la famille de la jeune Bosniaque tondue expulsés vers Sarajevo
Les parents de la jeune Bosniaque tondue ont été expulsés.

Condamnés hier vendredi en première instance, les parents de la jeune femme ont été expulsés ce samedi matin. Les parents Lire l'article

Relaxe disciplinaire confirmée en appel pour l’avocat de Jonathann Daval
Me Randall Schwerdorffer

Me Randall Schwerdorffer était accusé de violation du secret professionnel. Me Randall Schwerdorffer| © photo profil Facebook (AFP) Me Randall Lire l'article

Besançon: un automobiliste condamné pour avoir délibérément percuté la terrasse d’un bar
Justice

Un automobiliste de 46 ans qui avait percuté la terrasse d'un bar en septembre à Besançon, sans faire de blessé, Lire l'article

Besançon : manifestation contre la « marchandisation » de la santé
Les manifestatnts réclamaient des moyens pour l'hôpital.

Les manifestants ont réclamé plus de moyens pour l'hôpital public. Les manifestants ont réclamé plus de moyens pour l'hôpital public. Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut