Dedihcated, un outil pour soutenir la transformation numérique des PME

Le conseil régional Bourgogne-Franche-Comté et le pôle Véhicule du Futur lance à l’automne Dedihcated BFC, un outil pour soutenir l’innovation numérique dans la région.

Le conseil régional Bourgogne-Franche-Comté et le pôle Véhicule du Futur lance à l’automne Dedihcated BFC, un outil pour soutenir l’innovation numérique dans la région.

La Commission européenne encourage la mise en place de pôle européen d’innovation numérique, les EDIH, pour European digital innovation hubs. Cette politique vise à soutenir les transitions numériques et vertes des territoires et à « aider les entreprises à relever les défis numériques de manière dynamique et à devenir plus compétitives », indique un communiqué de presse commun du conseil régional Bourgogne-Franche-Comté et du pôle Véhicules du Futur.

Cet outil « est un consortium d’entités ayant une expertise complémentaire et un objectif non lucratif pour soutenir à grande échelle la transformation numérique des entreprises, en particulier les PME et les petites entreprises de taille intermédiaire, et/ou des organisations du secteur public », insiste le communiqué. « Les EDIH fournissent des services tels que des tests avant d’investir, la formation et le développement des compétences, l’aide à la recherche d’investissements, la mise en réseau et l’accès aux écosystèmes d’innovation », complète le document.

Deux parcours

Dedihcated BFC est le pôle européen d’innovation numérique qui se déploie dans la région, piloté par le pôle Véhicule du Futur. « Dedihcated BFC propose une approche innovante pour accompagner les entreprises industrielles dans leur transition numérique : fournir des services aux entreprises dans le cadre d’un parcours intégré́ », note le communiqué.

Deux parcours ont été construits en fonction des besoins industriels régionaux. Le premier « vise à développer une gamme de services autour de la gestion des données pour rendre accessibles les technologies et méthodologies associées et permettre à l’entreprise de gagner en maturité́ sur le long terme ». Le second « vise à offrir une gamme de services industriels accessibles aux PME pour soutenir leur transformation numérique par l’intégration de nouvelles technologies et compétences numériques pour optimiser les processus de développement de produits, de fabrication et de conformité́ dans une logique d’industrie du futur », détaille le communiqué.

Les services proposés s’adaptent à l’entreprise et à son avancée dans la numérisation de ses process. Avec un objectif : « Permettre une transition numérique efficace, durable et sereine des entreprises régionales. »

PUB
Ceci vous intéressera aussi
SNCF : le trafic régional fortement perturbé ce mercredi 

Suite à un mouvement social national des personnels de plusieurs sociétés du Groupe SNCF, la circulation des trains sera perturbée le Lire l'article

Dans le secteur privé, le manque de reconnaissance des métiers de l’humain suscite l’exaspération

Dans les métiers de l’humain, tout le monde n’est pas traité à la même enseigne. Notamment dans le secteur du Lire l'article

Les 4 infos à retenir sur la natalité en Bourgogne Franche-Comté

L'INSEE a publié son bilan démographique pour 2021 dans la région. Au-delà de la crise sanitaire, le recul de la Lire l'article

Des vers luisants dans la nuit

Les habitants de la région Bourgogne-Franche-Comté sont invités à participer à une enquête en ligne pour recenser les vers luisants Lire l'article

Défilement vers le haut