Covid-19 : le festival Musique et Mémoire 2020 annulé

Le festival Musique et mémoire, organisé au coeur des Vosges du Sud, est annulé.

Le président de la République a annoncé lors de son allocution du 13 avril l’interdiction des rassemblements culturels jusqu’à la mi-juillet. Depuis, le nombre d’annulations de festivals n’a cessé d’augmenter. C’est au tour du festival Musique et Mémoire qui a lieu sur le plateau des Mille Étangs dans les Vosges d’annuler sa programmation, au cœur de l’été.

Manon Hilaire

Le président de la République a annoncé lors de son allocution du 13 avril l’interdiction des rassemblements culturels jusqu’à la mi-juillet. Depuis, le nombre d’annulations de festivals n’a cessé d’augmenter. C’est au tour du festival Musique et Mémoire qui a lieu sur le plateau des Mille Étangs dans les Vosges du Sud, d’annuler sa programmation, au cœur de l’été.

Né en 1994, ce festival de musique baroque a déjà réalisé plus de 227 concerts et invité plus de 1 279 artistes. Après les Eurockéennes, le Fimu ou encore Rencontres & Racines et le festival des Tourelles à Morvillars, c’est donc au tour du festival Musique et Mémoire d’annuler son édition. Cette année, il devait se dérouler du 17 juillet au 2 août, le plaçant dans une « posture particulièrement compliqué et inconfortable » comme en témoigne Fabrice Creux, son directeur artistique. Bien que l’interdiction des festivals ne se porte que jusqu’à la mi-juillet, les organisateurs préfèrent penser d’abord à la « santé du public, des artistes, des techniciens et des nombreux bénévoles qui se mobilisent chaque été avec ardeur pour assurer le bon déroulement du festival ».

Du 16 juillet au 1er août 2021

Comme en assure leur communiqué de presse, c’était pour les organisateurs une « décision très douloureuse » mais nécessaire. « Un report à une période ultérieure, envisagé dans un premier temps, paraît difficile et pose de nombreuses questions sans réponse pour le moment », remarque également l’organisation. Les difficultés n’ont cessé de s’accumuler rendant impossible d’estimer la situation sanitaire après le 15 juillet, d’évaluer si la peur du rassemblement sera toujours présente, d’organiser un évènement respectant la distanciation sociale mais aussi de planifier l’organisation sans savoir si oui ou non les restaurants et hôtel essentiels à l’accueil des musiciens et du public pourront être ouverts.

Le maintien du festival dans un contexte aussi anxiogène aurait fait diminuer la fréquentation, entrainant des risques pour la pérennité économique de celui-ci. Cette addition de complications et d’inconnues a donc contraint les organisateurs d’annoncer l’annulation du festival. Les organisateurs avaient par ailleurs été prévoyants et n’avaient pas encore ouvert la billetterie, évitant ainsi les problèmes liés aux modalités de remboursement.   

Musique et patrimoine

Le festival Musique et mémoire est un festival de musique baroque. Il « revisite à travers un regard artistique des espaces patrimoniaux essentiels à la compréhension de l’identité du territoire », explique le site Web du festival. Il a conquis des sites patrimoniaux des Vosges du Sud, comme la chapelle Notre-Dame-du-Haut, à Ronchamp, l’écomusée du pays de la Cerise à Fougerolles, l’église de Marast, la basilique Saint-Pierre de Luxeuil-les-Bains. « L’identité artistique originale et le caractère expérimental font du festival Musique et Mémoire l’un des plus innovants de la nouvelle scène baroque », avait écrit en 2013 Alexandra Petit, dans Le Nouvel Observateur.

Avis aux 81 500 spectateurs que le festival cumule depuis 1994, il est reporté du 16 juillet au 1er août 2021 et compte inviter en priorité les ensembles et artistes initialement prévu cette année.        

Défilement vers le haut