Covid-19 : à Belfort, le Fimu est annulé !

La 34e édition du festival international de musique universitaire, initialement prévu du 28 mai au 1er juin 2020 est annulé, annonce la mairie de Belfort dans un communiqué.

La 34e édition du festival international de musique universitaire, initialement prévu du 28 mai au 1er juin 2020 est annulé, annonce la mairie de Belfort dans un communiqué.

« Compte tenu de la très forte incertitude sur le calendrier de sortie du confinement et des mesures de restriction de grands rassemblements, j’ai décidé d’annuler l’édition 2020 de ce FIMU », annonce Damien Meslot, maire de Belfort, dans un communiqué de presse. « C’est la santé de tous qui prévaut et ce choix sadresse autant aux 120 000 spectateurs présents chaque année quaux 2 000 musiciens issus du monde entier », poursuit-il, avouant que ce fut « une décision difficile », qu’il a « fallu prendre ».

La 34e édition du Fimu est finalement programmée du 20 au 24 mai 2021. La thématique du Brésil et de l’Amérique latine est conservée pour l’édition 2021. La programmation et les artistes retenus sont maintenus pour jouer en 2021 confirme la mairie. La marraine de cette édition est Flavia Coehlo.

« Le monde de l’évènementiel est durement frappé par les annulations de toutes sortes dans plusieurs villes de France, j’espère que l’État, très rapidement, mettra un dispositif de soutien aux acteurs culturels et évènementiels », déclare également Damien Meslot.

Ceci vous intéressera aussi
Belfort : le centre de vaccination contre la covid-19 confirmé au Phare
Gymnase le Phare, à Belfort.

Le Phare va devenir centre de vaccination contre la covid-19. | ©Google street view L’installation d’un centre de vaccination au Lire l'article

Belfort : contre le covid 19, un « vaccinodrome » au Phare
La campagne de vaccination débutera dans les Ehpad de Bourgogne-Franche-Comté dès début janvier. Image par Tumisu de Pixabay

Le gymnase le Phare à Belfort accueillera à partir de mardi un centre de vaccination contre le covid 19. Un Lire l'article

General Electric : les conséquences pour Belfort du départ de Patrick Mafféïs

Patrick Mafféïs, le dirigeant de l’entité turbines à gaz de General Electric, arrivé au cœur du conflit social en 2019, Lire l'article

En commun pour Belfort : « Damien Meslot ne s’est pas emparé » du plan local d’urbanisme
En commun pour Belfort critique la révision du plan local d'urbanisme opérée par Damien Meslot et la ville de Belfort.

Depuis 2012, la Ville de Belfort est engagée dans la révision de son plan local d’urbanisme. Elle touche enfin à Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut