Covid-19 : la pandémie marque le pas en Bourgogne-Franche-Comté

Les données épidémiologiques vont dans le bon sens en Bourgogne-Franche-Comté dévoile l’agence régionale de santé dans son bulletin. Le taux de positivité des tests est dans le vert.

Les données épidémiologiques vont dans le bon sens en Bourgogne-Franche-Comté dévoile l’agence régionale de santé dans son bulletin. Le taux de positivité des tests est dans le vert. – mis à jour le 2 juin à 14h20

Une couleur verte. Il y a plusieurs mois que ce n’était plus le cas. Le taux de positivité des tests – l’un des indicateurs de la pandémie de la covid-19 – est dans le vert dans tous les départements de la région. À l’échelle régionale, il s’établit à 3,9 %. En France, il est de 3,3 %. Dans le Territoire de Belfort, il est de 3,1 %.

Le taux d’incidence marque aussi le pas. Il est toujours dans le seuil d’alerte, mais il est passé sous le seuil des 100 cas pour 100 000 habitants. Il est de 95 en Bourgogne-Franche-Comté et de 93 dans le Territoire de Belfort ; le département belfortain repasse sous la moyenne régionale. Par contre, lorsque l’on regarde à l’échelle du nord Franche-Comté, ce taux d’incidence est plus élevé : vendredi il était de 114 pour 100 000 habitants, traduisant une circulation plus importante dans cet espace. Par contre, ce taux est beaucoup plus faible pour les plus de 65 ans, avec un taux d’incidence  En France, il est de 96,5 pour 100 000 habitants.

Vaccination dès 18 ans

La pression retombe aussi sur les établissements hospitaliers. On compte près de 700 personnes hospitalisées pour des formes graves dans la région ; début mai, il y avait 1 100 personnes hospitalisées. À l’hôpital Nord-Franche-Comté, 29 personnes sont hospitalisées en unités conventionnelles, 11 patients en unité de soin de suite et de réadaptation et 11 en réanimation, soit 51 patients en tout.  

« Le nombre de nouveaux décès enregistrés dans les établissements de santé de la région s’est également infléchi (31 cette semaine, 62 au cours des 7 jours précédents) », observe l’agence régionale de santé. Depuis le début de la crise, en mars 2020, 7 037 personnes ont perdu la vie dans la région.

Depuis ce lundi 31 mai, la vaccination est ouverte à toutes les personnes de plus de 18 ans. « Déjà près de 70% des personnes de plus de 50 ans ont reçu au moins une première injection en Bourgogne-Franche-Comté, ce taux dépasse les 70% chez les plus de 60 ans et s’établit au-delà de 80% pour les plus de 75 ans », détaille l’ARS.

Ceci vous intéressera aussi
Alain Fousseret, l’écologie en partage

C’est un pionnier de l’écologie politique qui s’en est allé subitement. Alain Fousseret, ancien vice-président du conseil régional Franche-Comté, est Lire l’article

La pive, cette monnaie locale qui se développe dans le Territoire de Belfort

Redonner du sens à l’économie. Promouvoir une économie locale et circulaire. C’est le but de la pive, une monnaie locale Lire l’article

Les Fake news : la construction d’une autre réalité [vidéo]

Les Fake news inondent nos réseaux à une échelle jamais vu et avec une rapidité qu’il est très difficile de Lire l’article

40 communes du nord Franche-Comté ont un fort potentiel radon dans leur habitat

Le pôle métropolitain, après une étude de l’institut de radioprotection et de sûreté nucléaire, propose aux communes potentiellement soumises à Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal