Covid-19: à la veille de la rentrée, l’ARS appelle à à la vigilance

L'ARS appelle à respecter les gestes barrière. Image par Sergei Tokmakov, Esq. de Pixabay

Le Doubs et le Territoire-de-Belfort figurent parmi les six départements qui sont passés au-delà du « seuil d’attention de 10 cas pour 100 000 habitants ». Vingt-six personnes sont hospitalisées dans la région, dont quatre en réanimation.

Le Doubs et le Territoire-de-Belfort figurent parmi les six départements qui sont passés au-delà du « seuil d’attention de 10 cas pour 100 000 habitants ». Vingt-six personnes sont hospitalisées dans la région, dont quatre en réanimation.

« Les indicateurs de suivi de l’épidémie confirment une circulation plus active du virus en Bourgogne-Franche-Comté, en particulier chez les très jeunes adultes, indique l’ARS de Bourgogne-Franche-Comté ce vendredi dans son communiqué hebdomadaire sur l’évolution de l’épidémie dans la région. Plus de 660 cas positifs ont été enregistrés ces sept derniers jours. (…) Les établissements de santé de Bourgogne-Franche-Comté prennent en charge ce 28 août, vingt-six patients atteints de formes graves du coronavirus, dont quatre en réanimation.  »

Reprise des hospitalisations

« Les indicateurs qui permettent à l’ARS de suivre l’évolution de l’épidémie doivent inciter à la prudence, poursuit-elle dans son communiqué:
– Depuis trois semaines, de nouvelles hospitalisations sont constatées dans la région.
– Sur la dernière période de sept jours, 28 650 résultats de tests ont été recensés, dont 664 se sont avérés positifs.
Le taux de positivité des tests est en augmentation, passant de 2 à 2,3 %.
Tous les départements de la région sont concernés par la circulation du virus : six d’entre eux sont au-delà du seuil d’attention de 10 cas pour 100 000 habitants (Doubs, Jura, Saône-et-Loire, Yonne et Territoire de Belfort), et la Côte-d’Or dépasse le seuil d’alerte de 50 cas pour 100 000 habitants.
Parallèlement aux nombreuses opérations de dépistage organisées dans les communes, un dépistage ciblé a été mis en place dans notre région à l’intention des professionnels de la vigne, (7 opérations en Saône-et-Loire, 8 en Côte-d’Or, 3 dans l’Yonne, 2 dans le Jura). Ces opérations, organisées en partenariat avec la Confédération des appellations et des vignerons de Bourgogne (CAVB), les préfectures, la MSA et les collectivités, ont permis également de faire de la prévention.
Depuis la sortie du confinement, 536 signalements de regroupements de cas ou de situations en collectivités ont été effectués auprès de l’Agence Régionale de Santé, 63 étant à ce jour en cours d’investigation ou de traitement, dont 3 clusters qui font actuellement l’objet d’un suivi renforcé. »

« Pour bien préparer sa rentrée : gestes barrière, dépistage et traçage »

L’ARS profite de son bilan hebdomadaire pour prodiguer ses conseils pour éviter la propagation du virus : « Alors que la vie sociale en milieu professionnel et scolaire va reprendre, les recommandations sanitaires désormais bien connues doivent être observées par chacun d’entre nous pour contenir la reprise de l’épidémie.
Avant de retourner au travail, à l’école, au collège, au lycée, à l’université, le dépistage peut s’avérer particulièrement nécessaire dans les cas suivants : en présence de symptômes, mêmes légers, comme la toux, la fièvre, le mal de gorge, le mal de tête, la perte du goût et de l’odorat, ou lorsque l’on revient d’une zone où le virus circule activement, ou encore lorsque l’on a été exposé récemment à une situation à risque (par exemple distanciation physique non respectée lors d’un rassemblement familial ou festif).
L’hygiène des mains et le port du masque sont plus que jamais de mise, en conformité avec les prescriptions nationales ou locales relatives aux différents milieux de regroupement (professionnels, scolaires, transports en commun, dans l’espace extérieur).
Le recours à l’application StopCovid est également pertinent pour permettre à chacun de savoir s’il a été en contact avec une personne malade de la Covid et de prendre les mesures d’isolement et de précaution qui s’imposent, notamment vis-à-vis des plus fragiles. »

Ceci vous intéressera aussi
Covid-19 : une prime pour les étudiants infirmiers mobilisés
Le conseil régional Bourgogne-Franche-Comté a décidé d’augmenter le nombre de places en formation d’infirmiers et d’aides-soignants, pour la nouvelle rentrée scolaire.

Les étudiants infirmiers auront une revalorisation de leur indemnité de stage. | ©Le Trois – archives « Les étudiants en soins infirmiers mobilisés Lire l'article

La vente des Hospices de Beaune finalement reportée
Les hospices de Beaune - Image par Falco de Pixabay

La vente devait avoir lieu ce dimanche 15 novembre 2020. Elle a été reportée d'un commun accord entre les organisateurs Lire l'article

[TRIBUNE] Chambre des métiers et de l’artisanat : « Plutôt que subir, nous agissons »

Les présidents des chambres des métiers s'expriment sur la crise sanitaire. | ©DR "Nous, Présidents de la Chambre de Métiers Lire l'article

Covid-19: la Bourgogne-Franche-Comté reste la deuxième région la plus touchée
Filtrage des visites pendant la période de plan Blanc, en novembre 2020, à l'hôpital Nord-Franche-Comté.

Le bilan hebdomadaire de l'ARS met en évidence une décrue, mais dans un contexte qui reste très tendu dans les Lire l'article

Contenus sponsorisés


Défilement vers le haut