ChickyPop, la marque de maroquinerie de l’Esat de Cravanche accessible en ligne

Une nouvelle aventure commence ce mercredi pour ChickyPop, une marque de produits en cuire façonnés à l’Esat de l’Adapei 90 installé à Cravanche : le lancement d’une boutique en ligne. Ceintures, porte-cartes, porte-monnaie, tous les articles sont disponibles en un clic. Reportage.

Sihame Saady

Une nouvelle aventure commence ce mercredi pour ChickyPop, une marque de produits en cuir, façonnés à l’Esat de l’Adapei 90 installé à Cravanche : le lancement d’une boutique en ligne. Ceintures, porte-cartes, porte-monnaie, tous les articles sont disponibles en un clic. Reportage.

C’est dans un atelier aux murs bleu pastel et à la lumière incandescente des néons que Sarah, Kheira, Iferné et Julie, quatre artisans-maroquiniers de la marque cravanchoise Chickypop, discutent assortiments de couleurs et modèles à produire. Ces petites mains de l’établissement et service d’aide par le travail (Esat) de Cravanche, géré par l’Adapei 90, ne manquent pas de créativité pour confectionner les nombreux modèles de porte-cartes, porte-monnaie et ceintures. Bleu canard, rose poudré, vert sapin et vermillon, s’allient pour donner un style plein de modernité aux pièces de maroquinerie du quotidien. Cet univers aux couleurs vives est devenu l’identité de cette marque. Adieu maroquinerie insipide aux nuances noires et bienvenue à Chickypop, une production 100 % made in Esac de Cravanche.

De la formation à la création

En intégrant le travail du cuir aux nombreux savoir-faire des Esat du département, personne ne se doutait de la portée de l’initiative. À l’origine, la proposition portait sur une volonté de construire un projet artisanal et créatif, l’intégration de la maroquinerie comme nouveau secteur d’activité et la formation de main d’œuvre pour répondre à une forte demande au sein des entreprises locales.

Après l’ouverture de l’atelier en 2018, la structure se dote d’une formation de qualité dispensée par l’école Boudard, fleuron de la maroquinerie en région, et adaptée aux personnes en déficience intellectuelle et atteintes de troubles psychiques. À l’issue de ces heures de formation, les articles de maroquinerie n’ont plus d’utilité. « Les objets dormaient dans des caisses, et c’est à partir de ce constat que l’idée de les commercialiser a germé. Vendre ces articles donne un réel sens à la formation même si la mission de fond est de changer de regard sur le handicap”, explique Corinne Redersdorff, directrice de l’Esat de Cravanche.

La marque n’a pas seulement vocation à intégrer la filière de la maroquinerie. Elle atteste également du professionnalisme et de la qualité de travail de ces salariés porteurs de handicap, dans une dynamique de sous-traitance. Pour Kheira, l’une des maroquinières de l’atelier, l’aventure Chickypop a donné un nouveau souffle à son activité professionnelle. Elle est arrivée il y a 3 ans sur le site de Cravanche. Auparavant, elle a travaillé à l’atelier papeterie de l’Esat de Belfort, avant de découvrir les métiers du cuir. « Au départ, j’appréhendais beaucoup cette nouvelle formation, mais avec le recul, je préfère vraiment le cuir au papier. Les méthodes et techniques de travail sont moins douloureuses pour mon dos », avoue la jeune femme.

[ En images ]

Photos prises par Sihame Saady

Une marque éthique et engagée

L’identité de la marque a évolué à travers la formation des élèves, qui ont développé une approche créative propre à eux. « Le nom de la marque reflète d’ailleurs cette réflexion. On est parti sur l’image d’un produit chic tout en apportant un côté pop, grâce aux couleurs vives. C’est ce qui nous démarque des autres produits », confie la directrice.

Après avoir décroché des partenariats de distribution avec Le Quai Ouest, boutique à Saint-Nazaire et la Boutique des Créateurs à Belfort, la marque prévoit de faire ses premiers pas sur la toile ce mercredi 28 avril. « On est vraiment content du lancement de la boutique en ligne car sans Internet, la commercialisation aurait été plus compliquée », confie Julie, l’une des maroquinières de l’atelier.

En plus de s’inscrire dans une démarche d’inclusion et d’insertion, la marque ChickyPop est très soucieuse de l’environnement. Les procédés de livraison ont été calculés pour générer le moins de déchets possibles avec notamment l’utilisation de chutes de papiers provenant des ateliers de papeterie de l’Esat de Belfort en guise de protection intérieur des colis. Entre créativité, artisanat, savoir-faire et respect de l’environnement, la marque a de beaux jours devant elle.

Ceci vous intéressera aussi
Les Eurocks poursuivent leur partenariat avec l’école de la 2e chance

L'équipe 2018 de l'école de la 2e chance, aux Eurockéennes | ©Eurocks solidaires. Depuis 2014, les Eurockéennes de Belfort collaborent Lire l'article

L’Esat du Territoire de Belfort lance une marque d’accessoires cuir, ChickyPop
L'Esat du Territoire de Belfort lance la marque ChickyPop d'accessoires cuir.

ChickyPop, une marque d'accessoires cuir, lancée par l'Esat du Territoire de Belfort. | ©Esat du Territoire de Belfort ChickyPop ! C’est Lire l'article

Belfort : l’intégration nucléaire française mise à mal par General Electric
Belfort : l’intégration nucléaire française mise à mal par General Electric

La première réunion, engageant le plan de restructuration de GE Steam Power systems, à Belfort, s’est déroulée ce mercredi. « Ce Lire l'article

General Electric : la gestion de projet mise à mal chez Steam Power System [chiffres]

Devant le bâtiment 329, à Cravanche, l’intersyndicale CFE-CGC, CFDT et CGT a présenté ce mercredi matin les contours du plan Lire l'article

Défilement vers le haut