Ça y est, le nord Franche-Comté est en alerte canicule

Les personnes âgées, les personnes atteintes de maladie chronique ou de troubles de la santé mentale, les personnes qui prennent régulièrement des médicaments, et les personnes isolées : ce sont ceux qui sont le plus susceptibles d’être touchés par la canicule qui s’installe sur l’Aire urbaine.

Lundi matin, seule la région parisienne était placée par Météo France en alerte orange canicule. Ce soir, c’est une très grande partie de la France qui l’est, dont l’Aire urbaine et l’ensemble de la région Bourgogne – Franche-Comté. Dans son bulletin d’alerte de ce lundi après-midi, 24 juin 2019, Météo France évoque un « épisode caniculaire d’intensité remarquable, en particulier pour un début d’été ». Ainsi, Météo France a relevé des températures jusqu’à 33 degrés en Bourgogne. Elles devraient être encore plus élevées dans les prochains jours et rester importantes dans la nuit.

Jusqu'à 41 °C mercredi ou jeudi

« Dans les jours qui viennent, de l’air chaud d’origine saharienne remonte sur les régions Grand-Est et Bourgogne-Franche-Comté, prévoit Météo France. A la fois les températures minimales et les températures maximales atteindront des valeurs remarquables. Ainsi le matin les températures ne devraient pas descendre en dessous de 17 à 22 degrés, et même parfois 23 ou 24 degrés. Et au plus chaud de ces journées, durant l’après-midi, les températures pourront monter jusqu’à 35 à 40 degrés et même au delà. Cette période de températures caniculaires devrait connaître son apogée mercredi et jeudi avec des températures maximales extrêmes jusqu’à 39 à 41 degrés, et peut-être très ponctuellement au-delà. Des records de températures historiques pourraient être battus dans certaines villes. Cet épisode caniculaire pourrait durer jusqu’au week-end. »

Attention aux personnes âgées et aux enfants

Les organismes ne sont pas habitués à de telles températures et Météo France avertit que « chacun d’entre nous est menacé, même les sujets en bonne santé ». Toutefois, les personnes suivantes sont les plus fragiles en cas d’épisode caniculaire :

  • les personnes âgées, les personnes atteintes de maladie chronique ou de troubles de la santé mentale, les personnes qui prennent régulièrement des médicaments, et les personnes isolées.
  • Chez les sportifs et les personnes qui travaillent dehors, attention à la déshydratation et au coup de chaleur.
  • Veillez aussi sur les enfants.

Les symptômes d’un coup de chaleur sont : une fièvre supérieure à 40°C, une peau chaude, rouge et sèche, des maux de tête, des nausées, une somnolence, une soif intense, une confusion, des convulsions et une perte de connaissance.

Des comportements simples à adopter pour éviter des accidents

Quelques comportements simples peuvent être adoptés pendant ces journées caniculaires pour éviter des accidents.

  • Si vous avez des personnes âgées, souffrant de maladies chroniques ou isolées dans votre entourage, prenez de leurs nouvelles ou rendez- leur visite deux fois par jour. Accompagnez-les dans un endroit frais.
  • Pendant la journée, fermez volets, rideaux et fenêtres. Aérez la nuit.
  • Utilisez ventilateur et/ou climatisation si vous en disposez. Sinon essayez de vous rendre dans un endroit frais ou climatisé (grandes surfaces, cinémas…) deux à trois heures par jour.
  • Mouillez vous le corps plusieurs fois par jour à l’aide d’un brumisateur, d’un gant de toilette ou en prenant des douches ou des bains.
  • Adultes et enfants : buvez beaucoup d’eau
  • Personnes âgées : buvez 1.5 litre d’eau par jour et mangez normalement.
  • Ne sortez pas aux heures les plus chaudes (11 h-21 h).
  • Si vous devez sortir portez un chapeau et des vêtements légers.
  • Limitez vos activités physiques.