Belfort : le Lion et la citadelle monument préféré des Français ?

Le Lion et la citadelle de Belfort sont sélectionnés pour concourir au Monument préféré des Français.

Le Lion de Belfort et la citadelle représentent la Bourgogne-Franche-Comté pour l’édition 2020 du Monument préféré des Français. 14 lieux sont en compétition. Jusqu’au 26 août, on peut faire valoir sa préférence. Une émission spéciale sera organisée à l’issue de ce concours, présentée par Stéphane Bern, sur France 3.

Le Lion de Belfort et la citadelle représentent la Bourgogne-Franche-Comté pour l’édition 2020 du Monument préféré des Français. 14 lieux sont en compétition. Jusqu’au 26 août, on peut faire valoir sa préférence. Une émission spéciale sera organisée à l’issue de ce concours, présentée par Stéphane Bern, sur France 3.

Le Lion de Belfort et la citadelle de Belfort ont été sélectionnées pour l’émission Le Monument préféré des Français, et représenteront la Bourgogne-Franche-Comté. Ils affrontent le palais idéal du Facteur Cheval (Auvergne-Rhône-Alpes), le fort La Latte (Bretagne), le château et les jardins de Villandry (Centre-Val-de-Loire), la Sainte Chapelle (Île-de-France) ou encore le temple Tamoul Narassingua Péroumal, à la Réunion.

« Classé au titre des Monuments historiques et dominant la Ville de Belfort, la Citadelle est le résultat de plusieurs siècles d’évolutions architecturales. Si la première allusion au château médiéval date de 1226, c’est Vauban (1633 – 1707) qui en fait une véritable citadelle en élargissant les défenses à la ville », indique la Ville de Belfort dans un communiqué de presse annonçant cette sélection.

Juste avant la fin du confinement, le Lion de Belfort avait connu un rayonnement médiatique national, après avoir été masqué, en hommage à la crise sanitaire.

Vote par téléphone ou Internet

La citadelle supporte deux sièges au XIXe siècle, l’un en 1813-1814, puis 1815, l’autre pendant 103 jours, en 1970-1871. La ville est alors défendue par le colonel Denfert-Rochereau. Le Lion de Belfort est édifié pour honorer cette défense des Belfortains. « Construit en grès rose, mesurant 11 m de haut et 22 m de long, il a été sculpté par l’artiste colmarien Frédéric Auguste Bartholdi (1834 – 1904) et est installé au flanc de la citadelle entre 1875 et 1880. Aujourd’hui, cette œuvre demeure la plus grande sculpture de pierre de France », rappelle la municipalité. Bartholdi est aussi le sculpteur de la statue de la Liberté, à New York. « Symbole de la résistance de 1870, le choix pour le Monument préféré des Français, du Lion de Belfort et de la Citadelle, est d’autant plus justifié que cette année est celle où sont célèbrés les 150 ans du siège de 103 jours de Belfort », remarque le communiqué.  

Le hashtag #JeVoteLion est lancé sur Twitter pour soutenir cette mobilisation. L’émission qui dévoilera le gagnant n’est pas encore programmée. Elle est envisagée à la fin de l’été, avec les journées européennes du patrimoine.

Ceci vous intéressera aussi
Héricourt : au centre Bretegnier, une plateforme novatrice pour réapprendre l’équilibre

La fondation Arc-en-Ciel vient d’investir dans son centre de médecine physique et de réadaptation Bretegnier, situé à Héricourt. Elle y Lire l’article

Boncourt : 118 Français concernés par la fermeture de British American Tobacco

Le cigarettier British American Tobacco (BAT) a annoncé fin octobre son intention de fermer son usine de Boncourt, en République Lire l’article

Belfort : la prime de la discorde au comité inter-entreprises des Trois-Chênes

Un mouvement de grève a été engagé au CIE des Trois-Chênes, qui gère les œuvres sociales des salariés de General Lire l’article

Le Belfortain Olivier Nasti élu chef de l’année de Gault et Millau

Olivier Nasti, chef du Chambard, en Alsace, a été élu cuisinier de l'année du guide gastronomique Gault et Millau, tandis Lire l’article

Défilement vers le haut Aller au contenu principal