Le Trois –

PUB

Plancher-Bas : un couple soupçonné de complicité d’assassinat de l’étudiant tué en août

Agents de la police nationale du commissariat de Belfort, sur un contrôle couvre-feu en avril 2021 (©Le Trois – Thibault Quartier).

Un homme et une femme soupçonnés d’avoir participé, en août à Plancher-Bas, à l’organisation de l’assassinat d’un étudiant de 19 ans auquel ils voulaient voler environ 200 000 euros de cryptomonnaie, ont été placés en détention vendredi, a annoncé le procureur.

(AFP)

Un homme et une femme soupçonnés d’avoir participé, en août à Plancher-Bas, à l’organisation de l’assassinat d’un étudiant de 19 ans auquel ils voulaient voler environ 200 000 euros de cryptomonnaie, ont été placés en détention vendredi, a annoncé le procureur.

Mis en examen pour “complicité d’assassinat”, ils ont reconnu avoir été informés du projet de trois de leurs proches de tuer la victime, a précisé lors d’une conférence de presse le procureur de la République de Besançon, Etienne Manteaux. Ces trois proches avaient, eux, déjà été mis en examen et écroués pour “assassinat” en août dernier.

Le 18 août, le corps de l’étudiant, originaire de Tours, avait été retrouvé dans un étang à Plancher-Bas, en Haute-Saône. L’autopsie a révélé plus d’une vingtaine de coups de couteau au niveau du cou et du torse, dont aucun n’a été mortel, ce qui permet d’envisager “une séance de torture”, selon le magistrat. L’étudiant est finalement mort noyé, après avoir été jetée dans l’étang, encore agonissant. D’après les investigations de la section de recherches de la gendarmerie de Besançon, ce passionné d’informatique avait “créé un logiciel pour boursicoter dans le domaine des cryptomonnaies”, a précisé le commandant Yves Raguin. Il avait révélé à son compagnon, un homme de 32 ans domicilié à Montbéliard (Doubs), avoir amassé environ 200 000 euros en cryptomonnaie, dont des bitcoins.

Ce dernier en avait informé son frère jumeau et sa femme, domiciliés en Haute-Saône, qui hébergeaient deux jeunes de leur famille à la personnalité fragile, âgés de 18 et 23 ans. Lors de la découverte du cadavre, le compagnon trentenaire avait d’abord déclaré aux gendarmes avoir été la cible, avec l’étudiant, d’une agression homophobe, avant d’admettre lors de sa garde à vue avoir participé à l’assassinat, avec les deux jeunes de 18 et de 23 ans.

Le trio a reconnu son implication, “même si personne n’assume avoir donné les coups de couteau”, a souligné le procureur. Et les suspects ont finalement révélé que le frère jumeau et sa femme les avait aidés à préparer le crime. Ces cinq individus aux revenus modestes avaient déjà déterminé la répartition du butin à venir. Ils auraient par ailleurs fomenté une première tentative d’assassinat qui a échoué la veille du crime. Ils étaient connus de la justice pour des délits mineurs et la femme du groupe, qui avait ouvert un compte en ligne avant l’assassinat, a déjà été condamnée pour des escroqueries, selon M. Manteaux.

Nos derniers articles

FCSM : Jean-Claude Plessis va quitter la présidence d’ici l’automne

Le président du football-club Sochaux-Montbéliard, Jean-Claude Plessis, figure du sauvetage l’été dernier, a annoncé qu’il quitterait son poste avant l’automne. L’annonce a été faite lors du conseil d’administration de Sociochaux.

La maire de Besançon harcelée en ligne après sa plainte contre les pancartes anti-migrants

La maire de Besançon Anne Vignot a annoncé vendredi porter plainte après avoir été la cible d'un cyber-harcèlement "d'une extrême violence" faisant suite à une première plainte de l'élue contre des pancartes anti-migrants brandies dimanche lors du carnaval de sa ville.

Pays de Montbéliard : une opération « place nette », 11 gardes à vue et 26 000 euros d’avoirs criminels

Pour endiguer le trafic de drogue, le gouvernement a lancé une vaste opération nommée « place nette XXL ». L’une de ses opérations s’est déroulée dans le pays de Montbéliard du 8 au 10 avril.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Outils d’accessibilité
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts