Le Trois –

La covid-19 à l’origine de la baisse de donneurs de sang

Don de sang, à la maison du don de Belfort.
Don de sang, à la maison du don de Belfort, organisé par l'Établissement français du sang (EFS).

En 2020, l’EFS Bourgogne-Franche-Comté a enregistré 41 722 donneurs. Mais depuis la pandémie de la covid-19, les centres de dons de sang sont boudés par la population. Résultat : l’organisation enregistre un déficit de 1 000 donneurs en ce début de trimestre 2021.

Sihame Saady

En 2020, l’EFS Bourgogne-Franche-Comté a enregistré 41 722 donneurs. Mais depuis la pandémie de la covid-19, les centres de dons de sang sont boudés par la population. Résultat : l’organisation enregistre un déficit de 1 000 donneurs en ce début de trimestre 2021.

La crise sanitaire n’épargne personne. L’établissement français du sang (EFS) de Bourgogne-Franche-Comté annonce une baisse de 23 % de nouveaux donneurs en 2020. Avec la pandémie, les campagnes de recrutement et de sensibilisation dans les campus, lycées ou encore en centre-ville ont été annulées. Conséquence directe, une visibilité fortement réduite qui limite le nombre de nouveaux donneurs. Habituellement, ces événements enregistrent 2 100 primo-donneurs, ce qui représentent près de 15 % des recrutements annuels.

Des besoins importants

« Malgré le dévouement indispensable et sans faille des 41 722 donneurs connus revenus en 2020 […] trouver de nouveaux donneurs est essentiel », explique le Dr Christophe Barisien, responsable régional des prélèvements à l’EFS Bourgogne-Franche-Comté. Chaque année, 170 000 personnes quittent la communauté des donneurs réguliers en raison de leurs âges ou de contre-indications médicales qui ne leur permettent plus de continuer à donner leur sang.

S’ajoute à cela un besoin de profils sanguins divers car avec 500 000 personnes transfusées en France par an, la diversité en groupes sanguins et phénotypes reste indispensable pour couvrir les besoins de toute la population. Enfin, il faut assurer les demandes immédiates de sang, qui ont augmentées avec la crise.

Opérations recrutements

Pour pallier le manque d’événements, l’EFS tente de mettre en place de nouveaux formats de collecte. À Dijon, l’organisme s’est établi au sein des murs du musée des Beaux-Arts. 97 donneurs ont pu ainsi donner leur sang tout appréciant les œuvres d’art commentés par les médiatrices du musée, dont 15 nouveaux donneurs. Du 1er avril au 31 mai, un challenge inter-lycées a été créé pour sensibiliser les plus jeunes à l’importance du don de sang. L’objectif : mobiliser lycéens, parents d’élèves et personnels de toute la région à donner leur sang au nom de l’établissement. Les entreprises, clubs sportifs, associations et même groupes d’amis sont également sollicités à travers des challenges inter-organismes réinventés. À Belfort, ce challenge se tient jusqu’au 3 avril (notre article).

  • Maison du Don de Belfort, ZAC de la Justice, 90 rue René Cassin 90000 Belfort Parking réservé aux donneurs – Bus – ligne 2 arrêt « CFA »

Nos derniers articles

Stellantis: la rémunération de Carlos Tavares atteindra jusqu’à 36,5 millions d’euros pour 2023

La rémunération de Carlos Tavares, patron du constructeur automobile Stellantis, pourrait atteindre à terme 36,5 millions d'euros pour l'année 2023 grâce à une prime de performance, au risque de relancer la polémique sur les salaires des patrons.

Fontaine : les voitures banalisées renforcent leurs contrôles sur la zone de l’Aéroparc

En 2023, plus de 40 000 contrôles avec les voitures radars du Territoire de Belfort ont été effectués. Le préfet annonce une vigilance accrue de ces voitures sur la zone de Fontaine, où circulent plusieurs camionnettes de livraison.

« Une délinquance contenue » : cinq infos sur la lutte contre l’insécurité dans le Territoire de Belfort

Vols en baisse, hausse des violences physiques, moins d’accidents de la route…. Le point sur les principales données de la délinquance et de l’insécurité routière dans le Territoire de Belfort après un point presse avec la préfecture du Territoire de Belfort vendredi 16 février.

Découvrez aussi

Accédez rapidement à une sélection d’articles locaux, proche de chez vous dans le Nord Franche-Comté

letrois articles

Soutenez Le Trois

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté! Letrois.info vous propose de l’info locale de qualité pour vous aider à comprendre les grands enjeux de la région de Belfort-Montbéliard-Héricourt, qui constitue un bassin économique et un bassin de vie au-delà des frontières administratives.

Le saviez-vous ?
Votre don est défiscalisable à hauteur de 66%.
En savoir plus

Newsletter

Recevez par email les principales
actualités du nord Franche-Comté,
ainsi que l’information « À la Une » à ne surtout pas manquer !

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment. Pour en savoir plus, consultez la page des données personnelles

Proche de chez moi

Retrouvez les derniers articles en lien avec votre commune

Partout avec moi

Téléchargez notre application sur votre smartphone et restez informé !

Petites annonces immobilières

Toutes les annonces de nos agences partenaires

Kiosque

Retrouvez tous les hors-séries de la rédaction autour du nord Franche-Comté.
Emplois, immobilier, industrie… tous les sujets qui vous concernent !

Nouveau

Agenda

Retrouvez l’agenda des sorties, des animations, des spectacles, des expositions, des fêtes et des manifestations sportives dans le nord Franche-Comté.

PUB
Rechercher

Plus de résultats...

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors
Même gratuite,
l'info a un prix

Aidez-nous à installer et développer un site d’informations en accès gratuit dans le nord Franche-Comté !

Votre don est défiscalisable à hauteur de 60% sur vos impôts

Aller au contenu principal